57 518 675 personnes agissent sur MesOpinions.com

Pétition - Animaux

Signez la pétition

Déjà 14.491 signatures

  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook

Sauvegarde en cours...
Pétition : Stop au massacre des pigeons à SAINT-QUENTIN (Aisne)

Stop au massacre des pigeons à SAINT-QUENTIN (Aisne)

Auteur : Association Ambassade des Pigeons

Créé le 08/05/2013 - Fin le 30/07/2014

Mise à jour de la pétition

À l'attention : de Monsieur Xavier Bertrand, Maire de Saint-Quentin et aussi des syndics de co-propriétaires de cette ville

VICTOIRE DE LA PÉTITION !

Les milliers de signataires de cette pétition que nous avions adressée à Monsieur Xavier Bertrand, Maire de Saint Quentin, ont déclenché un véritable tsunami relayé par les médias locaux. Dans cette ville, les administrés ont ainsi pu prendre conscience que les "dépigeonnages" ne résolvaient rien en terme de diminution des effectifs de pigeons et surtout qu’ils rapportaient énormément d'argent aux entreprises dites de dépigeonnage (ici, 60.000 euros en 3 ans). Les habitants de SAINT QUENTIN, comme des milliers d'autres ont appris grâce à cette pétition que ce que l'on faisait aux pigeons (gazage au CO2) constituait une horreur, même si les "outils" de mise à mort sont "agréés" par le ministère de l'agriculture.

Les captures ont été interrompues grâce à nos arguments et ensuite grâce à des habitants qui l'ont exigé, sur place et en acte. Nos préconisations de faire installer des pigeonniers municipaux, selon le modèle de Béthune, ont été suivies de la création du premier pigeonnier à Saint Quentin.

C'est quoi qu'il en soit une Immense VICTOIRE pour les pigeons et nous vous remercions chaleureusement pour votre engagement.

Brigitte Marquet,
Présidente de l'association Ambassade des Pigeons
www.ambassadedespigeons.com
31/07/2014

----------------------------------------------------------------------------------------


Monsieur le Maire de Saint-Quentin,

En l'absence d'une véritable gestion efficace et durable des pigeons à Saint-Quentin, un syndic de co-propriètaires du quartier Europe de SAINT QUENTIN a fait appel à une société de dépigeonnage.

Cette société a fait poser 6 cages piégeuses sur le toit d'un magasin dans lesquelles les pigeons sont appâtés avec des graines (les pigeons étant granivores) depuis début mai 2013.

Les habitants de ce quartier se sont émus de voir des pigeons emprisonnés et laissés plusieurs jours d'affilée sans nourriture et sans eau. Puis de constater qu'on venait enlever ces oiseaux, les mettre en tas dans des sacs en plastique avant de les introduire dans une camionnette qui les emmènera dans des caissons où on les asphyxiera au CO2 (si les pigeons ne sont pas morts d'épuisement dans les cages ou bien dans les sacs en plastique durant leur transport auparavant...).

Nous protestons contre l'inutilité et la cruauté d'une telle méthode. En effet, la société de dépigeonnage devra refaire bientôt d'autres campagnes de piégeage puisqu'il est avéré que les mises à mort de ces oiseaux ne résolvent rien du tout, sauf à court terme.
Les pigeons survivants se reproduiront d'autant plus que leurs congénères auront été tués. La cruauté de telles captures est par ailleurs décriée par de très nombreuses associations de protection animale puis par les riverains lorsque ceux-ci apprennent de quelle manière les pigeons sont tués.
Le gaspillage de vies et d'argent est d'autant plus révoltant qu'il existe des méthodes alternatives aux captures de ces oiseaux : la solution des pigeonniers dits "contraceptifs" est la meilleure.
Les avantages de tels pigeonniers sont la DIMINUTION des NUISANCES puisque les fientes de ces oiseaux seront circonscrites dans ces "maisons", la régulation des NAISSANCES puisque l'on pourra y stériliser 50 à 75% des OEUFS de ces oiseaux.
Les mises à mort coûtent chers, à la longue... tandis que faire construire, installer et entretenir "en interne" de tels pigeonniers requiert juste un peu d'"huile de coude" et de "coeur à l'ouvrage".
Regardons ce que fait la Ville de Béthune, celle de Romilly sur Seine, celle de Louviers et plein d'autres qui adoptent la solution des pigeonniers.

Un BEMOL de taille doit être annoncé : si l'on installe des pigeonniers et que l'on continue parallèlement les captures, on voue à l'échec le principe du pigeonnier... et une invitation à la PATIENCE : la protection du bâti devra se faire progressivement, par ailleurs, au moyen de câbles sur ressorts qui dissuaderont les pigeons de se poser et il faudra, une fois les pigeonniers installés, procéder au retrait des nids alentour.

Viser le BIEN COMMUN rendra cependant compte de notre souci d'éthique si ce n'est de notre capacité à innover et à faire preuve d'un peu d'empathie pour tous les vivants avec qui nous pouvons cohabiter si nous nous en donnons les moyens (huile de coude et coeur à l'ouvrage !!!)
L'association Ambassade des Pigeons, spécialiste de cette "problématique" souhaite vivement être reçue par les services de Saint-Quentin. Elle en appelle au soutien des toutes les personnes et associations qui en ont assez que l'on fasse tout et n'importe quoi avec les pigeons de nos villes et villages.
TUER N'EST PAS GERER !

Nous vous demandons, Monsieur le Maire, de FAIRE RETIRER CES CAGES-PIEGEES, de faire stopper ces piégeages suivis de mises à mort inutiles et cruelles, quitte à ce que l'on rompe un contrat passé avec la société de dépigeonnage en question.
Nous en appelons également aux syndics de co-propriété pour qu'ils s'associent à notre démarche dont ils bénéficieront sur le long terme.
Veuillez croire, Monsieur le Maire, à l'expression de notre meilleure volonté puis à celle de nos salutations distinguées.

Brigitte Marquet, Présidente de l'Ambassade des Pigeons, association de protection des oiseaux des villes.