Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

Sanctuarisons la darse du Rouvray, Paris 19ème !

Pétition : Sanctuarisons la darse du Rouvray, Paris 19ème ! Pétition

Sanctuarisons la darse du Rouvray, Paris 19ème !

2.780 signatures
Pétition soutenue par un Super contributeur
Auteur :
Auteur(s) :
PAZ
Destinataire(s) :
Franck Riester (ministre auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, chargé du Commerce extérieur et de l'attractivité, Ex Ministre de la Culture)
Anne Hidalgo (Maire de Paris), François Dagnaud (Maire du 19ème arrondissement de Paris), Président et Directrice de La Villette (EPPGHV)
La pétition
Actualité(s)

Situé le long des quais de Metz et de la Garonne à Paris 19ème, ce canal d’environ 200 mètres de long est alimenté par l’Ourcq. Il débute à partir de la Darse du Rouvray et se finit en impasse. La darse du Rouvray constitue l’habitat de nombreux animaux liminaires* : canards, cygnes**, foulques, poissons, petits mammifères…


Notre objectif est, dans l'intérêt des animaux, de préserver cet espace des pollutions et de l’omniprésence urbaine des humains. Il s’agirait de protéger au maximum cette voie aquatique pleine de vie, située en plein Paris et où tous les animaux liminaires seraient les bienvenus. 


La particularité de ce canal parisien est son inaccessibilité au grand public, ce qui assure une grande quiétude à ses habitants non-humains. En effet, la darse du fond de Rouvray est longée d’un côté par une clôture qui la sépare d’une rue et de l’autre côté, par des bâtiments administratifs. La partie nord appartient à la Mairie de Paris (bureaux des canaux de Paris) et la partie sud à l'établissement public de la Villette.


 A cette fin, PAZ demande à la Mairie de Paris et à l'établissement public de la Villette :

1. la sécurisation de la darse du fond de Rouvray de part et d’autre du canal : interdiction de l’accès au grand public, de toute pratique de la pêche*** de loisir et de toute forme de navigation (paddles, bateaux...) sur toute la longueur du canal (partie Mairie de Paris et Ministère de la Culture), avec l'installation de panneaux signalétiques et de clôtures adéquates non franchissables ;

2. un soutien aux habitats des animaux : 


- pose d’un ou de plusieurs radeaux végétalisés sur ce canal (et non au pont de Crimée, très passant) profitant aux poissons et aux cygnes, sous la forme d’une végétation terrestre adaptée (arbres, buissons et herbes hautes - friche) sur la rive délimitant les bâtiments administratifs et sur la rive côté rue (décaler la clôture pour qu’une partie du trottoir quai de Metz soit incluse dans le sanctuaire),
- pose d’aérateur ou oxygénateur, en cas de besoin, selon les périodes pour veiller à une excellente oxygénation de l’eau et donc à la survie des poissons et autres animaux aquatiques,
- contrôle de l’absence de poisons ou de pièges,
- création d’un “refuge LPO” (nichoirs, etc.)... ;

3. la limitation au maximum de la pollution 
: nettoyage régulier du canal avec des partenariats associatifs (sans recours à des engins électriques) et contrôle de la qualité de l’eau ;

4. la prise en considération de la condition animale comme critère fondamental dans les prises de décision concernant ce lieu (en sollicitant des spécialistes en amont). Par exemple, le barrage flottant à déchets, installé à l’entrée de la darse du Rouvray, pénalise certains animaux, notamment les cygnes, qui ont des difficultés pour le franchir. Les animaux doivent pouvoir aller et venir librement et sans difficulté.


Aux côtés de PAZ, nous demandons la sanctuarisation du canal du Rouvray à Paris 19ème.

Il s'agirait du premier sanctuaire pour les animaux liminaires !


* Nous appelons animaux liminaires, tous les animaux qui vivent dans les villes pour de multiples raisons (nourriture, destruction de leur habitat, absence de prédateurs...). Les animaux liminaires tentent de s'adapter à l'espace urbain. Certains sont mal-aimés voir massacrés. PAZ souhaite des villes bienveillantes avec tous les animaux liminaires.

** Rappelons que les cygnes tuberculés sont une espèce protégée.


*** La pêche blesse les poissons ainsi qu'accidentellement des oiseaux. Sur cette zone, des cygnes ont été blessées grièvement au bec par des hameçons, piégés par des leurres abandonnés (la Mairie de Paris a d’ailleurs payé les frais vétérinaires occasionnés auprès de l’association de Sauvegarde des Cygnes). La pratique de la pêche est donc contraire à l'esprit de ce projet.

2.780 signatures
Signez avec votre email
Pétition soutenue par un Super contributeur
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
- Actualité(s) de la pétition -
152 commentaires
Deray - Le 03/06/2020 à 11:58:31
C est un beau projet à l heure ou l on parle de préservation de la biodiversité.
Assez de mots ! des actes enfin!!!!!
3
Le 03/06/2020 à 12:51:28
Je soutiens PAZ
2
Le 03/06/2020 à 12:33:29
Parce que ça me semble indispensable
2
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs