Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Mise à jour de la pétition

TARASCON-LA HONTE : Ce n'est pas LA JUSTICE, mais L'A-JUSTICE qui a été rendue !

Pétition : TARASCON-LA HONTE : Ce n'est pas LA JUSTICE, mais L'A-JUSTICE qui a été rendue  ! Mise à jour de la pétition

TARASCON-LA HONTE : Ce n'est pas LA JUSTICE, mais L'A-JUSTICE qui a été rendue !

46.107 signatures
Auteur
Auteur(s) :
LES GAMELLES DU COEUR France - Association d'assistance aux animaux dans le besoin - 2 Bd Tzarewitch "B" - 06000 - NICE - < lesgamellesducoeur.fr@orange.fr >
16/08/2021

TARASCON-LA HONTE, JUSTICE-LA HONTE ! Mise à jour rectificative du 8 août 2021 -

Selon des informations que nous n'avions pas lors de l'envoi à MesOpinions.com de notre mise à jour du 7 août 2021 soir (cf notamment le quotidien LA PROVENCE du 8 août 2021), en raison d'intempéries, la novillada du samedi 7 août 2021 à 17H30 a été annulée et reportée au vendredi 20 août à 17H30.

Par ailleurs, lors de la novillada du samedi 7 août à 11H, qui, elle, a bien eu lieu, 4 "eralès" (veaux/taurillons de moins de deux ans) de l'élevage de Cyril COLOMBEAU ont été torturés par 4 jeunes apprentis-toreros élèves d'écoles de tauromachie (Nino JULIEN-CFT de Nîmes, Jean-Baptiste LUCQ-Adour Aficion, Lenny MARTIN-ET de Béziers et "Miguelin"- ET Pays d'Arles) dont 3 jusqu'à la mort, l'un (le 3°) ayant été gracié, après avoir  été lui aussi torturé dans d'atroces souffrances, et ce à la demande de son éleveur, désirant en faire un reproducteur sans devoir trop grever son budget en en achetant un autre, et non par compassion, précisons-le.

A noter que des vétérinaires pro-corridas (eh oui, cela existe ! il y en a environ 70 en France) de l'UFVT (Union Française des Vétérinaires Taurins) ont on se demande comment ils peuvent concilier le serment de Bourgelat qu'ils ont prêté en devenant vétérinaires avec leurs activités pro-corridas qui sont réprouvées par l"Ordre National des Vétérinaires Français, sont toujours présents dans toutes les arènes lors de corridas, novilladas , becerradas ou autres pratiques tauromachiques.

Il est  également précisé que le malheureux taurillon toréé jusqu'à la mort par l'apprenti-torero Jean-Baptiste LUCQ a subi une mise à mort particulièrement longue après s'être relevé deux fois.

Nous pleurons encore plus en pensant à ce que ce malheureux taurillon innocent a dû endurer de la part de cet apprenti-toreo (apprenti-boucher plutôt) de 25 ans élève de l'Ecole des chartes de PARIS.

Par ailleurs nous maintenons que le juge des référés Jean-Michel LASO du Tribunal Administratif de MARSEILLE, en rejetant notre requête lui demandant de suspendre la décision de la Commune de TARASCON (13-Bouches du Rhône) d'organiser dans cette ville Où ELLES SONT ILLEGALES deux novilladas le samedi 7 août 2021, avec torture à mort de taurillons précédée de sévices graves et d'actes de cruauté sanglants par armes blanches, et ce au prétexte FALLACIEUX qu'il n'existe pas de doute sérieux quant à la légalité de la décision, alors que les conclusions tant écrites qu'orales que nous avons produites démontrent et prouvent sans contestation possible le contraire, a délibérément et en toute connaissance de cause condamné ces taurillons à la torture jusqu'à la mort, car sachant pertinemment que nous ne pourrions pas exercer dans de si brefs délais, avec possibilité d'audiencement et de décision du Conseil d'Etat, la seule voie de recours juridiquement possible, c'est à dire le pourvoi en cassation devant le Conseil d'Etat.

3 jeunes " éralès" (veaux/taurillons de moins de deux ans) ont déjà subi la torture jusqu'à la mort le samedi 7 août 2021 en fin de matinée à TARASCON, un autre ayant subi les mêmes tortures mais sans mise à mort car gracié

et 6 autres jeunes "novillos" de moins de trois ans, de l'élevage JALABERT Frères vont la subir le vendredi 20 août 2021 des mains de trois autres jeunes apprentis-toreros, Adam SAMIRA, Solal CALMET "Solalito" et Tristan ESPIGUE "Tristan" qui vont chacun en torturer deux jusqu'à la mort, sauf grâce éventuelle mais rarissime.

Et nous ne pourrons rien faire pour tenter de les épargner, compte-tenu de l'ordonnance de référé du 30 juillet dernier du juge Jean-Michel LASO , du Tribunal Administratif de MARSEILLE.

HONTE A TOUS CES HUMAINS qui, d'une façon ou d'une autre, participent à cette BARBARIE que sont ces pratiques tauromachiques ou les permettent,

HONTE A LA "JUSTICE" , aux POUVOIRS PUBLICS, aux PARLEMENTAIRES, au GOUVERNEMENT,  au PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, qui laissent faire,

HONTE A LA FRANCE qui tolère  cela sur son sol !

< lesgamellesducoeur.fr@orange.fr >

(Photo FLAC anticorrida)

" A -t-on le droit moral de torturer un animal, de le faire mourir dans d'atroces souffrances ?   Théodore MONOD

46.107 signatures
Signez avec votre email
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
Cecilia - Le 16/08/2021 à 23:00:35
"On reconnait la grandeur d'une nation à la manière dont elle traite les animaux" disait déjà Ghandi !

Cela dit tout de la France aujourd'hui: un pays soi-disant "civilisé" par rapport à des pays qui ont déjà aboli les corridas (via référendum populaire, seul gage d'une véritable démocratie!), les combats de coqs et de chiens (comme l'exemple de l'Equateur où le peuple a voté majoritairement contre en 2011, soit il y a tout juste 10 ans!)

Avec cela que la France continue avec les chasses à courre... C'est tout dire!

Quand en sus, on voit à quel point la "démocrature" et la "corruption" s'installent de plus en plus dans ce pays (sous prétexte, entre autres, du Covid et à coup de "propagandisme outrageux... comme s'il se préoccupait de la bonne santé de son peuple, laissez-moi rire!), sous le régime d'un gouvernant à l'égo surdimensionné (ce qui pourtant était prévisible, voir la morphopsychologie du personnage), il va sans dire que ce pays est malheureusement déjà en voie de sous-développement! De fait, tout ceci nous a beaucoup fait réfléchir et d'ici peu, nous sommes déjà plusieurs à nous préparer à quitter ce pays et sans regrets. On y a déjà brisé les gilets jaunes, les non-vaccinés deviennent aujourd'hui des pestiférés et avec ça, un pays qui traite les animaux de cette façon? Adieu la France, adieu ses dérives où "liberté, égalité et fraternité" n'existent déjà plus.

Bonne chance et bravo à tous ceux qui se battent encore, y croient encore. On continuera à vous suivre... mais de loin!
4
— 1 réponse de l'auteur
Magali - Le 16/08/2021 à 21:17:24
Monsieur le Maire

J'ai suivi avec beaucoup d'attention et de persévérance les tribulations judiciaires qui ont amené la ville de Tarascon devant les tribunaux : ceux ci en Appel et en Référé ont statué sur le sort des taureaux mis à mort et sacrifiés dans votre belle ville du Sud.

Attentive aux éléments dérogatoires de droit tels que les notions de Tradition et de Culture qui pour la justice justifient ce traitement et dont les modalités constituent certainement une plus value pour le public et l'animal,... je vous soumet un élément que votre conseiller en droit n'a sans doute pas envisager à votre bénéfice : : labelliser donc votre ville avec cette formule :

Tarascon Ville du Bien Etre Animal .....

Rajouter également une certaine couleur au drapeau de votre ville

On peut se demander si les 12254 habitants de la ville n'auraient pas constitué un bien meilleur jury malgré les intérêts minoritaires et locaux. et un certain nombre de familles pourraient s'interroger sur la valeur éducative de participer au sang et à la mort gratuite.

Bien à vous
3
— 1 réponse de l'auteur
Le 16/08/2021 à 21:20:41
Poor, beautiful bull! God will rest his innocent soul!



Stop bullfighting! It is very cruel!
2
— 1 réponse de l'auteur
Voir tous les commentaires
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
— 1 réponse de l'auteur
- Autre(s) Actualité(s) de la pétition -
Voir plus d'actualités