Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions animaux STOP A LA MALTRAITANCE DES ANIMAUX DE L’ACPA-SPA DE SAINT-GAUDENS : LA DESTITUTION DE LA PRESIDENTE RECLAMEE
Pétition

STOP A LA MALTRAITANCE DES ANIMAUX DE L’ACPA-SPA DE SAINT-GAUDENS : LA DESTITUTION DE LA PRESIDENTE RECLAMEE

STOP A LA MALTRAITANCE DES ANIMAUX DE L’ACPA-SPA DE SAINT-GAUDENS : LA DESTITUTION DE LA PRESIDENTE RECLAMEE Pétition
2.932 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
Le Collectif de bénévoles de l'ACPA-SPA de Saint-Gaudens
Destinataire(s) :
DDPP de la Haute-Garonne, Monsieur Amunzateguy, Procureur de la République, Madame Delga, Présidente de la Région Occitanie, Monsieur Aviragnet, Député de la 8ème circonscription de la Haute-Garonne, Madame Demiguel, Sous-Préfète de Saint-Gaudens, Monsieur Duclos, Maire de Saint-Gaudens, Conseil Régional de l'Ordre des Vétérinaires d'Occitanie
La pétition
Actualité(s)

L’association ACPA-SPA de Saint-Gaudens fait actuellement face à de nombreux et graves dysfonctionnements directement liés à la gestion nocive du refuge par sa Présidente.


Les animaux sont tout d’abord hébergés dans des conditions indignes, la superficie des box est souvent bien inférieure aux 5 m2 règlementaires. En raison des mauvaises relations que la Présidente entretient avec les mairies des Communautés de Communes du Comminges, le projet de rénovation des locaux d’hébergement des animaux est laissé en attente depuis plus de 2 ans.


La Présidente s’est par ailleurs opposée à la construction d’une clôture pour la réalisation d’un parc de détente sur un terrain appartenant à l’association en prétextant un manque de financements alors que le bilan financier de 2019, présenté lors de l’Assemblée Générale du 1er août 2020, fait état d’un bilan positif proche de 120 000 euros.


En ce qui concerne les soins vétérinaires apportés aux animaux, les relations déplorables que la Présidente entretient avec les vétérinaires de Saint-Gaudens font qu’actuellement, sauf urgences, aucun des deux cabinets vétérinaires ne souhaite assurer le suivi sanitaire des animaux du refuge.


Les soins vétérinaires sont apportés aux chiens avec un retard cruel. Plusieurs chiens sont décédés au refuge du fait d’un défaut de vaccination ou de soins. Plusieurs adoptants se sont émus de l’état sanitaire des chiens adoptés qui s’avéraient infestés de tiques.


Les promenades des chiens ne sont autorisées qu’une fois par semaine et réservées à quelques bénévoles, car la Présidente affirme « ne plus supporter » les aboiements des chiens. Certains chiens en box ne sortent donc qu’une fois par mois du fait de leur nombre important, d’autres chiens ne sortent jamais comme les chiots, les chiens catégorisés ou encore tous ceux que la Présidente juge « impropres » à la promenade.


De nombreuses adoptions ont été également refusées par la Présidente, sans explication valable. Vous trouverez, sur les réseaux sociaux, de multiples témoignages de personnes ayant souhaité adopter un chien et qui ont été écartées pour des raisons très obscures.


Il faut savoir que les contrats d’adoption proposés au refuge constituent en fait des conventions de placement, la carte d’identification de l’animal restant la propriété de l’association, sans limite de temps.


Les deux salariés du refuge, surchargés de travail, subissent régulièrement des humiliations verbales de la part de la Présidente. Ces brimades s’exercent également à l’égard des quelques bénévoles qui, par abnégation, ont choisi de se taire dans l’intérêt des animaux. Les bénévoles qui ont tenté de répliquer à ces vexations ont été chassés du refuge.


Enfin, sur le plan statutaire, l’absence de décision collégiale, d’échange ou de débat avec les membres du conseil d’administration concernant les décisions importantes mais également les modalités pratiques du fonctionnement de ce refuge porte incontestablement atteinte à sa pérennité mais surtout au bien-être des animaux.


Il est à noter que l’actuel bureau de l’association est sous la domination de sa Présidente qui est la seule décisionnaire sans contrepouvoir effectif en contradiction aux statuts et à la démocratie nécessaire au fonctionnement de toute association.


C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien pour réclamer la destitution de la Présidente de cette association dont les manquements ont par ailleurs causé la radiation de l’ACPA-SPA de Saint-Gaudens de la Confédération Nationale de Défense de l’Animal.


Merci de signer cette pétition et ainsi de nous aider à continuer à prendre soins des animaux dans le cadre de notre bénévolat afin d’améliorer le sort souvent bien sombre des animaux recueillis dans ce refuge.

2.932 signatures
Signez avec votre email
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
- Actualité(s) de la pétition -
584 commentaires
Le 08/05/2021 à 14:34:32
Malgré de beaux locaux la maltraitance peut être sournoise : le nettoyage des box au jet d'eau même sur le chien quand il gène. Imaginez l'hiver ! Beaucoup de refuges ne mettent pas de couvertures dans les couchages car trop de manipulations ( nettoyages ou destructions ). Quel confort !
D'autres refuses les jouets car "trop dangereux". Les friandises sont elles aussi souvent interdites pour risque de diarrhée donc du travail en plus ! Un monde souvent carcéral où les portes en fer claquent dès le matin avec toutes les angoisses pour les nouveaux et cette crainte des anciens qui savent qu'ils doivent se tenir à carreau. Après il y a l'attente. L'attente de voir arriver la gentille personne qui veut bien les sortir. La tristesse de certains qui regardent les autres passer sans jamais que ce soit pour eux. Cette même tristesse qui lorsque vient le moment de manger, ils ont "droit" à une quantité restreinte de croquettes (pas le grand luxe) non pas pour leur besoin physiologique mais juste pour faire des économies !!! Quelle tristesse de voir un chien qui vient de se faire servir et se précipite sur son seul repas de la journée. Qu'il fini en un rien de temps, qui regarde les autres se faire servir, qui espère avoir du rab mais non rien ne vient. Alors il lèche et lèche sa gamelle... et rebelote les portes se ferment et il s'en va attendre un nouveau jour, espérant peut-être une nouvelle vie loin de tout ça. Des nuits entrecoupées par les aboiements de certains à l'affût des moindres bruits et des hurlements à la mort qui entraînent tout le monde. Jour et nuits, pour certains durants des années. 24H c'est TRÈS LONG !!!
Pour certains partir en laisse vers les bâtiments administratifs c'est une nouvelle vie qui commence et pour d'autres tous en joie de se voir enfin sortir du box, cette joie est de courte durée. Ils sont amenés par des gens qu'ils connaissent à qui ils veulent faire confiance, dans une pièce où l'attend quelqu'un qui porte une blouse. Tiens bizarre se dit-il ce n'est pas une journée comme les autres ? Effectivement, il sera fortement saucissonné à la gueule. Monté sur une table il "essayera" de se débattre ne comprenant pas autant d'agressivité envers lui. En vain, parfois maintenu par plusieurs personnes il tentera de se faire entendre. Impossible d'aboyer donc il pousse des d'énormes gémissements et là l'injection arrête ses cris et ses mouvements. Ça y est, il est partie pour une autre vie.
Oui quand les bénévoles essayent de dénoncer les faits ils sont virés ! J'ai connu une association qui pour faire fléchir les bénévoles, euthanasiait les chiens préférés de ces derniers invoquant de faux prétextes (agressif avec le personnel donc implaçable). Des animaux qui pouvaient être euthanasiés le soir, remis dans leur panier pour faire croire à un arrêt cardiaque. A tel point que les bénévoles ne voulaient plus parrainer des animaux de peur de les mettre en danger.
Après des dizaines d'années en protection animale je suis écoeurée. Et comme on dit : " l'habit ne fait pas le moine". Petites ou grandes associations, cela ne veut rien dire. Heureusement ils ne sont pas tous comme ça mais la vie dans un refuge c'est ça en grande partie. Imaginez dans les fourrières ! Certains sont condamnés dès leur entrée (délit de sale gueule pour les molosses ou les chiens de travail, délit de vieillesse ou d'infirmité, délit de traumatisme pour ceux complètement apeurés...) un seul espoir pour eux : qu' un employé les propose à une association qui viendra "faire ses courses" (lui je le prends, l'autre non...etc chaque semaine). VOTRE SEULE CHANCE POUR VOTRE ASSOCIATION ET TOUS LES ANIMAUX QUI S'Y TROUVENT, C'EST LES STATUTS (IL Y A SÛREMENT UNE FAILLE) OU LA DDCSPP PAR L'INTERMÉDIAIRE DU TÉMOIGNAGE DES VÉTÉRINAIRES.
11 0
Anne - Le 08/05/2021 à 13:34:09
Malheureusement ce n'est pas un cas isolé et la maltraitance des animaux comme celle sur les bénévoles s'exerce dans des beaux locaux mais où lla considération de l'animal n'est pas de mise
9 0
Le 08/05/2021 à 13:34:13
Si cette directrice n’est pas capable de gérer ce refuge et donc d’assurer aux animaux un bien être auquel ils ont droit ,elle doit être remplacée au plus tôt par une personne compétente
7 0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions animaux STOP A LA MALTRAITANCE DES ANIMAUX DE L’ACPA-SPA DE SAINT-GAUDENS : LA DESTITUTION DE LA PRESIDENTE RECLAMEE