Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions autres La Proclamation du Dogme de Marie Médiatrice et Co-Rédemptrice
Pétition

La Proclamation du Dogme de Marie Médiatrice et Co-Rédemptrice

La Proclamation du Dogme de Marie Médiatrice et Co-Rédemptrice Pétition
60 signatures
Quand cette pétition atteindra 100 signatures, elle aura plus de chances de devenir virale sur les réseaux sociaux.
Auteur :
Auteur(s) :
Ordre Romain de la Mère Rédemptrice
Destinataire(s) :
L'Ordre Romain de la Mère Rédemptrice
La pétition

Votum en vue d’une Définition Dogmatique Solennelle


de Notre Dame comme étant Médiatrice de toutes les Grâces,


Co-Rédemptrice et Avocate



Aux Cardinaux, 


Aux Evêques, Aux Prêtres,


Aux Religieux et aux Religieuses,


A toutes les Communautés du Monde entier,


A tous les Romanistes,


Au Petit Reste,


A toutes les Ames de bonnes volontés,


A toutes les Ames qui aiment la Très Sainte Vierge Marie,


A Sa Sainteté Notre Saint Père le Pape,


« Marie Mediatorem, Co-Redemptiva et consilium »


Marie Médiatrice, Co-Rédemptrice et Avocate


     Ecclesia Dei Adflicta. Pie XI déclarait le 30 Novembre 1933 : « Le Rédempteur se devait, par la force, d’associer Sa Mère à Son Œuvre. C’est pour cela que nous L’invoquons sous le Titre de Co-Rédemptrice. Elle nous a donné le Sauveur. Elle L’a conduit à Son Œuvre de Rédemption jusqu’à la Croix. Elle a partagé avec Lui, les Souffrances de l’Agonie et de la Mort en laquelle Jésus consommait le Rachat de tous les Hommes. C’est précisément au Pied de la Croix, durant les derniers moments de Sa Vie, que le Rédempteur L’a proclamée Notre Mère et la Mère de Tous : « Voici Ton Fils », Lui disait-Il, en parlant de Saint Jean qui nous représentait tous. Et nous même, nous étions tous en cet Apôtre pour recueillir ces autres paroles du Sauveur : « Voici ta Mère ». 



     Marie, Auxiliatrice, Confidente de nos cœurs, Ame Oblative à L’Image de Son Fils Jésus-Christ.


Marie, Secours des Chrétiens, Mère Puissante, Refuge des Pécheurs


Ce sont aussi en d’autres termes que nous pouvons parler de la Reine du Ciel et La Terre, la Mère du Sauveur. 


Les Vocables envers Notre Mère n’en manquent pas. 


Marie, Cadeau de Dieu, a été offerte au Monde pour être le Grand Canal de Grâces entre Dieu et les Hommes. 


Marie, Sainte Vierge que Le Père Créateur a choisi pour être le Ciboire qui contiendrait le Sauveur du Monde, Son Fils Unique Jésus-Christ.  


     Nous voyons en l’Exemple de Marie, l’Amour d’un Père pour Ses Enfants. Il a voulu, par Elle, nous donner ce qu’Il y a de mieux. Par Elle, Il a donné au Monde le Salut. Par Elle, Il nous ouvre les Portes du Ciel. Par Elle, Il nous comble. 


Marie a toujours été désignée comme Médiatrice en Dieu et les Hommes. Dieu est toujours passé par Marie pour nous parler, pour nous guider, et L’Eglise nous montre bien sa position vis-à-vis de cette « femme ».


     Pour un rappel, en 431, lors du Concile d’Ephèse, le 1er Dogme est proclamé : Marie Mère de Dieu.  


En 649, lors du Synode de Latran, le Pape Martin Ier proclame le 2ème Dogme Marial, Marie Toujours Vierge.


Le 3ème Dogme, celui de Marie l’Immaculée Conception est accepté en 1854 par le Pape Pie IX.


Quant au Dogme de l’Assomption, c’est par le Pape Pie XII, en 1950 qu’il est proclamé.


Nous voyons bien qu’à travers les siècles, la figure de Marie s’est imposée aux Hommes, à la Sainte Eglise. 


Elle a su se faire une place très importante dans le monde et l’Eglise. Elle a conquis le cœur des Hommes par Sa Prudence, Son Humilité, Son Courage, Sa Foi. 


Pour le Monde, pour les Hommes de la Terre, Elle est un Bel Exemple d’Amour, l’Exemple d’une Bonne Mère. Et cela est entièrement concret, puisque nous voyons qu’à travers le monde Marie est connue, et cela sous bien nombre de Saint Vocable tel que celui de Marie Notre Dame de Fatima, Notre Dame de Lourdes, Notre Dame du Pilier, Notre Dame des Douleurs, Notre Dame de Guadalupe, Notre Dame du Mont Carmel, etc.


En ces lieux où Notre Dame est apparue, il n’y a pas seulement des chrétiens qui viennent se recueillir auprès d’Elle, mais bien des hommes et des femmes de toutes races et de toutes religions. Marie est bien la Mère de toutes les Nations, Elle rassemble tous Ses Enfants à Ses Pieds, et Dieu nous L’a donné dans un but bien précis.  


     La Très Sainte Vierge Marie est bien une personne importante au sein de l’Eglise. Elle est très clairement présentée comme Médiatrice dans la Sainte Bible. Aux Noces de Cana, Evangile selon St Jean 2, 3, Marie nous montre combien Elle est attentionnée aux besoins des Hommes et Elle intervient directement auprès de Son Fils en Lui disant : « Ils n’ont plus de vin ? ». Marie, devant la nécessité, fait appel à Son Fils pour qu’Il intervienne pour que le bonheur de ces jeunes mariés continuent. Elle obtient alors de Jésus le Miracle des Noces de Cana. Jésus, par Marie, change l’eau en vin.


Quelle preuve de la Puissance de Marie sur le Cœur de Son Fils ! Il n’a suffi que de quelques paroles de Marie pour que Jésus réponde favorablement à Sa Requête. Pourtant nous pouvons lire, St Jean 2, 4 : « Que Me veux-tu, femme ? Mon Heure n’est pas encore venue ». Jésus nous dit clairement, que ce n’est pas encore Son Heure d’agir, pour autant Il écoute et exauce Sa Mère.  


     Nous avons la preuve que Marie est Grande et Puissante. Dieu Lui-même s’abaisse, se laisse attendrir devant les Suppliques de Marie.


Devant cet exemple, avons-nous besoin de donner d’autres preuves pour reconnaître Marie en tant que Médiatrice entre Dieu et les Hommes ? 


La Sainte Bible est La nourriture spirituelle qui fait vivre la Sainte Eglise depuis toujours. La Sainte Eglise s’instruit des Saintes Ecritures.


      Mais devant la recherche des Hommes, poursuivons :


- Saint Louis Marie Grignon de Montfort avait pour devise « Tout à Jésus par Marie »


- Saint Bernard nous dit que Marie est l’Aqueduc par qui toutes les grâces vont du Christ aux Hommes. 


- Saint Alphonse de Liguori déclare que Marie est la Dispensatrice de toutes les Grâces.


- Dans le Très Saint Rosaire donné à Saint Dominique, Marie est priée comme « Pleine de Grâces »


- Dans le Souvenez-Vous à Marie de Saint Bernard, la prière se termine par « O Mère du Verbe Incarné ne méprisez pas mes humbles prières, mais écoutez-les favorablement et daignez les exaucer. Amen. 


- Dans sa tradition, en entonnant le Salve MARIA, l’Eglise supplie Marie comme « Son Avocate » auprès de Dieu. 


- Et n’oublions pas les Litanies de la Sainte Vierge, qui est un recueil de Titres Honorifiques montrant combien la Sainte Eglise voit en Marie une Puissante Médiatrice. 


• Notre Dame de Rocamadour n’a-t-elle pas sauvée le Navigateur Jacques Cartier et son équipage du scorbut ? 


• Notre Dame de Pontmain, en 1871, ne sauve-t-Elle pas le village d’Eugène et de Joseph BARBEDETTE de l’épidémie de typhoïde ?


• Notre Dame de Fourvière n’a-t-elle pas protégé la ville de Lyon du scorbut, de la peste, du choléra ?


     Les exemples sont nombreux prouvant l’Intercession, la Médiation sans Faille de Notre Dame auprès de Dieu : Miracle en Espagne près de Solsona en 1458, en Catalogne à Pinos an 1507, en Italie à Forno Alpi Graie en 1630, à Corato en 1656, à Villanova en 1803… La liste est encore bien longue.


     Par Volonté Divine, Marie est Notre Médiatrice, Elle est Notre Avocate auprès de Dieu. Et les Saintes Apparitions dont le monde a été comblé, nous montrent bien que Marie est l’Intermédiaire entre Dieu et les Hommes. Nous citons les plus connues et reconnues Notre Dame de Fatima, Notre Dame de Pontmain, Notre Dame de Lourdes, Notre Dame de Guadalupe. 


     Mais méditons ensemble. Puisque Marie est Médiatrice, Marie ne participe-t-Elle pas à Notre Rédemption, au Salut de nos âmes ?


     Selon Ses Fondations, L’Eglise reconnait Jésus comme Rédempteur, car Jésus a donné Sa Vie pour nous sauver en mourant sur Une Croix. En se faisant Victime Oblative jusqu’à la mort, Jésus nous ouvre la Porte du Ciel, le Royaume des Cieux, la Vie Eternelle. 


Par Sa Passion et Sa Mort, Jésus intercède pour nous auprès de Dieu. Il prie Dieu de nous sauver. Il éloigne le courroux du Père devenant, alors, lui aussi Médiateur, Intercesseur entre Dieu et les Hommes. 


Jésus est bien Notre Rédempteur, car Son Sacrifice : le Don de Sa vie, Son Oui, nous arrache des Ténèbres, de la Mort. 


Et lorsque nous approfondissons notre réflexion, dans la Chronologie du Temps, Marie ne précède-t-Elle pas Jésus ? 


     Au Chapitre 1,38-39 de L’Evangile selon Saint Luc, à L’Annonciation : « Marie dit alors : « Je suis la Servante du Seigneur ; qu’il advienne selon Ta Parole… »


Marie, la Première, donne Son Oui. Elle est la Première à participer à Notre Rédemption en acceptant de donner Naissance à Jésus le Sauveur du Monde. Elle accepte le Plan du Salut par Jésus, car Elle devient par obéissance, et Grâce Divine la Mère du Sauveur.


     Dans le livre Cité Mystique de la Vénérable Maria De Agreda, le Ciel nous révèle que le Corps de Jésus fut conçu à partir de trois gouttes de Sang émanant du Cœur de Marie. Nous savons aussi que, du Saint Gethsémani à la Croix, le Sang de Jésus a coulé pour nous. 


De manière, spirituelle et Mystique, nous pouvons dire que Le Sang de Marie, également, a coulé, car le Sang de Jésus n’est autre que le Sang de Marie. 


Nous ne pouvons pas dissocier la Personne de Marie à Celle de Jésus. Marie est intimement liée à Jésus. Elle partage tout avec Lui, de Sa Naissance jusqu’à Sa mort. Les Joies du Christ sont Celles de Marie. Les Souffrances du Christ sont également Celles De Marie.


     Saint Syméon, (Luc 2, 45), nous dit qu’un Glaive de Douleur transpercera le Cœur de Marie. Cette Prophétie nous ramène à la Croix, au Cœur de Jésus transpercé Lui-même. Encore une fois, les Saintes Ecritures nous montrent la Participation Active de Marie à la Rédemption des Hommes par Jésus, en passant par la Souffrance. A travers Son Cœur Pur, Mystérieusement et Mystiquement, Marie va participer à la Rédemption de Dieu. Unie par Amour aux Souffrances du Christ, pure comme Lui de tout péché, Marie n’a pas souffert pour Elle, mais bien pour nous. Nouvelle Eve, Elle nous a enfanté dans une Immense Douleur.


La Naissance de la Dévotion de Notre Dame des Douleurs, en 1221, au Monastère de Schônau, en Allemagne, en est la preuve. Un Chapelet honore Ses 7 Douleurs : La Prophétie de Saint Syméon, La fuite en Egypte, La Perte de Jésus au Tempe, La rencontre avec Jésus portant Sa Croix, La Crucifixion et Mort de Jésus, La descente de la Croix, La Mise au Tombeau.


L’Eglise confirmera ce Titre de Marie, Mère des Douleurs en donnant aux Fidèles un jour particulier pour L’honorer, à savoir le 15 Septembre de chaque année.


Exemptée de tout péchés, Marie a offert et offre encore Sa Vie à l’Image de Son Fils pour notre Salut.


Il est important de le souligner, Marie est la Toute Puissante. Le Cœur de Marie est extrêmement Puissant et intimement lié à Celui de Son Fils. 


     Dans le Missel Vespéral (p1584), nous lisons : « Le Cœur de Marie, tout Saint et tout Immaculé, porte le germe des merveilles qui transforme les âmes et les nations, et qui sauve le Monde. Tout fait de pureté, le Cœur de Marie est le Miroir sans tâche qui réfléchit, autant que peut une créature, la Sainteté et la Justice du Dieu de Majesté, et reproduit toute Sa Tendresse et tout Son Amour. »


Par conséquent, Le Cœur de Marie, Recueil des Souffrances du Christ, est fêté juste après la Fête du Sacré-Cœur, montrant ainsi Son Importance. Autant que le Cœur de Jésus est prié et adoré, autant le Cœur de Marie est prié et vénéré. Son Cœur reçoit de dignes louanges. 


Dans les Litanies du Saint Cœur de Marie, prière composée par Saint Jean Eudes, nous prions :


« Très Saint Cœur de Marie, Miroir de la Passion de Jésus-Christ,


Très Saint Cœur de Marie, Trône de la Miséricorde »


Marie, ne fait que Coopérer avec Dieu, tout au long de Sa Vie. Elle L’a servi en l’Accompagnant sur le Chemin d’Amour qu’est la Croix pour l’Accomplissement des Plans Divins.


     Etant la Première sur Terre, nous pouvons aussi dire que Jésus à placer Ses Pas dans les Pas de Marie. Marie, nous a prouvé qu’Elle était une Bonne Mère ; et n’est-Elle pas Celle qui a éduqué Jésus sur la Terre ? 


Marie a été l’Exemple Parfait pour Jésus. Un Exemple de Foi, d’Humilité, de Travail, de Prière et surtout d’Abandon à la Volonté du Ciel. Dieu n’aurait pu choisir de Meilleure Mère et Modèle pour Jésus. 


Sur le Chemin de la Croix, Marie a été présente, Elle a pleuré, ressentie les moindres afflictions de Son Fils. Son Cœur a été déchiré, piétiné avec la Même Intensité ressentie par Jésus. 


Pouvons-nous, encore, ignorer Ses Larmes de Miséricorde ? Ses Souffrances ? Sa Vie de Passion ? 


Le Cœur de Marie mérite tous les plus Grands Honneurs pour l’Action Salvifique à laquelle Elle participe pleinement. 


     L’Eglise ne peut pas ignorer Ses Larmes Divines qui l’ont tant de fois sauvée. Non chers Frères de la Terre, et toujours en Marie, L’Armée que nous sommes devons se mobiliser pour défendre ce Dogme Marial qui est Source d’Amour, de Paix, de Pardon, et de Miséricorde. Le Père attend la Proclamation de ce Dogme. 


Ne laissons pas se perdre dans l’oubli la Souffrance et la Puissante Intercession des Larmes de Notre Maman Céleste.


Les Souverains Pontifes : 


- Léon XIII et Saint Pie X ont, à travers une lettre Encyclique, respectueusement citées, Adjutricem Populi(sur le Rosaire) du 5 septembre 1895, et Ad illum Laetissimum du 2 férier 1904, mentionné Marie en tant que Médiatrice participant à la Rédemption.  


- Pie XI avait eu l’idée de proclamer le caractère « Co-Rédempteur de Marie. 


- Et Son Prédécesseur Benoit XV dans Son Homélie datant de 1920 déclarait : « Mais les Souffrances de Jésus ne peuvent être séparées des peines de Marie. Tout comme le premier Adam eut une femme comme complice dans sa rébellion contre Dieu, le nouvel Adam voulait qu’une femme partage Son Œuvre en rouvrant les Portes du Ciel aux Hommes. De la Croix, Il s’adresse à Sa Mère Douloureuse en tant que « femme » et La proclame la Nouvelle Eve, La Mère de tous les Hommes pour qui Il est mort afin qu’ils aient la vie ».


- Pie XII, à Gênes le 22 Avril 1940, et dans son Encyclique Mystici Corporis du 29 juin 1943, parle aussi de la participation de Marie à la Rédemption.


- N’oublions pas Paul VI, qui, lui aussi mentionne en 1968 dans Sa Professio Fidei : « Nous croyons que la Très Sainte Mère de Dieu, la Nouvelle Eve, Mère de l’Eglise, continue au Ciel à exercer Son Office Maternel à l’égard des membres du Christ, coopérant pour que les âmes rachetées naissent et grandissent dans la Vie Divine. » 


Pour terminer notre réflexion, souvenons-nous qu’à travers le monde, les Eglises nous offrent des représentations de Marie accompagnée de Jésus, et La Pietà, Marie Mère des Douleurs, est bien la plus connue. Cette représentation nous parle très clairement de la Participation Pleine et Entière de Marie à la Rédemption en union avec Son Fils Jésus-Christ. 


     Nous l’avons bien vu, Marie a prié, et intercédé auprès du Père pour nous, comme l’a fait Jésus !


Jésus et Marie sont les Instruments Indissociables de Notre Salut, car Sans Marie, Dieu n’aurait pris chair et sans Jésus nous n’aurions pas la Vie Eternelle.


     En demandant la Proclamation de ce 5ème Dogme Marial, nous appelons la Paix que Dieu a promis à travers Marie. Notre Dame a demandé Elle-même ce Dogme, non pas pour apporter une nouvelle Doctrine à l’Eglise, mais plutôt pour faire reconnaître les anciennes qui ont été oubliées, négligées. La Proclamation de ce Dernier Dogme confirmera la Place Importante que tient Marie dans l’Eglise. Ses Souffrances seront alors reconnues salvifiques. Elle est la Mère de Dieu et rien, ni personne ne pourra la dissocier de Son Fils Jésus. 


Nous devons à Marie le Salut de nos âmes. Elle est à l’Image de Jésus, le Dessein de Miséricorde pour tous les Enfants de Dieu.       


Ensemble nous vaincrons. 


Le Supérieur Général de l’Ordre Romain de la Mère Rédemptrice

60 signatures
Signez avec votre email
Quand cette pétition atteindra 100 signatures, elle aura plus de chances de devenir virale sur les réseaux sociaux.
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
10 commentaires
Le 20/02/2022 à 14:05:49
si certains Francais n'avait pas abandonne la prière la France ne serait pas dans cet état elle est notre mère et nous sommes la fille ainé de l'église réagissons rapidement elle nous protège prions la
1 0
Daniel - Le 08/02/2022 à 08:07:59
Marie protège nous !
1 0
Le 11/02/2022 à 20:44:04
Merci maman Marie
1 0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions autres La Proclamation du Dogme de Marie Médiatrice et Co-Rédemptrice