136 387 837 signatures sur MesOpinions.com

Suivez-nous !

Pétition : Elever l'Amiral Philippe de Gaulle à la distinction d'Amiral de France

Signez la pétition

Déjà 129 signatures

    Partager avec vos amis Facebook

Sauvegarde en cours...

Elever l'Amiral Philippe de Gaulle à la distinction d'Amiral de France

Auteur : Tim Larribau

À l'attention : Monsieur le Président de la République

Monsieur le Président,

J'ai l'honneur de vous demander d'élever l'Amiral Philippe de Gaulle à la distinction de Amiral de France, équivalent marin d'un Maréchal de France.

L'Amiral Philippe de Gaulle, fils aîné du President Charles de Gaulle, général et chef de la France Libre, s'est engagé le 20 Juin 1940 dans les Forces Navales Françaises Libre et a suivi l'Ecole Navale pour devenir officier de marine. De 1940 à 1944, il sert comme officier, en mer dans les heures les plus sombres de la Bataille de l'Atlantique ainsi que dans les eaux dangereuses de la Manche. Loin de se cacher derrirère son père et son nom, Philippe de Gaulle demande en 1944 son transfert dans le Régiment de Chars de Fusilier-Marins, attaché à la 2ème Division Blindée du Général Leclerc ou il devient chef d'un peloton de chars et combat en Normandie. Le 25 août 1944, en pointe de la libération de Paris, seul et sans arme, il porte l'ordre de réddition aux forces allemandes et négocie la libération de Paris. Il combat encore dans les durs combats des Vosges et de l'Alsace et jusqu'en Allemagne etsera blessé six fois. En 1945, prévoyant les combats aéronavals contre le Japon dans le Pacifique, il demande son transfert dans l'Aéronavale et devient pilote de chasse, servant par deux fois en Indochine sur porte-avions. Officier de Marine, officier de fusilier-marins, officier de chars et officier pilote, il devient un officier supérieur exceptionnel capable de commander des navires ou des formations aéronavales et jusqu'à l'Escadre de l'Atlantique en 1976. Il termine une exceptionnelle carrière au grade d'Amiral et Inspecteur Général de la Marine avant de poursuivre son engagement pour la France au Parlement. Mais malgré un rôle engagé dans la libération de la France, Philippe de Gaulle ne sera pas fait Compagnon de la Libération et ne recevra pas la Médaille de la Résistance par crainte d'accusations de nepotisme.

Cet officier aux compétences exceptionnellement variées est très certainement un soldat encore plus méritant que son illustre père mais il reste dans une ombre qui ne rend pas honneur à sa carrière incroyable et à son engagement tout à fait remarquable d'être à la pointe des combats sans se protéger derrière son nom. Ces valeurs, cet engagement, ses compétences au combat sur terre, sur mer et dans les airs, comme l'injustice qui lui a été faite de ne pas être reconnu à sa juste valeur parce qu'étant le fils de son père, sont les raisons qui me pousse à vous demander d'élever l'Amiral Philippe de Gaulle à la distinction suprême d'Amiral de France de son vivant afin de lui témoigner la reconnaissance d'une Nation fière et honorée de son exemple et afin qu'il puisse inspirer un teĺ dévouement au service de la nation aux générations futures.

Je vous prie de croire, Monsieur le Président, en l'assurance de mes salutations distniguées.