132 331 257 signatures sur MesOpinions.com

Appel à soutien pour la défense du patrimoine de Sylvain Julienne, grand reporter-photographe

Sauvegarde en cours...
Pétition : Appel à soutien pour la défense du patrimoine de Sylvain Julienne, grand reporter-photographe
Auteur : Francis Apesteguy

Destinataire(s) : Les trois agences de photo-journalisme, Gamma, Sygma et Sipa Press, alias les AAA.

Pétition signée et soutenue par Yann Artus Bertrand, Mathieu Ricard et de Raymond Depardon.

French and English below.


Appel à soutien pour la défense du patrimoine de Sylvain Julienne, grand reporter-photographe


Les signataires de cette pétition, demandent expressément aux trois agences, Gamma, Sygma et Sipa Press, alias les AAA, de restituer tous les documents en leur possession, œuvres journalistiques des reporters photographe qui en font la demande, sans menaces ni conditions.


En effet, pour permettre aux photographes de récupérer leur propriété, les AAA leur imposent notamment de signer un document (en ma possession) certifiant qu’ils ont reçu la totalité de leurs photographies, cela, avant même qu’ils aient pu en apercevoir la moindre trace et qu’un inventaire précis des documents séquestrés ait été effectué.


Cette « FAUSSE » convention, présentée sous le joug du chantage, n’est qu’une nouvelle manœuvre des AAA pour dissimuler la quantité de photographies manquantes qui leur avaient été confiées pour la diffusion des reportages.


Cette situation inacceptable est aujourd’hui celle du photographe de guerre Sylvain Julienne.


Pour Sylvain, toutes ses images ont une histoire, la sienne et la grande histoire…Parmi elles, figurent les grands conflits de la planète qu’il a couverts pour Sipa, Gamma ou Sygma : l’Irlande du Nord, la Birmanie, le Portugal, l’Iran, le Liban, l’Argentine, le Chili... Au Cambodge, lors de la prise de Phnom Penh par les Khmers rouges, en avril 1975, il était l’un des prisonniers retenus dans l’ambassade de France. A peine un an auparavant, il était capturé et emprisonné par l’armée Turque, à Adana.


Sylvain Julienne s’est illustré dans bien d’autres grands reportages, sur d’autres fronts, cela pendant tellement d’années : sur les hospices de vieillards, les Français en vacances, l’Inde, la Libye, etc.


Aujourd’hui, s’il veut  réunir son travail journalistique dans un livre, une exposition, il en est empêché ! Il est dépouillé de son patrimoine par des diffuseurs ayant exploité son engagement pendant des décennies.


Chaque artiste auteur est l’unique propriétaire de ses œuvres, qu’il soit peintre, écrivain, musicien, sculpteur, photographe ou autre, etc. Une spoliation peut en faire naître d’autres !


A travers Sylvain Julienne, ce sont tous les artistes auteurs qui sont visés.
Cette histoire semble banale, c’est pour ça qu’elle est grave.


Les agences AAA sont elles amnésiques ? Auraient-elles existé et prospéré sans le travail courageux de leurs reporters photographes ?


Aussi, nous leur demandons d’avoir l’honnêteté de restituer, en plus des négatifs et diapositives, les planches de contacts, les tirages photos, les duplicata couleur, ainsi que les scans, aux photographes qui le demandent et de renoncer à leurs arguments fallacieux. Puis de renoncer à une posture hostile envers leurs collaborateurs.


Car, ce sont les reporters photographes qui ont financé toutes ces productions !


Si la séquestration du patrimoine de Sylvain Julienne paraît juste aux AAA, ce sera à la justice de trancher, comme elle l’a déjà fait à maintes reprises pour d’autres reporters-photographes, leur donnant gain de cause, chaque fois.


Face aux AAA, il existe d’autres trois A.


« Artistes, Auteurs, Archives » !


Francis Apesteguy, reporter photographe



Help photo-reporter Sylvain Julienne defend and protect his work


The signatories of this petition are expressly demanding that Gamma, Sygma and Sipa Press, aka the AAA, unconditionally return all documents, journalistic works in their possession to photo-reporters asking for the return of their work.


To let photographers reclaim their property, the AAA notably require them to sign a document (in my possession) stating they have regained possession of all their photos and this, before submitting any form of inventory of document withheld.


This « FALSE » agreement, submitted as a form of blackmail, is simply a new manoeuver by the AAA to conceal the number of missing photos that they are supposed to keep in their archives for the disclosure of photo series.


Today, Sylvain Julienne is finding himself in this unacceptable situation.


For Sylvain, all these images have a history, his history, and are part of History... Among them photos documenting the conflicts he has covered for Sipa, Gamma or Sygma : Northern Ireland, Burma, Portugal, Iran, Lebanon, Argentina, Chile... In Cambodia, as the Khmer Rouge seized Phnom Penh in April 1975, he was among the prisoners held at the French Embassy. Barely a year earlier, he was captured and jailed by the Turkish army in Adana.


Sylvain Julienne has photographed many others stories, on other fronts, for many years : homes for the elderly, the French on vacation, India, Libya etc.


Today, if he wants to gather his journalistic work for a book or an exhibition, he is prevented from doing so ! He is being robbed of his work by distributors who have been exploiting his commitment for decades.


Every artist-author remains the sole owner of his works, be it a painter, writer, musician, sculptor, photographer... Such spoliation can lead to more spoliation !


Through Sylvain Julienne, all artists-authors are in the crosshairs.


This episode may seem trivial, it is why it is cause for serious concern.


Are the AAA agencies struck with amnesia ? Would they have been able to exist and prosper without the courageous work of their photo-reporters ?


We are asking them to have the honesty to return not only negatives and transparencies, but also contact sheets, prints, color dupes, as well as scans to photographers willing to recover their work and to stop relying on fallacious arguments. And renounce their hostile posture towards their contributors.


Bear in mind that photo-reporters have financed all their production.


If the AAA think that the withholding of Sylvain Julienne's work is fair, justice will have to rule, as it did many times for other photo-reporters, ruling in their favor every time.


In the face of the AAA, there is another set of A's.


« Artists, Authors, Archives » !


Francis Apesteguy, photo-reporter

Cette pétition a été fermée

591 signatures

La pétition a été clôturée à la demande de son auteur.

D'autres combats ont besoin de vous : Découvrir plus de mobilisations

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Lancer votre pétition

Lancer ma pétition

Lancez votre pétition pour faire bouger les choses Je lance ma pétition