94 722 753 signatures sur MesOpinions.com

Vote imminent à l'Assemblée nationale : demandons des sanctions immédiates pour ceux qui maltraitent les animaux !

Sauvegarde en cours...
Pétition : Vote imminent à l'Assemblée nationale : demandons des  sanctions immédiates pour ceux qui maltraitent les animaux !
Par L214 - Animal Cross - OABA - CIWF - AFAAD - Alliance anticorrida - Droit des animaux - Education Ethique Animale - Véthique - Animalter

Pétition adressée à Mme Nicole Belloubet, Ministre de la Justice

Mise à jour

Madame la Ministre,


Un amendement porté par Madame Degois, députée de Savoie, et plusieurs de ses collègues à votre texte sur la réforme de la Justice propose des sanctions immédiates pour toutes les maltraitances quotidiennes et malheureusement banales subies par les animaux domestiques.


Le vote du texte a lieu à partir du 19 novembre.


Cet amendement vise à s’appliquer à de nombreuses situations facilement caractérisables :



  • Un chien dehors sans niche, des veaux constamment à l’attache, un cheval non paré avec des onglons limitant son déplacement, des animaux qui vivent dans leurs excréments,

  • Dans un abattoir, un veau manipulé avec un aiguillon électrique, un animal mal ou non insensibilisé avant saignée, un abattoir présentant des équipements non adaptés,

  • Des animaux transportés dans des véhicules mal aménagés, qui ne peuvent s’abreuver ou se tenir debout, des animaux malades ou blessés inaptes aux déplacements mais qui sont tout de même transportés.


Si l’amendement 1286 bénéficiait de votre soutien, puisque cette compétence relève de la prérogative réglementaire de votre ministère, puis était adopté par les parlementaires, la vie de tous ces animaux serait améliorée immédiatement.


Cette simplification de la procédure pénale permettrait aux gendarmes, policiers et inspecteurs vétérinaires de sanctionner immédiatement par des amendes forfaitaires ceux qui maltraitent les animaux, comme pour les excès de vitesse.


Ils n’auraient pas besoin d’entamer des procédures que les procureurs classent majoritairement sans suite, compte tenu de l’encombrement des parquets.


En effet, seules 461 contraventions ont été jugées par les tribunaux en 2016 sur la base du Code rural contre plus de 40 000 concernant les contraventions sur l’environnement, grâce à la procédure de l’amende forfaitaire.


Actuellement, des centaines de milliers d’animaux souffrent en silence, dans une impunité quasi totale. C’est une honte absolue !


Enfin, rappelons que sur ces contraventions réprimées par le Code rural, qui sont des maltraitances mais ne sont pas reconnues comme telles par les tribunaux, les associations de protection animale ne peuvent pas se porter partie civile. Elles ne peuvent donc pas plaider la cause des animaux.


Après la loi Egalim, après la réforme de la chasse, ce texte est l’occasion pour votre gouvernement de montrer qu’il n’est pas insensible à la souffrance animale


Aussi, nous vous demandons de soutenir puis d’appeler au vote de l’amendement 1286 sur le projet de loi de programmation pour la justice 2019-2022 portée avec vaillance par plusieurs députés de la majorité. 

90.145 signatures
  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook
Partagez la pétition avec vos amis :

Vous pourriez soutenir aussi

Lancer votre pétition

Lancer ma pétition

Lancez votre pétition pour faire bouger les choses Je lance ma pétition