136 397 304 signatures sur MesOpinions.com

Suivez-nous !

Pétition : Pour la sauvegarde des émissions de création à Radio France

Signez la pétition

Déjà 1.370 signatures

    Partager avec vos amis Facebook

Sauvegarde en cours...

Pour la sauvegarde des émissions de création à Radio France

Auteur : martinecastro@gmail.com

Mise à jour

À l'attention : MM Jean-Luc Hees et Olivier Poivre d’Arvor

Monsieur le Président de Radio-France, Monsieur le Directeur général de France-Culture,
Auditeurs de France Culture, nous avons été récemment alertés par une nouvelle concernant la saison radiophonique prochaine ; une mauvaise nouvelle, décevante au plus haut point : les émissions de création radiophoniques, auxquelles nous sommes fidèles, celles que nous attendons avec impatience et écoutons avec délectation sont appelées à disparaître.

L’Atelier de Création Radiophonique, de vieille noblesse radiophonique, et Les Passagers de la nuit, émission récente et prometteuse, ne feront plus partie de la grille des programmes de la prochaine saison radiophonique !!!

Au moment où nous rédigeons cette lettre, nous n’en savons pas plus, nous restons dans l’expectative et nous interrogeons sur la place de la création à Radio France en général et à France-Culture en particulier.
Que représente à nos yeux la mission de service public dont est investie Radio France?

Conserver, approfondir et diffuser la mémoire culturelle, ouvrir la voie à la création sont des tâches essentielles que seul, pensons-nous, le service public peut apporter avec un savoir-faire que bien des antennes peuvent lui envier.
Les émissions de création ou de mémoire radiophoniques permettent de tisser les liens entre hier et demain, entre écrit et oral, et nous font découvrir des artistes sonores capables d’enchanter nos heures passées à l’écoute de l’antenne de France Culture.

Paradoxalement, ce temps accordé à la mémoire de la radio n’arrête pas de rétrécir au fil du temps « comme peau de chagrin ». Ce fait nous cause bien du dépit car cultiver la mémoire et favoriser la création, c’est permettre de savoir d’où l’on vient ce qui est indispensable pour savoir où l’on va.
Les émissions de créations radiophoniques, les œuvres de fictions, sont à notre avis essentielles pour - en plus du plaisir qu’elles procurent – apporter de l’humour, de l’ironie – résister contre un phénomène de simplification de la pensée qui ne cesse de croître en d’autres lieux tels que ceux d’un certain monde de l’image, voie royale de la vacuité moderne.

Les sons au-delà des paroles, les bruits sont aussi des traces de la culture, des traces de l’humain. Les nouvelles formes d’art et de recherche qui en sortent dans toute leur originalité, la foi des personnes qui y travaillent : voilà ce que laissent résonner ces émissions au lieu de ne faire que raisonner. Ainsi nous écoutons s’exprimer la société dans laquelle nous vivons, celle dans laquelle d’autres ont vécu et vivront.
Supprimer l’Atelier de Création Radiophonique et Les Passagers de la Nuit, c’est se fermer à la possibilité d’une autre Radio, mais aussi à une véritable exception culturelle pour reprendre une expression connue de tous.
Et ce, au profit de quoi ? De qui ? De quels intérêts? D'une plus grande visibilité médiatique? Nous, auditeurs, outre le fait de ne pas être consultés, nous n’avons bien sûr pas reçu de réponses à ces questions.

Où nous situons nous, NOUS, auditeurs, connus ou anonymes ? Où NOUS situez-vous ?

Faute d’appuis politiques, sans réseaux forts, avec pourtant une forte audience que confirment les chiffres de téléchargement, des émissions de première qualité demeurent néanmoins susceptibles de passer à la trappe sans la moindre défense ! … Elles se font souvent phagocyter, voire évincer sans la moindre considération. C’est une attitude regrettable, particulièrement de la part d’un réseau