57 518 675 personnes agissent sur MesOpinions.com

Pétition - Arts et culture

Signez la pétition

Déjà 5.456 signatures

  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook

Sauvegarde en cours...
Pétition : Sauvons la Grosse Bouteille à Paris, 11ème

Sauvons la Grosse Bouteille à Paris, 11ème

Auteur : Frédéric Winter, Emmanuelle Colboc, Jérome Nicot, Myriam Szwarc

Créé le 05/03/2017  

À l'attention : de Monsieur le Maire du 11° arrondissement de Paris, 1

Sauvons la Grosse Bouteille !


À l’angle du 68 boulevard Richard Lenoir et de la rue Moufle, une enseigne en forme de grosse bouteille surplombe le café du même nom et s’adresse aux passants.


Une image insolite, vestige d’un Paris faubourien, émerge sur cette avenue haussmannienne. Le petit immeuble n’a pas de qualité particulière mais il forme avec sa terrasse et son enseigne de 2 mètres de haut un signal à la mémoire du quartier. Robert Doisneau ne s’y était pas trompé lorsqu’il nous offrit 2 photos, en 1959 et 1961, de cette « sculpture » pittoresque. L’œil de Doisneau nous invite à percevoir ce qui accroche le regard et donne de la valeur à la rue.


Pourtant la mairie du XIème arrondissement a prévu de démolir le café et son enseigne, pour laisser la place au projet de jardin Truillot.

M. le Maire, nous ne sommes en rien opposés à la réalisation du jardin Truillot. C’est une bonne initiative dans un quartier qui manque d’espaces verts. Cela permettra une liaison directe entre les boulevards Voltaire et Richard Lenoir et offrira une jolie perspective à l’église Saint Ambroise. Mais le maintien de la Grosse Bouteille n’altère en rien ce projet. Les quelques m2 de l’emprise au sol du bâtiment actuel laissent encore largement de l’espace pour un espace vert important. La perspective sur l’Église Saint Ambroise serait tout autant préservée en gardant ce petit bâtiment comme chacun peut déjà le constater aujourd’hui.


Alors M. le Maire, gardez nous un morceau de notre mémoire du quartier. Cette grosse enseigne, c’est un petit peu de Las Vegas sur Seine, un peu de pittoresque, une respiration urbaine sur une jolie avenue aux alignements stricts. Ce dont Doisneau témoignait, c’est un peu de notre culture commune, un peu d’humanité urbaine. Ce boulevard en a besoin, lui qui a connu des événements dramatiques.


Alors sauvez la Grosse Bouteille. Soit par son maintien, soit en la «réinventant» en organisant un concours d’idées ou d’architecture pour redonner une nouvelle vie à ce lieu, lui offrir une nouvelle affectation collective en lien avec le jardin, en gardant cette grosse bouteille comme un « totem » urbain, un signal de notre mémoire commune.


Nous aimons ce quartier, nous aimons cette ville. Nous ne sommes en rien nostalgiques, nous aimons que Paris évolue. Nous aimerons d’autant plus votre jardin, que vous y aurez intégré cette grosse bouteille comme un hommage à l’histoire populaire de ce quartier.