124 708 508 signatures sur MesOpinions.com

Réglementer l'achat des chiens, déclaration obligatoire. 100.000 chiens abandonnés par an c'est la honte de la France

Sauvegarde en cours...
Pétition : Réglementer l'achat des chiens, déclaration obligatoire. 100.000 chiens abandonnés par an c'est la honte de la France
Par Liliane

Pétition adressée à E.Macron, Président de la République

Mise à jour
Cela fait des années que l'abandon des chiens ne diminue pas, 100 000 par an ! Les refuges et SPA sont débordés, ils n'ont plus de place pour les accueillir et les chiens sont doublement victimes d'abandons dans certains refuges. CE N'EST PLUS POSSIBLE DE CONTINUER AINSI !

L'abandon est un véritable fléau.
Derrière 100 000 chiens abandonnés, il y a 100 000 personnes capables de faire cet acte .


Je suis particulièrement touchée par la cause animale, le chien fait partie de ma vie, c'est un être humain sans parole et j'espère que vous aussi vous pensez que c'est cruel d'abandonner cet animal qui n'a jamais rien demandé et qui est victime de son dévouement auprès de l'humain.
Il ne s'est jamais imposé dans un foyer, il aime l'humain plus que lui-même alors pourquoi l'arracher à sa mère pour l'abandonner plus tard ?

Cette pétition est destinée à informer E. Macron pour qu'il sache que tous les chiens en France n'ont pas la chance qu'a eu Némo, son chien adopté au refuge.
Il faut qu'il comprenne que tous les amis de Némo doivent être respectés, que les lois sont insuffisantes à l'heure actuelle
(chose qu'il a tout de même reconnu) et qu'il doit agir rapidement et sévèrement.

Je lui déjà envoyé ma proposition de loi...

Je vous laisse le soin de lire cette lettre en espérant votre soutien car, comme vous le savez, c'est ensemble que l'on peut se faire entendre, c'est ensemble que l'on peut améliorer nos conditions de vie, les nôtres et celles de nos animaux. Les chiens ont besoins de nous !

+++La maltraitance sur les animaux se répercute sur les personnes les plus vulnérables au niveau familial+++

                                LUTTONS POUR LA PROTECTION DU CHIEN DOMESTIQUE,
                     CONTRE SON ABANDON LEQUEL EST RECONNU ACTE DE MALTRAITANCE


Monsieur Le Président de la République,

Je me permets de vous écrire pour vous faire part de l'urgence d'intervenir afin de faire cesser la maltraitance infligée aux animaux sur notre territoire et notamment l'abandon excessif des chiens de compagnie.
Ces actes sont indignes de tout être humain censé les protéger et montrer l'exemple aux enfants.
La France détient le record d'abandons au niveau européen, la situation est inadmissible.

Lorsque la loi de 2010 concernant la régularisation des chiens dangereux de 1ère et 2ème catégorie a été mise en vigueur nous avons pu constater rapidement une baisse considérable de l'achat de ces races-là. Elles sont de plus en plus rares dans les rues notamment la 1ère catégorie.

Les appels aux dons que font les associations et SPA ne sont pas la solution pour éradiquer l'abandon, au contraire, cela conforte l'idée que l'on peut se décharger de ses devoirs, abandonner librement sans pénalités compte tenu que des ressources financières sont allouées pour cela.

Le travail doit se faire en amont, avant l'achat du chiot ou du chien. L'éducation est un problème majeur des adultes irresponsables. Les enfants doivent être sensibilisés également aux conditions de vie du chien afin de sensibiliser, à leur tour les parents.

Ma proposition est la suivante : pourquoi ne pas envisager de faire une extension de ladite loi des chiens dangereux sur les chiens de toutes races sans évoquer la clause relevant de l'étude comportementale de l'animal ?

En imposant un stage à l'issu duquel un certificat d'aptitude serait délivré aux futurs propriétaires de chiens cela limiterai les achats compulsifs, irréfléchis amenant à abandonner son animal sans aucun scrupule.
Un stage payant, pratiqué chez un éducateur agrée tel que cela se réalise pour les chiens dangereux mais orienté sur l'éducation, le bien-être de l'animal ainsi que sur la race convoitée.

Ce certificat d'aptitude devra être présenté avant l'achat de l'animal chez l'éleveur ou le particulier ou lors de son adoption y compris en cas de changement de propriétaire. Chaque éleveur et chaque acheteur ayant l'obligation de retourner chacun un exemplaire du certificat dûment complété et signé à la Mairie ou à la Préfecture. Ainsi, les chiens seraient identifiés doublement avec la puce électronique.

L'aspect financier est bien souvent dissuasif, le stage pouvant être contraignant également pour ceux qui n'ont pas de bonnes intentions. Ces critères réunis auront un impact important sur la réglementation des chiots vendus sans scrupules et cela freinera la possibilité d'abandonner à tout va. Je suis fermement convaincue que c'est une mesure drastique pour stopper les abandons abusifs.

Par ailleurs, les amendes infligées lors des procès ne sont pas à la hauteur des atrocités commises, les juges ne prennent pas trop en considération la souffrance animale. La loi devrait se durcir à ce niveau-là afin de ne pas banaliser les actes et la loi reconnaissant le chien comme être vivant doté de sensibilité, au même titre qu'un humain.

Monsieur Le Président de la République, vous avez un chien, un joli Némo à vos côtés qui doit vous donner beaucoup de bonheur, je n'en doute pas. Je vous demande d'agir rapidement pour la cause animale dans notre pays, pour sauver nos chiens de l'abandon. Imaginez les congénères de Némo qui souffrent tous les jours sous les coups de leurs bourreaux, qui sont jetés sur la voie publique, au fond d'un puit, enfermés dans des cages, dans le noir au fond des caves d'immeubles et j'en passe... L' urgence est là, les vacances d'été sont là avec leurs lots d'abandons supplémentaires comme chaque année.

Il faut règlementer l'achat du chien et je rajouterai également créer une police animale.

Dans certains refuges et SPA, les chiens et les chats abandonnés ne sont pas toujours considérés malgré les appels aux dons pour assumer leurs besoins. La souffrance est là également, le chien a du mal a s'en sortir et certains ne sortent jamais de ces structures.

Cette ambiance sur le terrain est difficile à supporter, les chiens sont doublement pénalisés, aucun réconfort. Ils sont privés de liberté, ils sont détenus dans des endroits insalubres parfois, froids, humides ou trop chaud l'été. Certains n'ont pas de couverture ou dorment à même le sol, cela est interdit mais on ne respecte pas la loi.

Les dons récoltés ne sont pas affectés aux animaux en premier. Je vous le signale en connaissance de cause car le refuge de Toulouse que je visite régulièrement ne reflète pas un lieu hospitalier pour les pensionnaires, le Président n'accorde que très peu de considérations pour les animaux, ils ne sont pas sa priorité. Ils ne reçoivent que le minimum afin de montrer qu'ils sont nourris, sans plus.

Vous remerciant de l'intérêt que vous porterez à ma demande,
Je vous prie d'agréer, Monsieur le Président de la République, l'expression de mes sentiments très respectueux.

Par avance, merci à tous pour votre participation...
22.162 signatures

Pétition soutenue par un Super contributeur

  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook
Partagez la pétition avec vos amis :

Vous pourriez soutenir aussi

Lancer votre pétition

Lancer ma pétition

Lancez votre pétition pour faire bouger les choses Je lance ma pétition