Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

UN SANCTUAIRE POUR KISKA ET SES COMPAGNONS D'INFORTUNE DU MARINELAND CANADA !

Pétition : UN SANCTUAIRE POUR KISKA ET SES COMPAGNONS D'INFORTUNE DU MARINELAND CANADA ! Pétition

UN SANCTUAIRE POUR KISKA ET SES COMPAGNONS D'INFORTUNE DU MARINELAND CANADA !

48.014 signatures
Pétition soutenue par un Super contributeur
Auteur
Auteur(s) :
C'est Assez !
Destinataire(s) :
Premier Ministre du Canada, Justin Trudeau, Premier Ministre de l'Ontario, Doug Ford, Ministre d'Environnement et Changement climatique Canada, l'Honorable Jonathan Wilkinson, du Ministre de l'Environnement de l'Ontario, l'Honorable Jeff Yurek , et de la Ministre des Pêches et Océans Canada (l'Honorable Bernadette Jordan)
La pétition

En juin 2019, la Chambre des communes a courageusement adopté la loi S-203, avec l’appui des Libéraux au pouvoir, interdisant la captivité des cétacés sur le sol canadien.


Cette loi pourrait être mise à mal par une consultation publique en cours qui autoriserait certains transferts et la reproduction des cétacés captifs sur dérogation du Ministère des Pêches et Océans Canada.


Lire : Partager et visionner des idées : Politiques sur les autorisations délivrées en vertu de la Loi sur les pêches concernant les cétacés en captivité et le matériel reproductif de cétacés


Dans les faits, cette loi concerne uniquement un parc au Canada, le MarineLand en Ontario. En effet, l’Aquarium de Vancouver, qui a d’ailleurs fermé ses portes pour une durée indéterminée, ne possède plus qu’un dauphin à flancs blancs du Pacifique, Helen. Privée de ses nageoires pectorales après avoir été retrouvée empêtrée dans un filet de pêche, elle ne peut être relâchée.


MarineLand Canada possède 5 grands dauphins qui tournent en rond dans un minuscule bassin entre deux spectacles, 56 bélugas entassés dans 3 bassins et 1 épaulard, la tristement célèbre Kiska.


Kiska vit seule, en isolement total, sans congénères depuis 2011. Elle a eu 5 petits, tous décédés à des âges précoces.


Dans la nature, un épaulard vit en pod, des familles menées par des femelles, des matriarches. Capturée à l’âge de 3 ans en Islande, Kiska aurait pu être une mère et une matriarche. Au lieu de cela, elle est prisonnière du MarineLand Canada depuis près de 40 ans. Elle flotte à longueur de journée dans un bassin d’une taille ridicule, elle ne vocalise plus. Elle semble avoir abandonné tout espoir.


Des images filmées par deux de nos militants le 6 septembre 2020 montrent un parc vide de public, dont les installations sont vétustes et les manèges mis à l’arrêt.


Le bassin de Arctic Cove où se trouvent des mamans bélugas et leurs petits fuit abondamment. La collection de bélugas que possède le parc laisse figurer un élevage intensif à des fins de revente.


On apprendra d’après un ancien employé l’existence d’un charnier à même le parc où les cadavres de près d’un millier d’animaux seraient enterrés et non déclarés.


Il est grand temps de fermer ce parc qui appartient au passé. Un pays aussi progressiste que le Canada, qui a voté cette courageuse loi S-203, devrait continuer à montrer l’exemple à ses homologues à travers le monde sur la question de la captivité des cétacés.


Vous avez le pouvoir et la responsabilité de cesser définitivement cette souffrance et de maintenir l’interdiction de la reproduction des cétacés et des transferts vers d’autres parcs. Les seuls transferts acceptables sont dans un sanctuaire tel que celui qui doit ouvrir ses portes en Nouvelle-Ecosse grâce au Whale Sanctuary Project. Un lieu plus adapté à leurs besoins biologiques et psychiques, un lieu où Kiska, les bélugas et les dauphins pourraient couler des jours meilleurs.

ENGLISH -


A SANCTUARY FOR KISKA AND HER COMPANIONS IN MISFORTUNE - MARINELAND CANADA



Author : C’est Assez !



Recipient : Right Honourable Justin Trudeau, Canadian Prime Minister. Honourable Doug Ford, Ontario Prime Minister. Honourable Jonathan Wilkinson, Minister of Environment and Climate change (Canada). Honourable Jeff Yurek, Minister of the Environment, conservation, and parks (Ontario). Honourable Bernadette Jordan, Minister of Fisheries and Oceans Canada.



In June 2019, the House of Commons bravely adopted the S-203 law, with the support of the liberals in charge, banning cetacean captivity in Canada.



However, this law could be jeopardized by a public consultation that might authorize transfers and reproduction of captive cetaceans upon derogation from Fisheries and Oceans Canada.


Read : Share and view ideas: Policies on Fisheries Act Authorizations related to Cetaceans in Captivity and Reproductive Materials of Cetaceans



In fact, this law only concerns ONE park in Canada: Marineland, located in Ontario. Indeed, the Vancouver aquarium, which closed its doors for an indefinite period, has only one Pacific white-sided dolphin, Helen. Her pectoral fins are permanently damaged after being entangled in a fish net; she cannot be freed.



Marineland Canada owns 5 dolphins swimming in circle in a small tank in between two shows, 56 beluga whales piled up in 3 tanks, and 1 orca, the sadly famous Kiska.



Kiska lives alone, in complete isolation, without any companion since 2011. She gave birth to 5 calves, all of them died young.


In the wild, orcas live in “pods”, families led by females, the matriarchs. Captured at the age of 3 in Iceland, Kiska could also have been a mother and a matriarch. Instead, she has been held prisoner at Marineland Canada for almost 40 years! She is floating all day in a ridiculously small tank, she does not vocalize anymore, she remains silent. It feels like she has given up.



Footages taken by two of our volunteers on September 6th, 2020 show an empty park, with outdated installations and closed attractions.



Also, the Arctic Cove, where you can find beluga whales with their babies is abundantly leaking. It looks like an intensive farm of belugas meant to be sold to other facilities.



A former employee confirmed the existence of a mass grave within the park where bodies of almost a thousand animals are buried. Deaths that were not declared to the authorities.



It is time to close this outdated park. A progressist country such as Canada, which bravely voted bill S-203 should continue to be an example to the other countries around the world in terms of marine mammal captivity.



You have the power and the responsibility to put this suffering to an end and to maintain the ban on cetacean reproduction and transfers to other marine parks.


The only viable transfers are to marine sanctuaries such as the Whale Sanctuary Project in Nova Scotia. A place that will meet the biological and psychological needs of cetaceans, a place where Kiska, dolphins and beluga whales could live the life of an almost normal cetacean

48.014 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option
Pétition soutenue par un Super contributeur
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
1.201 commentaires
Josette - Le 11/10/2020 à 14:42:10
Souffrance pour ceux qui n'ont pas de voix, j’ajoute donc ma voix à ceux qui parlent !
Et maintenant j'élève la voix " ça suffit" !
4
Emilie - Le 11/10/2020 à 12:52:31
Pour que ces prisons ferment
3
Le 11/10/2020 à 15:13:46
Il faut arrêter d’exploiter les animaux pour la distraction des humains. Les bêtes devraient pouvoir vivre sans entraves et sans peur dans leur milieu naturel.
3
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs