Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Mise à jour de la pétition

Nous refusons d'être traités d'esclavagistes sous prétexte que nous possédons des animaux et que nous en assumons la responsabilité.

Pétition : Nous refusons d'être traités d'esclavagistes sous prétexte que nous possédons des animaux et que nous en assumons la responsabilité. Mise à jour de la pétition

Nous refusons d'être traités d'esclavagistes sous prétexte que nous possédons des animaux et que nous en assumons la responsabilité.

Victoire de la pétition
5.545 signatures
Aidez d’autres auteurs à atteindre la victoire grâce à un accompagnement personnalisé Je soutiens MesOpinions
Auteur :
Auteur(s) :
michel GIBE associaton Zampanos

Le 16/12/2019

Bonjour à tous,

Nous y sommes parvenus...Avec l'aide de bon nombre d'amis.

Nous venons de poser notre chapiteau dans le 20ème arrondissement de Paris (voir photo sur www.zampanos.net avec toutes les autorisations administratives : Parcs et Jardins, Préfecture de Police, Pompiers, Mairie du 20ème, Mairie de Paris, un véritable parcours du combattant !

 Nous avons commencé à jouer ce Week-end : La comédie des animaux avec Vassilissa (une lapine) ; Hector : (un cochon d’inde) ; les frères Krakozzz  (trois rats) ; la Castafiore, Espéranza, Mme Pidou (trois poules) et Mr Pidou (un coq). Il y a aussi la Schramine (une hamster naine) qui fait le voyage depuis les îles de l’Indonésie ; Mlle. Griotte (une chienne) et Spoutnik, un OVNI (d’origine humaine).

Nous démontrons concrètement, sous notre chapiteau qu'il est nécessaire de cultiver notre discernement en matière animale...

Nous faisons ressentir aux gens que la qualité de nos rapports envers les animaux domestiques est existentiel.

Nous assumons poétiquement une contre-offensive vis-à-vis d'une propagande fanatique, diffusée sous forme de marketing de l'horreur qui voudrait abolir le rapport de partenariat que nous entretenons avec nos animaux domestiques.

Nous démontrons avec nos petits moyens que :

- Tous les cirques ne maltraitent pas les animaux.

- S'il n'est pas industrialisé, le rapport entre l'humain et l'animal n'est pas un rapport de maître à esclave mais un rapport de compréhension, de bienveillance mutuelle et de soin. La recherche d'une vie bonne.

- Nos animaux s'émancipent et s'épanouissent dans les collaborations que nous mettons mutuellement en œuvre. Notamment, ils se délivrent des réactions liées à la peur et du besoin d'être constamment sur le "qui-vive" pour survivre face aux agressions de leur environnement.

Et que, d'une manière générale, les humains, sont des êtres de soin. Dans la mesure où une volonté politique les aide à cultiver leur discernement et leur perfectibilité.

Faites passer le message à vos amis Parisiens et si vous êtes sur place, venez assister à notre spectacle "jeune public – famille", venez nous rencontrer, venez nous donner un coup de main pour l'accueil du public, pour prendre soin des animaux.

Tous renseignements supplémentaires sur : www.zampanos.net

Faites suivre notre pétition au plus grand nombre.

Bien cordialement,

 

Michel et Annie.


Le 03/12/2019

Bonjour à tous,

Nous atteignons les 5 500 signatures et nous tenons à vous remercier pour votre appui vis-à-vis de la pétition que nous avons lancée et qui pourrait se résumer ainsi :

L'épaisseur temporelle des 15 000 ans dans laquelle se sont tissés les rapports entre l'espèce humaine et les autres espèces animales devenues domestiques représente l'ossature de notre humanité. Le courant abolitionniste, en partie subventionné par la silicon Valley veut interdire ce rapport de domestication basé sur l'appartenance, car ils le comparent à de l'esclavage. Nous constatons de grandes similitudes entre cette pensée antihumaniste et la pensée transhumaniste. Nous nous opposons à ce que les grandes fortunes qui investissent dans la fabrication, sous licence, du vivant et de nos modes de vie, (viande in vitro, miel sans abeilles…trans-humanisme…) nous imposent avec des techniques de marketing, un devenir qu'il nous appartient collectivement de construire.

Les questions que nous nous posons concrètement, nous qui avons été bergers et qui sommes désormais artistes de cirque depuis 23 ans sont :

- Nous sera-t-il permis de jouer des spectacles en présence d'animaux domestiques dans l'avenir ?

- L'humain sera-t-il autorisé à coexister avec ces animaux (que deviendrons nos poissons rouges ?).

- Souhaitons-nous abandonner notre animalité pour accéder au rang de cyborg ?

Pour affirmer notre position et essayer d'interpeller les médias Parisiens sur le sujet, nous allons, avec l'autorisation de la Mairie de Paris, poser notre petit chapiteau dans le square du Sergent Aurélie Salel (20ème) à Paris, pour y jouer. une trentaine de spectacles de "la Comédie des Animaux" avec 13 animaux domestiques dont un humain du 14 décembre au 05 janvier 2020

Un spectacle jeune public – famille, sans limite d'âge, où nous n'abordons pas ces questions frontalement mais les suggérons poétiquement. Nous mettons simplement en image, une relation existentielle de complicité avec des animaux issus d'espèces différentes de la nôtre.

Nous démontrerons que les animaux dans les cirques ne sont pas systématiquement maltraités. Qu'il est possible d'entretenir avec eux un rapport de complicité dans le travail non un rapport de maître à esclave comme la propagande voudrait nous le faire croire.

Tout est affaire de discernement.

Si la notre démarche attire votre attention, et, si vous habitez ou êtes de passage à Paris ces semaines-ci, nous serions très heureux de vous accueillir avec vos proches sous notre petit chapiteau. Vous trouverez des précisions sur nos spectacles dans notre site : https://www.zampanos.net/ et une bande annonce de "la comédie des animaux" sur https://vimeo.com/375259944 le lien facebook sur cet évènement est : https://www.facebook.com/events/444225843180290/?event_time_id=444225849846956

Encore merci,

Bien cordialement,

Annie et Michel GIBE

Victoire de la pétition
5.545 signatures
Aidez d’autres auteurs à atteindre la victoire grâce à un accompagnement personnalisé Je soutiens MesOpinions
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
— 1 réponse de l'auteur