Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions arts et culture Bibliothèque nationale de France : pour un retour aux communications directes et au respect des usager∙es
Pétition

Bibliothèque nationale de France : pour un retour aux communications directes et au respect des usager∙es

Bibliothèque nationale de France : pour un retour aux communications directes et au respect des usager∙es Pétition
15.388 signatures
Pétition soutenue par un Super contributeur
Auteur :
Auteur(s) :
Usagers et usagères de la Bibiliothèque nationale de France
Destinataire(s) :
Laurence Engel, présidente de la Bibliothèque nationale de France
La pétition
Actualité(s)
À l’attention de Laurence Engel, présidente de la Bibliothèque nationale de France de Kevin Riffault, directeur général de la BNF de Marie de Laubier, directrice des Collections de la BNF de  Anne-Elisabeth Buxtorf, directrice des Publics de la BNF

Nous soussginé∙es lectrices et lecteurs de la Bibliothèque nationale de France, apprenons que nos conditions de travail vont être sérieusement compromises à partir du 2 mai et de manière définitive.  En effet, le Comité Hygiène Sécurité et Conditions de travail (CHSCT) qui s’est tenu le 31 mars 2022 a confirmé deux décisions dont les syndicats avaient fait part : 


  • à partir du 2 mai, il n’y aura plus de communication le matin et la communication directe n’aura lieu que de 13h30 à 17h. 
  • à partir de septembre, le pass recherche va passer de 50€ à 55€ et le tarif réduit de 35€ à 38€. 
Nous, chercheurs et chercheuses en Arts, Littératures, Sciences humaines et sociales, titulaires, doctorant∙es et non-titulaires utilisons régulièrement la Bibliothèque nationale de France pour prendre connaissance de la littérature, de recherches récentes ou accéder à des sources que la BNF est quelquefois seule à posséder.

Nombre d’entre nous effectuent des séjours de recherche à Paris, coûteux entre frais de transport et de séjour, pour consulter les collections uniques en France. À l’encontre des pratiques qui ont cours dans toutes les gra
ndes bibliothèques patrimoniales et nationales d’Europe, il est inconcevable de ne pouvoir obtenir des communications dans un délai raisonnable, le jour de la demande de consultation. 

Il s’agit d’un recul sans précédent du service du public, qui entérine ce qui, au départ, ne devait être qu’une réduction provisoire des communications du fait de la pandémie.

Depuis de nombreuses années, les syndicats de personnels alertent sur le fait que la direction de la BnF fait le choix de ne pas renouveler les départs à la retraite des personnels et que leurs conditions de travail se dégradent. 

Aujourd’hui, c’est l’une des missions historiques de la Bibliothèque nationale qui se trouve lourdement grevée. La décision de réduire, de manière drastique, l’accès aux ouvrages rend compte d’une méconnaissance totale de la préparation des cours ou du travail de recherche en bibliothèque, qui s’effectue par rebonds d’un ouvrage ou d’un article à l’autre. En ce sens, elle aura un impact direct sur la qualité de production scientifique des chercheuses et des chercheurs.

Nous ne pouvons accepter que nos conditions de travail pâtissent d’une politique de réduction d’emploi. La Bibliothèque nationale de France est  lieu de vie intellectuelle et scientifique : une telle décision de réduction des communication la condamne nécessairement et amplifie la désaffection des usagers et usagères, dont l’avis, généralement ignoré, n’a même pas été sollicité, la direction de la BnF se targuant de l’absence de plaintes des usagers pour imposer cette réduction.

Nous exigeons le retour aux communications le jour même et revenir sur les majorations de l’abonnement, pour un service qui ne peut être dégradé. 
15.388 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option

Vous êtes sûr ? Votre mobilisation est importante pour que les pétitions atteignent la victoire !
Sachez que vous pouvez vous désinscrire dès que vous le souhaitez.

Pétition soutenue par un Super contributeur
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
- Actualité(s) de la pétition -
429 commentaires
Frederic - Le 05/04/2022 à 21:00:12
Provincial, j'ai pu mener à bien une thèse de doctorat d'histoire régulièrement à l'Inathèque de France (salle P du rez-de-jardin de la Bnf). Elle ne l'aurait pas été si la réservation de documents tout au long de la journée et en cours de journée n'avait été possible. Je soutiens donc cette pétition.
28 0
Yvette - Le 06/04/2022 à 12:15:11
Encore une histoire de fric. C'est quand même pas possible que l'on puisse avoir des idées du moyen âge. Est-ce que le savoir n'appartient pas à tous
28 1
Le 05/04/2022 à 22:04:45
Jamais je n'aurais pu mener ma thèse à bien dans les conditions actuelles...
24 0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions arts et culture Bibliothèque nationale de France : pour un retour aux communications directes et au respect des usager∙es