Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions animaux TOUCHE PAS À MON CHOUCAS !
Pétition

TOUCHE PAS À MON CHOUCAS !

TOUCHE PAS À MON CHOUCAS ! Pétition
43.250 signatures
Quand elle atteindra 50 000 signatures, cette pétition deviendra l'une des plus signées sur MesOpinions !
Pétition soutenue par un Super contributeur
Auteur
Auteur(s) :
Crow Life
Destinataire(s) :
Au Ministre de la Transition Ecologique et de la Cohésion des Territoires & Aux Préfets du Finistère, des Côtes d’Armor, du Morbihan et du Maine-et-Loire
La pétition

APPEL À SIGNATURES


CONTRE LES QUATRE ARRÊTÉS PRÉFECTORAUX VENANT D’ÊTRE PRIS DANS L’OUEST DE LA FRANCE ET AUTORISANT, PAR DÉROGATION, LA DESTRUCTION DE PRÈS DE 28 000 SPÉCIMENS D’UNE ESPÈCE ANIMALE PROTÉGÉE : LE CHOUCAS DES TOURS  (Corvus monedula)


-  Non à la capture, à la détention et à l’utilisation de choucas sauvages comme appelants vivants pour attirer et tuer leurs frères : c’est cruel et c’est illégal !  


Non à la destruction, par tir et par piégeage, dans les départements du Finistère, des Côtes-d’Armor, du Morbihan et du Maine-et-Loire, de 27 635 Choucas des Tours qui plus est en période de reproduction !! 


Non à l’hypocrisie qui consiste à rappeler l’interdiction de tirer dans les nids tout en organisant l’agonie des petits choucas au nid : faute de retour des adultes, privés d’eau, de nourriture et de soins, ils périront, victimes indirectes  additionnelles d’arrêtés faisant fi du droit européen comme du droit national relatifs aux espèces animales protégées !!!   


« Un bateau n’est pas plus grand ou plus petit qu’il se trouve au creux ou au sommet de la vague », dit un proverbe breton. De même la perspective depuis laquelle les choucas sont considérés ne devrait-elle conduire personne à oublier ce qu’ils sont : des êtres vivants dotés d’émotions, de sensibilité et d’intelligence.


Or par dérogation au régime des espèces animales protégées (art. L- 411.2 du CE) dont relève le Choucas des Tours, les préfets du Finistère, des Côtes d’Armor, du Morbihan et du Maine-et-Loire viennent de signer des arrêtés autorisant, à eux quatre, la destruction de 2 735 spécimens. Sans compter les petits au nid.


Cette destruction est voulue par tout un système impliquant divers acteurs, chambres et syndicats agricoles, dont un syndicat agricole professionnel de lutte contre les « nuisibles » (sic) et fédérations départementales de chasse en particulier. D’emblée il paraît frappant, classé et classant, qu’une structure en charge des ‘’nuisibles’’ puisse être chargée d’une espèce animale protégée. C’est ce système qui bat le rappel des déclarations individuelles de déts aux cultures, les collecte, les analyse et qui ‘’réclame’’ la tête des choucas. Le système qui tue est celui qui évalue.


Lannée précédente, en 2021 donc, moins de 0,5% des exploitations agricoles du Maine-et-Loire ont signalé des déts occasionnés par le Choucas des Tours. Et encore ces déts ne pouvaient-ils être valablement attribués aux seuls choucas puisque plus de la moitié (54%) des déclarants témoignaient de la présence d’une autre espèce aviaire sur les parcelles endommagées. Dans les départements bretons ? Une déclaration par espèce, autant de déclarations que d’espèces constatées par parcelle endommagée. Grâce à ce tour de passe-passe, il est devenu difficile à un observateur extérieur de vérifier combien d’espèces étaient présentes sur une parcelle déclarée endommagée.

Le montant estimé des déts aux cultures diminue-t-il ? Contre toute logique le quota de choucas ‘’à tuer’’ augmente. En Finistère et dans les Côtes d’Armor, le nombre de choucas demandés à la destruction atteint le niveau de celui des corneilles qui, elles, sont l’objet d’une chasse dite de régulation toute l’année.


Ceci alors que très peu d’alternatives à la solution létale ont été mises en œuvre préalablement aux dérogations. Ces alternatives sont pourtant l’une des réserves faites par la Directive Oiseaux européenne comme par l’article L-411-2 du Code de l’Environnement. En Morbihan par exemple, moins de 15% des exploitants dont les cultures ont subi des déprédations déclarent l’utilisation de plusieurs « moyens de lutte contre les ravageurs ». À quand une politique de réduction des déts agricoles par des moyens non létaux ?    

Discutables sont les motivations avancées par ces 4 arrêtés, bafoué est l’esprit de la loi (en dernier recours, déroger) et, pour conclure, si les Choucas coûtent à l’agriculture en prélevant une petite partie des plantes et céréales entrant dans leur régime alimentaire, ils le lui rendent bien en la débarrassant notamment d’un grand nombre d’insectes à tous les stades de développement, phytophages des cultures compris, et ce, gratis ! En période de reproduction surtout puisque le régime alimentaire est alors majoritairement constitué de protéines de sources animales (insectes, invertébrés, etc).


Aux côtés de l’association Crow Life qui s’est pourvue en justice contre chacun de ces quatre arrêtés préfectoraux,


Nous, signataires de cette pétition, demandons


-       L’annulation et la suspension urgente de la mise en œuvre des arrêtés préfectoraux autorisant la destruction de Choucas des Tours dans les départements du Finistère, des Côtes-d’Armor, du Morbihan et du Maine-et-Loire  


-       L’interdiction explicite de l’utilisation de choucas aux fins de servir d’appelants vivants  


-       L’adoption de mesures concrètes destinées à promouvoir, inciter et soutenir la mise en œuvre de techniques alternatives par les exploitants


-       La prise en compte des oisillons au nid victimes indirectes des opérations de destruction autorisées en période de reproduction et, le cas échéant, l’obligation de leur prise en charge par un centre animalier aux frais des opérateurs de la destruction   
 
 


Nous nous opposons à toute forme de cruauté et de maltraitance animale.
Le Choucas des Tours est une espèce protégée.
Alors c’est simple : Protégez-le.

Notre site internet
Notre Facebook

43.250 signatures
Signez avec votre email
Quand elle atteindra 50 000 signatures, cette pétition deviendra l'une des plus signées sur MesOpinions !
Pétition soutenue par un Super contributeur
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
362 commentaires
Alain - Le 03/06/2022 à 09:21:04
Un monde de fous dirigé par de dangereux psychopathes !
81 1
Alain - Le 01/06/2022 à 22:11:28
ELECTIONS - MOBILISATION

Inutile de partager avec vous ma déception s'agissant du peu de débats sur la protection animale au cours des élections présidentielles et de la réélection triomphale de l'ami de Monsieur Willy Schraen.

Les élections législatives de juin prochain sont la dernière occasion pour que la cause animale soit enfin entendue et suivie par la mise en œuvre de mesures concrètes.

Soyons toutes et tous mobilisé(e)s pour voter pour des candidat(e)s qui proposeront des mesures concrètes pour protéger les animaux (Animalistes, EELV, LFI, RN).

Le peuple Ukrainien malgré ses souffrances, a sauvé des milliers d'animaux, ce peuple qui se bat pour sa liberté et contre l'injustice doit être inspirant pour nous.

Merci à vous de rester mobilisé(e)s.

JE SUIS ANIMAL
70 6
Frederick - Le 01/06/2022 à 19:09:46
Défense et protection animale
54 0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions animaux TOUCHE PAS À MON CHOUCAS !