Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

Pour que les scientifiques brisent l’omerta qui règne sur l’expérimentation animale

Pétition : Pour que les scientifiques brisent l’omerta qui règne sur l’expérimentation animale Pétition

Pour que les scientifiques brisent l’omerta qui règne sur l’expérimentation animale

51.698 signatures
Pétition soutenue par un Super contributeur
Auteur :
Auteur(s) :
Alain
Destinataire(s) :
Mesdames et Messieurs les Scientifiques de l'INSERM, du CNRS, de l'AFM Téléthon, de l'institut Pasteur, de l'institut Curie, de l'ARC, des laboratoires pharmaceutiques....
La pétition

Les souris pour les recherches sur l’ostéoporose, alors que le squelette de la souris ne vieillit pas comme le squelette de l’humain…


Les chiens pour les recherches sur le diabète et la production d’insuline, sur certaines maladies rares…


Etc..


L’expérimentation animale n’est pas le meilleur moyen pour comprendre la biologie humaine et les maladies humaines.


En l’état actuel des connaissances scientifiques, elle ne prédira jamais ce que l’on va trouver chez les humains.


Elle est cruelle et contraire à toute éthique ! Tellement honteuse que les médias n’osent pas l’aborder alors qu’ils consacrent un temps énorme à des sujets moins cruciaux. 


Aucun animal ne pourra jamais être plus génétiquement identique à un être humain que des jumeaux humains monozygotes, mais malgré cela ces jumeaux ne souffrent pas toujours des mêmes maladies et même s’ils souffrent des mêmes maladies, ils peuvent recevoir des traitements différents en raison de différences génétiques infimes. Alors pourquoi le recours massif à des espèces animales différentes, non identiques génétiquement aux hommes et aux femmes, presque dans la majorité des recherches scientifiques ?


Ces données scientifiques qui s’appliquent aux jumeaux humains monozygotes constituent une puissante critique de l’expérimentation animale que l’application du code de Nuremberg continue pourtant de rendre incontournable.


Tests et médicaments


Tout ce qu’un chercheur peut faire à un animal en laboratoire peut provoquer des changements dans sa physiologie, qu’il est impossible de prédire et qu’on ne peut pas contrôler.


Tout ce qu’un chercheur peut faire à un animal dans un laboratoire dans un environnement donné peut changer les résultats des tests :



  • Type de revêtement du sol

  • Type de cage

  • Type d’éclairage dans la pièce

  • Niveau d’humidité

  • Fréquence des manipulations d’animaux

  • Manière dont les animaux sont traités, alimentés

  • Type d’espèce

  • Souche d’espèce

  • Eleveur d’où ils proviennent


Tous ces facteurs entraînent des changements sur la biologie d’un animal qui peuvent entraîner des résultats trompeurs.


Des primates enfermés dans un type de cage par rapport à un autre type de cage conduisent à des différences dans leur neurochimie et dans leur neurobiologie.


Si on fait un test chez un animal et qu’on le relance peu de temps après, il peut même ne pas produire le résultat du premier test, contrairement à ce qui se passe chez l’humain.


Les estimations de ce que l’on appelle l’irreproductibilité (la non reproductibilité) des tests vont de 75% à 90% !!


Il y a un manque de reproductibilité du modèle animal chez l’humain en raison de nos différences génétiques pas seulement dans notre constitution génétique mais aussi dans la façon dont nos gênes sont exprimés, et dans les différences de physiologie entre les espèces.


Dans les laboratoires, les chercheurs essaient d’induire artificiellement des maladies humaines chez les animaux.


On ne peut pas recréer des maladies humaines qui surviennent naturellement chez les humains, de manière artificielle chez les animaux en laboratoire sans fausser les conclusions, les résultats...


On recrée des AVC chez les animaux depuis des décennies en induisant artificiellement un caillot dans un vaisseau sanguin dans leur cerveau, où il se bloque.


La plupart des animaux n’ont en effet pas naturellement d’AVC.


Chez l’homme, l’AVC est souvent précédé d’une athérosclérose (rétrécissement des vaisseaux sanguins en raison de l’accumulation de plaque – cette situation ne se produit pas chez les animaux lorsqu’on resserre leurs vaisseaux sanguins ou lorsque les chercheurs utilisent une pince qui ferme les vaisseaux sanguins pour créer un AVC artificiel).


Par ailleurs, le diabète chez l’homme est facteur d’AVC. Les animaux de laboratoires n’ont que rarement du diabète lorsqu’ils sont testés pour des médicaments contre les AVC.


De plus, chez l’homme AVC coïncide souvent avec une pression artérielle élevée, on ne rencontre que très rarement une pression artérielle élevée chez les animaux en laboratoires.


Les souris et les rats qui sont petits par rapport à nous humains ont un taux de métabolisme très élevé et il est scientifiquement admis que les effets des médicaments sont profondément affectés par l’environnement métabolique dans lequel ils sont introduits. Tout cela a un impact indiscutable quant à l’effet des médicaments ou des vaccins qui sont testés.


Certains animaux sont capables d’éliminer un médicament rapidement de leur organisme donc les effets toxiques de celui-ci seront minimes chez l’animal, alors que chez les humains les médicaments restent plus longtemps dans le corps et donc affectent un plus grand nombre de cellules et les effets toxiques peuvent ainsi être amplifiés.


Des médicaments qui en tests ne sont pas supportés chez les animaux peuvent être mieux ou bien tolérés chez les humains et inversement. Les effets secondaires des médicaments sont une cause très importante de mortalité chez les humains, faut-il y voir un lien de cause à effet ?


En tout cas, des recherches sont abandonnées sur certaines molécules parce qu’elles entraînent la mort d’animaux alors qu’elles auraient pu être efficaces chez certains humains ou, sans être plus efficaces, elles auraient pu être sans danger pour l’homme.


En l’état actuel des connaissances scientifiques, l’expérimentation animale n’est pas le meilleur moyen pour comprendre la biologie humaine et les maladies humaines.


L’animal n’est pas un modèle fiable pour l’homme. Les différences entre les espèces sont énormes, comme le confirme le déchiffrage des ADN d’espèces de plus en plus nombreuses et diverses. On s’ingénie à continuer à suivre un modèle animal non adapté pour prendre des décisions graves concernant la santé d’êtres humains !


Scientifiques français, nous en avons plus que marre de votre insistance à ne parler que de la Covid 19 depuis 1 an et nous souhaitons vous entendre massivement sur l’utilité de l’expérimentation animale. Les scientifiques étrangers produisent énormément d’études très critiques sur l’expérimentation animale, prenez-vous réellement la peine de les analyser lorsque vous n’êtes pas sur les plateaux télés ?


Le manque de reproductibilité du modèle animal est de plus en plus reconnu ces dernières années.


Citoyens, mobilisez-vous et mobilisez vos proches s’agissant du référendum pour les animaux et votez massivement en 2022 pour des candidats qui changeront radicalement de modèle en favorisant les alternatives à l’expérimentation animale et en prenant des mesures concrètes pour la protection animale !!


https://referendumpourlesanimaux.fr/

51.698 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option
Pétition soutenue par un Super contributeur
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
1.830 commentaires
Sylviane - Le 21/02/2021 à 18:55:21
Plus aucun test sur les animaux, point barre !
43
Le 21/02/2021 à 11:51:14
POUR QUE LES SCIENTIFIQUES BRISENT L’OMERTA QUI RÈGNE SUR L’EXPÉRIMENTATION ANIMALE
34
Le 21/02/2021 à 17:56:09
ces mecs et ces meufs qui torturent volontairement ces animaux sont des dégénérés du cerveau , l'animal n"est pas genetiquement identique à l'humain , cette populasse n'a pas encore compris ce sont des assassins légaux honte à ces mecs bavant et ces meufs qui ont des gros ........ bahhhh
33
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs