Se connecter
Logo Mobilisation pour la Cause Animale
Accueil Pétitions Victoires Logo MesOpinions.com Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions animaux Prison ferme et interdiction de détenir des animaux envers l'individu ayant tué son chiot beagle dans le XVe arrondissement le 7 mai 2021
Pétition

Prison ferme et interdiction de détenir des animaux envers l'individu ayant tué son chiot beagle dans le XVe arrondissement le 7 mai 2021

Prison ferme et interdiction de détenir des animaux envers l'individu ayant tué son chiot beagle dans le XVe arrondissement le 7 mai 2021 Pétition
53.394 signatures
Encore 21 653 signatures pour que cette pétition soit susceptible d’obtenir le soutien de personnes influentes.
Pétition soutenue par un Super contributeur
Auteur :
Auteur(s) :
Gabrielle Paillot, citoyenne militante pour les droits des animaux
Destinataire(s) :
Monsieur le procureur de Paris
La pétition
Mises à jour
Monsieur le procureur de Paris, 

Les signataires de cette pétition et moi-même réclamons deux ans de prison ferme et interdiction définitive de détenir des animaux à l'encontre du jeune homme de 22 ans ayant assassiné son chiot beagle le 7 mai 2021 dans le XVe arrondissement de Paris .

Voici la source du journal " Le Parisien" :

À l’équipage de police secours, ému et interdit à la vue du beagle agonisant, le museau en sang, son maître a avancé qu’il l’avait «énervé car le chien avait mâchouillé la batterie de sa cigarette électronique».


Le jeune homme a été interpellé, ramené menotté au commissariat du XVe et placé en garde à vue. Les policiers ont appelé un vétérinaire qui n’a pu que constater la mort du chiot.


Un «fils de bonne famille» violent et aux «mauvaises fréquentations»

Les fonctionnaires ont ensuite procédé à une enquête de voisinage. Les langues se sont déliées sur ce voisin peu amène, pourtant «fils de bonne famille», «très aisé», né à Monaco, vivant à Paris mais sans profession, sortant d’une école de commerce privée parisienne, fils d’un haut fonctionnaire du gouvernement princier de Monaco.


Les riverains ont raconté aux policiers le martyre du chiot, récemment acheté sur LeBoncoin et qui était laissé «jour et nuit à l’abandon sur le balcon». Les voisins qui voulaient porter plainte et des proches du dossier ont également évoqué «des affaires de violences conjugales, des tapages nocturnes, des mauvaises fréquentations».


Un riverain a remis aux enquêteurs deux enregistrements au smartphone des dernières nuits : «On entend les hurlements du mec sur son chien et l’agonie du chiot, indique cette source. C’est glaçant.» Le corps du beagle a été transféré à l’École vétérinaire de Maisons-Alfort (Val-de-Marne). Et autopsié. Il a eu les cervicales brisées.


Les associations mobilisées :

Cette histoire a non seulement ému les policiers du XVe mais aussi révolté les associations de défense des animaux. 

                                                                                      - - - - - - - - - - - 

Monsieur le procureur : ces actes de barbarie deviennent hélas quotidiens en France et qui tue un animal est capable de tuer un être humain. Le 29 janvier, Monsieur Loic Dombreval, président du groupe condition animale à l'assemblée nationale  et 79 autres députés ont fait passer une loi pour renforcer les sanctions pénales : non plus deux ans ferme mais 5 ans et 75 000 euros d'amende. Il est donc important et nécessaire de faire appliquer l'actuel article 521-1 du code pénal  limité pour l'instant à 2 ans ferme , 35  000 euros d'amende et interdiction définitive de détenir des animaux.

De mon côté, je me bats depuis plus de 5 ans pour que ces actes soient considérés comme des crimes et non des délits : c'est déjà la cas aux USA, en Angleterre, en Grèce .... :


Article Courrier picard


Je me permets de mettre le lien qui résume mon parcours bénévole pour défendre les animaux martyrs ici 



Comptant sur votre efficacité et votre sens de la justice, je vous adresse mes sentiments les plus respectueux : Gabrielle Paillot 

Affaire dans la presse 





53.394 signatures
Signez avec votre email
Encore 21 653 signatures pour que cette pétition soit susceptible d’obtenir le soutien de personnes influentes.
Pétition soutenue par un Super contributeur
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
En signant la pétition, j'accepte que MCA (par MesOpinions) traite mes données à des fins de gestion de signatures et des commentaires. J'accepte également d'être informé(e) des actions citoyennes initiées via MCA (par MesOpinions). Pour en savoir plus, sur ces traitements et sur mes droits, je consulte les conditions d'utilisation.
Partagez la pétition avec vos amis :

Lancez votre propre pétition

La personne ayant lancé cette pétition a décidé d'agir pour la cause qui la concernait.
En ferez-vous de même ?
Je lance ma pétition
- Mises à jour de la pétition -
1.196 commentaires
Sylvie - Le 13/05/2021 à 14:58:57
HONTE à ce dégénéré, il faut qu'il se fasse soigner et être enfermé dans une unité psychiatrique à vie et surtout ne plus avoir le droit de détenir aucun animal , ESPECE D'ASSASSIN !!!!!!!!!!!!
90 0
Le 13/05/2021 à 14:08:45
IMMONDE, BARBARE !! LA CRUAUTE ENVERS LES ANIMAUX N'A PAS DE LIMITE.. PEINE MAXIMALE A APPLIQUER FERMEMENT
90 0
Annick - Le 14/05/2021 à 14:24:06
pourquoi prenne-t-il des chiens ?
Pauvre petite bête
Fils à Papa ou pas SANCTION
78 0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions animaux Prison ferme et interdiction de détenir des animaux envers l'individu ayant tué son chiot beagle dans le XVe arrondissement le 7 mai 2021