Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions animaux Encore un projet caché d'élevage intensif de type industriel dans notre Région à Anoye !
Pétition

Encore un projet caché d'élevage intensif de type industriel dans notre Région à Anoye !

Encore un projet caché d'élevage intensif de type industriel dans notre Région à Anoye ! Pétition
47.747 signatures
Pétition soutenue par un Super contributeur
Auteur :
Auteur(s) :
Collectif des Opposants à une porcherie Industrielle à Anoye
Destinataire(s) :
Collectif des Opposants à une porcherie Industrielle à Anoye
La pétition
Actualité(s)
ENCORE UN PROJET CACHE D'ELEVAGE INTENSIF DE TYPE INDUSTRIEL DANS NOTRE REGION. Après ESCOUBES et PONTACQ/OSSUN : ANOYE! Et après? A qui le tour? NON AUX USINES A PORCS

La Société SO'PORC - FIPSO (FILIERE PORC du SUD OUEST) a acheté un terrain à ANOYE en 2019 à un éleveur de PORCS de la commune voisine Maspie-Lalonquère-juillacq . Nous n'avons pas plus d'information si ce n'est que la FIPSO a aussi acheté l'exploitation porcine de cet éleveur.

FIPSO a demandé un CU d'information à la mairie.

Le maire d'Anoye a demandé au préfet le 09/09/2019:

"Monsieur Le Préfet, je me permet de vous écrire pour vous demander si vous pouvez me confirmer ou pas qu'un projet de porcherie est en train de voir le jour sur la commune dans la zone de la Commande (voir plan joint). Actuellement c'est un bruit persistant qui court dans les champs de maïs, ce qui inquiète les administrés de la Commune.

Le site du lieudit de la commande est un ancien hôpital des chevaliers de l'ordre de Malte Caubin, il se trouve en bordure du Lées et du chemin de Saint Jacques de Compostelle. Cette ancienne commanderie servait pour le repos des pèlerins qui se rendaient à Saint Jacques de Compostelle, à ce jour c'est une ruine.

Le chemin de "Las Carrères" qui dessert cette zone est une voirie communale, celui-ci est empierré et ne sert que pour le passage de tracteurs, de plus, il n'est pas desservi par une canalisation d'eau; seul le réseau électrique est en place.

Anoye est un petit village rural typique du Béarn, celui-ci est entouré de champs à vocation agricole (maïs etc...), de forêts. L'installation d'une porcherie industrielle n'est pas adaptée sur la commune, ceci nuirait au cadre bucolique du paysage que recherche les personnes qui désirant s'installer sur le village et les alentours.

Monsieur le Préfet je vous fais part de la désapprobation du Conseil Municipal pour l'installation d'une porcherie industrielle sur le territoire de la Commune. Si un certificat d'urbanisme est demandé pour ce type de construction la Mairie mettra son véto..."

Le préfet assure le 3 octobre 2019 qu'aucun projet d'implantation de porcherie sur notre commune n'a été déposé à la préfecture et qu'aucune demande de renseignement en ce sens n'a été effectuée par un tiers.

Des sources anonymes nous assurent le contraire.
Lors d'une réunion publique le 19/11/2019, Le Maire a invité la FIPSO qui n'est pas venue, qui ne s'est pas excusée pour son absence.
Depuis un collectif s'est créé et le nombre de ses membres ne cesse de croître.
Une pétition est lancée ainsi qu'une demande officielle du Maire à la FIPSO:

"Monsieur le directeur, je vous transmets cette lettre pour vous proposer de rencontrer le conseil municipal de la Commune. En effet, suite aux rumeurs sur votre société : implantation d'une procherie industrielle/ nurserie porcine (concernant le lieudit "la Commande"). Le conseil municipal a organisé une réunion publique le vendredi 29 novembre pour tenir informé la population.
J'ai transmis un courrier d'invitation en date du 25 novembre à la société coopérative agricole filière Porc du Sud-Ouest 9 chemin Brousse à Morlaàs. Aucune personne ne s'est présentée à cette réunion.
L'objectif était de débattre des objectifs de la FIPSO suite à l'achat en cours de parcelles et de bâtiments sur le lieu-dit de "La Commande". En votre absence, il n'est ressorti que les habitants d'Anoye restent inquiets.

Vous aviez indiqué verbalement au journal La République des Pyrénées que l'objectif de la FIPSO était de sécuriser une zone épandable. Ce point ne rassure pas la population. En effet, seuls 1.8ha des 2.7ha en cours d'achat seraient épandables. D'après la réglementation en vigueur, cette SPE (Surface Potentiellement Ependable) pourrait accommoder le lisier généré par une quinzaine d'Animaux équivalents (AE) seulement ce qui est extrêmement faible dans votre secteur d’activité.
Les SPE font souvent usage de "conventions d’épandage" avec des tiers pour des surfaces se chiffrant en dizaines d'hectares.

La surface d’épandage de la Commune n'est donc pas en adéquation avec les SPE nécessaires à l’épandage du lisier produit par des porcheries comme celle de Maspie-Lalonquère-juillacq (3150 Animaux Équivalents).

Les rumeurs sur l'installation d'une porcherie industrielle à vocation naissance, post-sevrage ou engraissement au lieudit La Commande à Anoye vont bon train.
Afin de couper court aux rumeurs persistantes, le Conseil Municipal vous propose de le rencontrer ou de l'informer par écrit de vos intentions à ce sujet."

Le Collectif des Opposants à une Porcherie Industrielle Anoye veut des réponses concrètes et rapides.
47.747 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option
Pétition soutenue par un Super contributeur
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
- Actualité(s) de la pétition -
679 commentaires
Jean-pierre - Le 15/12/2019 à 00:50:30
Préservons nos campagnes des gros industriels.
0
Brigitte - Le 15/12/2019 à 08:32:14
Lamentable que ce genre d'élevage existe encore
0
Guillaume - Le 15/12/2019 à 09:16:38
Non a l élevage intensif, et aux firmes sans foie ni l'oie
0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions animaux Encore un projet caché d'élevage intensif de type industriel dans notre Région à Anoye !