Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

Simba chat séquestré dans une cage chez un voisin et battu jusqu'a lui brisé les os , il est resté à l'agonie dans cette cage avant d'être retrouvé au bout du 5ème jour a moitié mort

Pétition : Simba chat séquestré dans une cage chez un voisin et battu jusqu'a lui brisé les os , il est resté à l'agonie dans cette cage avant d'être retrouvé au bout du 5ème jour a moitié mort Pétition

Simba chat séquestré dans une cage chez un voisin et battu jusqu'a lui brisé les os , il est resté à l'agonie dans cette cage avant d'être retrouvé au bout du 5ème jour a moitié mort

56.878 signatures
Pétition soutenue par un Super contributeur
Auteur :
Auteur(s) :
lyne
Destinataire(s) :
Loïc Dombreval (Chargé du groupe condition animale)
Maire
La pétition

Bonjour,

J'ai mon chat de 1 an et 4 mois qui a été piégé dans une cage piège à trappe par un voisin le samedi 29 décembre 2019 au soir. Dans une de ses cages, il y met de la nourriture pour piéger les chats qu’il déteste, apparemment. Je ne l'ai su que le lundi début d'après-midi, après l'avoir cherché, en vain, dans la soirée de ce samedi et toute la journée de dimanche, dans toute ma ville, sans succès.

J'ai encore cherché toute la matinée du lundi matin et je me suis rappelée vers midi qu'un voisin avait des cages pièges dans son jardin, une double trappe et une simple trappe pour attraper les animaux, je me suis dit "à tous les coups c'est lui qui l'a attrapé". J'ai vérifié de ma fenêtre à l'étage si je voyais encore cette cage double trappe dans son jardin, la seule que l’on pouvait voir de l’étage de chez moi, elle n'y était plus, donc j'appelle ce monsieur aussitôt, qui est proche des 80 ans.

Je lui demande si, par hasard, il n'aurait pas attrapé un chat dans une de ses cages et que s'il ne répondait pas j'en informerai la gendarmerie. Vu son âge, il est un peu sourd d’oreille, il a cru que j'étais la gendarmerie donc je le laisse croire, sinon il ne m'aurait rien dit. Et là, il me dit mot pour mot, qu'il a bien attrapé cette "caronne de chat" dans une de ses cages et l'a roué de coups, à coups de canne et que c'est bien fait pour lui ! Donc je lui demande : "où est-il ?" Et il me répond "j'en sais rien j'ai appelé mon fils pour qu'il vienne s'en débarrasser et le balancer dans la forêt" (la forêt qu'il m'a indiqué englobe plusieurs forêts et fait pus de 2 000 hectares) et il m'a raccroché au nez.

Du coup je me suis dit, "je vais essayer de le retrouver moi-même avec ma famille dans cette forêt" avant qu’il ne comprenne qui lui a réellement téléphoné et dise à son fils d’aller le tuer vu qu'il connaissait l'endroit exact où il été sensé l'avoir abandonné.


Donc on est aussitôt parti dans la forêt jusque 20 h mais impossible de le retrouver, la forêt est trop énorme et se trouve en plusieurs lieux. Du coup on y retourne le lendemain, donc le mardi 31 décembre toute la journée sans succès. Je reviens à 16 h vite fait dans ma ville, je passe par la mairie de ma ville pour aller signaler cela à la police municipale. Mais la mairie été fermée en cette après-midi du 31 décembre et le local de la police municipale aussi. Du coup, puisque le local de la police municipale se trouve à l’intérieur de la mairie, donc par défaut j'appelle la gendarmerie qui me disent d'essayer de voir avec ce monsieur, mais ce monsieur ne veut plus rien dire car il a, entre temps, compris que ce n'était pas la gendarmerie et qu’il avait téléphoné à son fils qui est passé pour lui dire de ne plus parler et enlever les preuves dans son jardin. Donc je repars à la recherche de mon chat dans les forêts, je passe des tracts dans les boîtes au lettres des maisons voisines de ces forêts, je mets des affiches aux bords des chemins de ces forêts, je me renseigne auprès des joggueurs, promeneurs, chasseurs mais personne ne l'a vu.


Le lendemain, c'est mercredi 1er janvier donc férié, je repars de bonne heure au matin car je me dis que les gendarmes ne doivent pas se déplacer ce jour-là sauf en cas d'urgence et ne vont pas se déplacer pour mon chat donc même scénario que le veille, tracts dans les boîtes aux lettres, affiches dans les forêts, renseignements auprès des promeneurs, chasseurs, joggueurs jusqu'au soir du mercredi.


Le lendemain matin jeudi 2 janvier à 9 heures je vais, dès l’ouverture, à la mairie pour pouvoir accéder au local de la police municipale de ma ville pour déposer plainte mais le local de la police municipale est fermé, donc je demande a l’accueil de ma mairie à quelle heure les policiers municipaux arrivent, on me répond qu’ils sont en arrêt maladie tous les 2, l’un pour plusieurs mois et l’autre pour une durée indéterminée et on me dit que si c’est pour déposer plainte du coup je ne peux le faire qu'à la gendarmerie...dommage, je comptais beaucoup sur eux car la police municipale connaît bien le genre du vieux monsieur.


Du coup je rentre chez moi, j’appelle encore la gendarmerie vers 9H30 qui me disent encore d’essayer de voir avec lui s'il me dit autre chose sur la disparition de mon chat, du coup j'appelle de nouveau aussitôt ce monsieur qui me répond que j’aille me faire voir ailleurs, me menace, me dit qu’il ne dirait plus rien et qu’il allait me faire régler mon compte par un cousin à lui. Du coup je lui ai fait croire qu’il y avait déjà une plainte contre lui  et il m’a encore raccroché au nez, je voulais absolument savoir ce qu’il en avait fait et, là encore, à ce moment-là, je croyais toujours que mon chat était juste dans une de ces forêts en bon état physique.


Par désespoir, je retourne vers 10 heures, encore direction des forêts et refait le même scénario en y croyant de moins en moins et je rentre bredouille vers 18 heures et là ma famille et moi on passe à table à 19 heures.


Vers 19h30 j’ouvre la porte pour aller chercher un papier dans la voiture et là, en ouvrant ma porte, je n'en revenais pas et comme par hasard en disant le matin même à ce monsieur que la plainte été déposée, je vois mon chat allongé par terre à moitié mort, amaigri, dans un sale état. Il a relevé sa tête et miaulé de douleur et essayé de se hisser sur ses pattes avants car il ne peut plus utiliser ses pattes arrières, je le prends dans mes bras aussitôt, je le pose, allongé par terre pour voir s'il a soif et faim, il a mangé allongé par terre, la tête dans l’assiette qu’on venait de lui mettre il était mort de faim et n’avait pas bu et mangé pendant les 5 jours où il avait été enfermé dans cette cage double trappe.

Pendant qu’il mange j’appelle le vétérinaire de garde le plus proche de ma ville et je fonce le voir avec mon chat dans un sale état, il l’ausculte et dit qu’il a le bassin fracturé, la rotule et le ligament arraché au vu de son diagnostic c’est grave, il lui donne un anti-douleur pour la nuit et nous dit d’aller le faire opérer en urgence dès vendredi matin dans une clinique pour animaux spécialisée dans ce genre de fractures.


Nous avons donc appelé dès 8 heures du matin pour notre chat à cette clinique qui nous donne rendez-vous dès 9h15 et prend en charge notre chat dès 10h00. Ils lui font toutes une séries d’examens avant l’opération et de nouvelles radios plus complètes, alors au final il a le bassin fracturé, le pubis fracturé, le tibia arraché et complètement twisté et enfoncé dans le muscle du mollet, le ligament arraché, la rotule en miettes...c’est fini il ne pourra plus jamais plier son genou. Avant que ce monsieur ne l’attrape dans sa cage il pesait 6.3 kilos qu’en on l’a récupéré il ne pesait plus que 4.5 kilos pesé directement sur la balance de la clinique vétérinaire spécialisée.


En tout cas, ce monsieur et son fils d’une quarantaine d’années sont lâches et ont attendu qu’il fasse bien noir dehors pour ne pas être vus et que tout le monde aient leurs rideaux ou volets fermés à leurs fenêtres pour balancer mon chat dans ma rue ou dans une rue voisine et si ça tombe ils l’ont mis sur la route qui passe un peu plus loin de chez moi, inconscient, en sachant qu’il avait trop d’os cassés pour se mettre en sécurité et qu’il se ferait surement écrasé comme ça ils auraient pu faire croire qu’il n’y était pour rien à la gendarmerie. Je me demande comment mon chat a fait avec le peu de force qu’il lui resté et en rampant pour revenir jusque chez moi.


Ce monsieur, après lui avoir brisé tous les os l’a laissé pendant ces 5 longues journées enfermé dans la cage trappe étroite sans qu’il ne puisse bouger vu son état mais en plus il n’a rien eu à manger ni a boire vu ce qu’il a perdu en poids, il a dû le laisser dans son garage tout ce temps lui faisant fermer sa gueule sans doute au fil des jours quand il miaulait trop fort de douleur et de terreur car encore maintenant dès qu’on veut le caresser, par moments il se couche de peur car il croit qu’on va le taper avec la main, chose que ce vieux monsieur a dû lui faire régulièrement au cours des 5 jours où il était capturé et même quand on le prend encore maintenant dans nos bras, par moments, il tremble mais on ne sait pas si c'est par peur ou par douleur.


Quand je pense qu’il lui a brisé les os dès la première heure après l’avoir capturé dans cette cage, qu’il n’a pas mangé ni bu pendant 5 jours et qu'il a dû s’amuser à ouvrir de temps en temps cette cage juste pour le frapper de la main, là c’est sûr c’est facile de frapper un animal allongé qui a les os cassés, qui en souffre et qui ne peut même plus bouger d’un centimètre.


Il lui a certainement infligé toutes ces blessures avec l’aide de son fils.


Conséquence, malgré l’opération, il n’a pas pu tenir debout pendant prés de 4 mois c’était la catastrophe pour faire ses besoins ce n’est pas évident pour lui d’uriner et se déféquer dessus, on a dû le veiller à tour de rôle pour éviter le plus possible qu’il ne se fasse dessus.


L’opération nous a coûté très cher, heureusement pas mal de personnes nous ont aidés et nous les en remercions beaucoup.


J’avais un autre chat qui, quant a lui à disparu en juillet 2019, je ne l’ai jamais retrouvé et à l’époque je n’avais plus pensé que ce vieux monsieur avait des cages, il l’a certainement attrapé dans une de ses cages aussi et fait subir le même sort que mon autre chat, il a dû souffrir horriblement lui aussi pendant plus de jours que Simba puis jeté à la poubelle j’imagine.


Une femme est entre  en contact avec moi il y a quelques mois et m’a dit qu’elle avait ses 3 chats qui avaient disparus dans la même période où mon premier chat a disparu et le 2 ème retrouvé les os brisés alors qui se promenait dans mon coin.


J’ai une tante qui a son chat qui se promenait aussi dans mon coin occasionnellement jusqu'au jour où il n’est jamais revenu.


J’ai déjà entendu des chats miauler le soir de désespoir du côté de chez ce vieux monsieur depuis 7 ans que j’habite cette rue mais je croyais qu’il avait un chat et qu’il l’enfermait par inadvertance régulièrement dans son cabanon de jardin, mais en fait avec tout ce qui est arrivé à mon 2ème chat Simba j’ai compris que ce devait être en fait les chats qu’il attrapé dans une des ses cages avant de les torturer et les tuer, enfin j’imagine, vu ce qu’il a fait subir a Simba et peut-être tué mon autre chat Moka


Pourquoi les autres chats auraient eu un meilleur sort, d’autant plus que j’ai appris qu’il détestait les animaux à part les poules.


Quand des chats du voisinage se promenaient, on les voyait rarement plus de 3  ou 4 fois, et certains sont repassés la queue coupée j’imagine que ce sont ceux qui ont eux suffisamment de réflexes pour se sauver de ses cages avant que le trappe ne se referme mais qui a coupé leur queue en se rabaissant dessus.


J’ai toujours cru que ce monsieur utilisait ses cages pour les rats et que s'il attrapait des chats par erreur qu’il les relâchait, je me suis bien trompée, des cages aussi grosses ne sont pas que pour les rats vu la taille de la plus grosse elle pouvait même capturer un chien du genre un caniche.


Je demande à vous tous de signer s’il vous plaît cette pétition, car il n’a toujours pas été convoqué pour répondre de ses actes suite au confinement et vu son âge et pour l’instant il n’a pas remis ses cages mais, dans le doute, il vaudrait mieux qu’il soit convoqué au plus vite pour qu’il ne remette pas ses cages et continue encore ses actes monstrueux envers les chats. Ce monsieur habite cette rue plus de 50 ans je ne sais pas s'il s’amuse à faire cela depuis tout ce temps là mais il est temps que cela s’arrête.


 Je compte sur vous tous pour signer cette pétition et vous remercie d’avance.

56.878 signatures
Signez avec votre email
Pétition soutenue par un Super contributeur
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
8.948 commentaires
Lily - Le 16/06/2020 à 22:28:44
J'ai pleuré en lisant cette pétition.. J'ai de la haine contre ces monstres.. Une envie de meurtre..De loi du talion..
82
Jean-christophe - Le 16/06/2020 à 18:06:15
Une balle dans la tête.
66
Aurore - Le 16/06/2020 à 19:05:47
Pour que ce tortionnaire réponde de ses actes et soit puni
65
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs