Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

Zoophilie à l’Assemblée nationale, les députés reculent. Dénonçons-le !

Pétition : Zoophilie à l’Assemblée nationale, les députés reculent. Dénonçons-le ! Pétition

Zoophilie à l’Assemblée nationale, les députés reculent. Dénonçons-le !

51.155 signatures
Pétition soutenue par un Super contributeur
Auteur :
Auteur(s) :
ANIMAL CROSS
Destinataire(s) :
J. Denormandie, ministre de l’Agriculture , C. Castaner Président du groupe LRem
La pétition

Madame, Monsieur,


Lors de la discussion à l’Assemblée nationale du texte concernant la maltraitance des animaux de compagnie, les députés, emmenés par le parti LREM et le ministre de l’Agriculture, ont :



  • supprimé le texte voté en commission qui prévoyait de protéger les enfants de la zoo-pornographie, à l’image de ce qui est fait pour la pornographie (article 11),

  • supprimé le texte voté en commission qui prévoyait de sanctionner la consultation des images zoopornographiques (article 11),

  • refusé un amendement (N° 138) considérant que les sévices sexuels sur les animaux ne s’arrêtent pas aux actes de pénétration sur les animaux mais concernent tous les actes sexuels avec ou sans pénétration (les animaux peuvent par exemple être victimes de fellation),

  • refusé un amendement qui sanctionne ceux qui aident et organisent les sévices sexuels sur les animaux (N°139),


Le texte adopté offre des brèches juridiques très importantes. Il prévoit de sanctionner les images de sévices sexuels sur les animaux, plutôt que de sanctionner la zoo-pornographie.  Les députés ont refusé de reconnaître comme sévices sexuels les agressions sexuelles dont sont victimes les animaux hors pénétration, qui constituent justement l’essentiel des images zoo-pornographiques.


Le Ministre de l’Agriculture a considéré qu’il ne fallait pas définir de manière large la notion de sévices sexuels sur les animaux de peur qu’on ne qualifie de sévices sexuels sur les animaux le fait de leur « caresser la crinière » !


D’où nos questions : les enfants n’ont-ils pas le droit d’être protégés de la zoo-pornographie ? Considérez-vous que la diffusion d’images de zoophilie est condamnable mais pas leur consultation ? Pour nous, la première étape de la zoophilie est la consultation des vidéos zoophiles. Considérez-vous que seule la pénétration des animaux est un sévice sexuel sur les animaux et non toutes les autres agressions sexuelles dont ils sont les victimes ?


Objectivement, la majorité des députés a agi en faveur des intérêts des zoophiles en refusant de sanctionner durement la zoophilie.


On ne pensait pas tomber aussi bas.


Au-delà de l’indignation exprimée, nous demandons d’urgence un durcissement du texte pour son passage devant le Sénat.


 

51.155 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option
Pétition soutenue par un Super contributeur
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
1.012 commentaires
Le 04/02/2021 à 18:22:39
Si un virus pouvait modifier l'Espèce Humaine....
79
Sylviane - Le 04/02/2021 à 17:34:44
On a eu quelques avancées positives... Mais il y a encore fort à faire... Malheureusement...
48
Lily - Le 04/02/2021 à 22:28:46
Je félicite le gouvernement pour les 1ères avancées en faveur des animaux. Et pour cela je dis BRAVO. Que cela continue dans ce sens
43
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs