Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

Un mois de trafic d’animaux en Nouvelle-Calédonie : plus de 800 animaux proposés à la vente, pour plus de 26 millions de francs CFP…

Pétition : Un mois de trafic d’animaux en Nouvelle-Calédonie : plus de 800 animaux proposés à la vente, pour plus de 26 millions de francs CFP… Pétition

Un mois de trafic d’animaux en Nouvelle-Calédonie : plus de 800 animaux proposés à la vente, pour plus de 26 millions de francs CFP…

26.504 signatures
Pétition soutenue par un Super contributeur
Auteur :
Auteur(s) :
OZMA
Destinataire(s) :
Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie et communes du grand Nouméa (SIGN)
La pétition
Actualité(s)

Un mois de trafic d'animaux en Nouvelle-Calédonie : plus de 800 animaux proposés à la vente, pour plus de 26 millions de francs CFP...


 


En réaction à la multiplication des annonces de ventes d'animaux publiées sur les réseaux sociaux, et en particulier sur Facebook (ceci alors que les ventes d'animaux y sont en théorie interdites de par sa politique commerciale) un collectif de particuliers a entrepris début juin 2017 d'établir un relevé de ces annonces, dans le but initial d'estimer le volume des ventes.


 


Voici le résultat pour le mois de juin (du 3 juin au 3 juillet 2017, mais c'est hélas ainsi tous les mois !) rien que sur un site (annonces.nc) : les 900 annonces enregistrées correspondent en fait à 262 « offres » (dont 16 de saillie), 113 « demandes » (dont 33 de saillie) et 12 « autres » (parmi lesquelles 7 erreurs de manipulation lors de la capture des annonces), soit au total : 380 annonces véritables, pour certaines régulièrement mises à  jour ou publiées avec un intitulé différent. Près de 13% des offres et demandes concernent donc des saillies ; les offres correspondent pour le reste à  des ventes d'animaux : plus de 800 animaux (des chiots essentiellement) ont été proposés à  la vente durant cette période, pour un montant total de plus de 26 millions de francs CFP...


 


Ces annonces ont toutes transférées puis ont fait l'objet d'une capture d'écran ainsi que les réponses obtenues des annonceurs (sur le prix et le nombre de portées). Les photographies ont quant à elles été enregistrées. Toutes les informations données par les annonces, puis par les annonceurs, ont été  enregistrées dans un fichier Excel.


 


Afin de supprimer les doublons, les enregistrements ont ensuite été comparés un à un via un croisement et un recoupement des informations collectées (intitulé exact des annonces, nombre d'animaux, prix, numéro de téléphone et commune, etc.). Pour un mois d'annonces, il aura fallu deux mois et demi représentant le travail d'une personne à temps complet.


 


Ces chiffres provisoires seront complétés (à  la hausse forcément) par les réponses données par les annonceurs interrogés (sur les prix absents des annonces notamment, précisions pas encore exploitées à ce jour). Le dossier complet correspondant à ce relevé (captures d'écran des annonces, photographies jointes, etc.) sera tenu à la disposition des administrations intéressées en guise de pièces justificatives.


 


En effet, au-delà  du fait que la plupart des activités d'élevage et des revenus tirés de ces activités ne fassent l'objet d'aucune déclaration, ces élevages (par conséquent clandestins) sont en grande partie responsables des divagations et maltraitances animales régulièrement constatées, en particulier par les associations présentes sur le terrain. Les éleveurs du dimanche sont ainsi loin d'être tous des amis des animaux, mais plutôt des faiseurs de misère animale et d'argent facile gagné sur le dos des animaux.


 


C'est la raison pour laquelle les signataires de la présente pétition demandent au gouvernement de la Nouvelle-Calédonie de bien vouloir faire appliquer localement les dispositions de l'ordonnance n° 2015-1243 du 7 octobre 2015 relative au commerce et à  la protection des animaux de compagnie (en vigueur depuis le 1er janvier 2016 en métropole), ceci afin d'encadrer au plus vite la détention et l'élevage des animaux de compagnie. Il n'est pas vraiment question d'interdire aux particuliers de faire faire une portée, mais d'imposer un cadre bien précis, dans l'intérêt des animaux et des contribuables.


 


La gestion des divagations a en effet un coût actuellement supporté par les contribuables, tant pour ce qui concerne la capture et la garde des animaux non sortis, que les opérations d'euthanasie et de stérilisation : les divagations coûtent donc cher aux contribuables (et plus encore aux pauvres bêtes euthanasiées, qui paient le prix fort). Mais pourquoi les contribuables auraient-ils à supporter des frais engendrés par la négligence de certains « maîtres » et par la cupidité d'un petit nombre d'individus ?


Enfin, un grand nombre d'animaux considérés comme errants finissent euthanasiés sans aucune transparence, soit dans l'enceinte du refuge d'une association dite de protection animale (alors qu'elle n'y est pas habilitée, ni moralement, ni statutairement), soit au sein de la fourrière, où certains vétérinaires sollicités euthanasieraient les animaux sans la moindre anesthésie, leur infligeant ainsi la mort dans d'atroces souffrances). Les euthanasies pratiquées sans anesthésie constituent des actes de cruauté inacceptables, qui devraient être poursuivis et condamnés, ainsi que leurs auteurs.


 Les signataires demandent par conséquent aux autorités concernées (et notamment les communes du grand Nouméa impliquées dans le SIGN) de bien vouloir mettre un terme immédiat à ces pratiques indignes d'un pays dit civilisé, sachant qu'« on reconnaît la grandeur et la valeur d'une nation à la manière dont celle-ci traite ses animaux » (Mahatma Gandhi).

26.504 signatures
Signez avec votre email
Pétition soutenue par un Super contributeur
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
- Actualité(s) de la pétition -
1.233 commentaires
Danie - Le 17/09/2017 à 04:20:04
parce que les animaux n’ont pas à subir la cupidité des hommes
7
Camille - Le 17/09/2017 à 09:38:46
Trop d'animaux sont abandonnés à leurs sort.
6
Ludeau - Le 16/09/2017 à 10:05:33
Parce que nous avons plus de 10 chiens qui ont disparus dans laisser de trace. Nous les recherchons toujours même si c'est peine perdu.Entre autre un Pitt Bull chocolat,plastron blanc, un colley, un rottweiler et d'autres chiens tout aussi beau. Je déteste le mal qu'on fait aux annimaux.
6
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs