57 658 765 personnes agissent sur MesOpinions.com

Pétition - Animaux

Signez la pétition

Déjà 55.801 signatures

  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook

Sauvegarde en cours...
Pétition : Stop au carnage des chiens et chats en Chine et au Vietnam !

Stop au carnage des chiens et chats en Chine et au Vietnam !

Auteur : Olivier Dumont

Créé le 23/03/2012  

À l'attention : Du gouvernement Chinois et du gouvernement Vietnamien

La barbarie en action.

Il y a d’abord le transport jusqu'aux lieux d’abattage, un millier de chiens véritablement entassés les uns sur les autres dans de petites cages grillagées, embarqués pour un voyage de 48 h, sans arrêt, urinant et déféquant sur eux, exposés aux intempéries, privés de nourriture et d'eau. Mais c’est dans la mort que culminent la barbarie et la cruauté.

Toujours selon les croyances, l’animal doit être saigné lentement afin d’obtenir une viande riche en adrénaline, réputée rendre les consommateurs plus virils. Bien sûr, les animaux ne bénéficient d’aucun étourdissement et c’est tout à fait conscients qu’ils sont martyrisés.

Une fois livrés dans les restaurants ou les boucheries, les chiens sont attrapés au lasso ou acculés avec un bâton contre un mur et assommés avec un banal marteau. Le bourreau doit frapper à plusieurs reprises sur la tête des chiens dont le sang gicle abondamment. D'autres chiens assistent au carnage. Ils urinent de terreur. Une fois assommés, mais encore vivants, les chiens sont saignés avec un grand couteau enfoncé dans la trachée-artère. Ils sont ensuite ébouillantés, écorchés à la lame et jetés dans un feu de paille pour brûler le surplus de poils. Puis ils sont dépecés.

Mise à mort : l'horreur.

- La strangulation : On attache une corde autour de leur cou, et on tire très lentement, pour les étrangler afin que la mort ne survienne pas trop tôt. En même temps, à l’aide d’un couteau, on découpe des morceaux de chair sur le chien encore vivant!

- L’ébouillantage: On prend des chiots ou des chatons, on les attache près d’une marmite d’eau chaude, et on les jette les uns après les autres. L’animal hurle son agonie, l’eau étant maintenue à une température précise, pendant quelques secondes (pour que celui-ci ne meure pas sur le coup). Puis extrait de l’eau, il est écorché vivant. Enfin, sans peau et tandis qu’il respire encore, il est jeté dans un bac d’eau froide.

- La cage ronde: On place l’animal dans une cage ronde faîte de fils barbelés. Puis, l’homme à l’aide d’un bâton, au bout duquel s’y trouve un nœud coulant, attrape la tête de l’animal sans ménagement. Un fois sorti, il est violemment battu avec un bâton muni d’un pic à son extrémité. Pendant dix minutes, des coups lui seront donnés. Puis, un coup lui sera donné sur la tête juste pour le rendre semi inconscient. Et encore vivant, on le dépècera.

Je demande part cette pétition au gouvernement Chinois et Vietnamien, l'arrêt total de ce massacre !