132 358 689 signatures sur MesOpinions.com

Stop aux cirques qui exploitent les animaux sur la commune de Saint-Sulpice (Tarn 81370)

Sauvegarde en cours...
Pétition : Stop aux cirques qui exploitent les animaux sur la commune de Saint-Sulpice (Tarn 81370)
Auteur : Nicolas Pinel

Destinataire(s) : Mme Dominique Rondi-Sarrat et à tous le Conseil Municipal de Saint-Sulpice-La-Pointe (Tarn, 81370)

Les animaux de cirques sont dans des conditions de souffrance et de détresse terribles. Ainsi, selon les zoologues, les troubles du comportement qui sont aisément observables sur les animaux détenus dans les cirques, sont une preuve manifeste d’inadaptation, voire « la preuve d’une souffrance chronique ».

Ces dérives comportementales sont la résultante d'une impossibilité pour l'animal de développer des comportements normaux (groupe social, locomotion, distance de fuite, etc...).  Souffrances et mauvais traitements sont donc manifestes dans tous les cirques.

Or la législation en vigueur est très claire :

- L’article L.214.1 du Code rural stipule que « tout animal étant un être sensible doit être placé par son propriétaire dans des conditions compatibles avec les impératifs biologiques de son espèce »

- Et l'article R 214-85 du Code rural précise que « la participation d'animaux à des jeux et attractions pouvant donner lieu à mauvais traitements, dans les foires, fêtes foraines et autres lieux ouverts au public, est interdite sous réserve des dispositions du troisième alinéa de l'article 521-1 du code pénal »

À l'heure où les politiques nationale, européenne et internationale s'accordent pour reconnaître une place de plus en plus importante au bien-être animal, il est du devoir des municipalités d'être garantes de leur stricte application sur le terrain.

Nous vous rappelons également que l'Union Européenne a refusé de poursuivre les pays tels que l'Autriche, les Pays Scandinaves ou le Portugal qui ont interdit la présence de cirque avec animaux sauvages considérant que « l'interdiction des animaux sauvages dans les cirques restait légale ».

Les communes de Bagnolet (Seine-Saint-Denis), Bessancourt (Val-d'Oise), Chassieu (métropole de Lyon), Creil (Val-d'Oise), Fontenay-sous-Bois (Val-de-Marne), Ilkirch (Bas-Rhin), La Trinité-sur-Mer (Morbihan), Montreuil (Seine-Saint-Denis), Portes-lès-Valence (Drôme), Roquebrune-sur-Argens (Var), Vernaison (métropole de Lyon), Villeneuve-lès-Avignon (Gard), Vourles (Rhône) et Yerres (Essonne) ont déjà pris la décision d'interdire les cirques avec animaux. 

La dernière en date est  Ronq, commune de 13 666 habitants, située dans le département du Nord. Le maire Vincent Ledoux a pris récemment un arrêté « interdisant strictement sur le territoire de la Ville de Ronq tout cirque détenant des animaux sauvages ». Le maire s'appuie sur le Code général des collectivités territoriales qui stipule que les animaux sauvages doivent être placés « dans des conditions compatibles avec les impératifs biologiques des différentes espèces et qui garantissent leur sécurité, leur bien-être et leur santé ».

Nous souhaitons que la Commune de Saint-Sulpice, dans le Tarn, refuse d'accueillir sur son territoire des cirques qui exploitent les animaux et les mettent dans des conditions de souffrance inacceptables.
17.266 signatures

Pétition soutenue par un Super contributeur

  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook
Partagez la pétition avec vos amis :

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Lancer votre pétition

Lancer ma pétition

Lancez votre pétition pour faire bouger les choses Je lance ma pétition