Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

MOI, CHEYENNE, CHIENNE MALTRAITEE, ETRE VIVANT ET SENSIBLE, JE DEMANDE JUSTICE

Pétition : MOI, CHEYENNE, CHIENNE MALTRAITEE, ETRE VIVANT ET SENSIBLE, JE DEMANDE JUSTICE Pétition

MOI, CHEYENNE, CHIENNE MALTRAITEE, ETRE VIVANT ET SENSIBLE, JE DEMANDE JUSTICE

Victoire de la pétition
112.373 signatures
Aidez d’autres auteurs à atteindre la victoire grâce à un accompagnement personnalisé Je soutiens MesOpinions
Auteur :
Auteur(s) :
ASSOCIATION DEFENSE ANIMALE BELFORT - D.A.B.
Destinataire(s) :
Monsieur Emmanuel Dupic, Procureur de la République de Vesoul
Victoire
La pétition
Actualité(s)

UN grand merci à vous, qui avez combattu à nos côtés pour demander justice.

Le 14 janvier 2020, le tribunal correctionnel de Vesoul a condamné le propriétaire de Cheyenne à 6 mois de prison avec sursis, interdiction à vie de détenir un animal et confiscation définitive des deux chiens, Cheyenne et Bobby.

Il devra par ailleurs verser 100 euros de dommages et intérêts aux 7 associations qui se sont constituées partie civile et régler 500 euros aux 5 associations qui avaient pris un avocat, pour le remboursement des frais, au titre de l'article 475-1 du code de procédure pénale

Nous aurions tous souhaité que cet individu soit condamné à une peine de prison ferme car son acte cruel intentionnel a bien été démontré et reconnu, et beaucoup diront "ce n'est pas assez".  Toutefois, la sanction est bien là et ce n'est pas rien.  L'interdiction à vie de détenir un animal est encore peu prononcée, or cela représentait une priorité, tout comme la confiscation,  dans le cas présent. Nous devons nous réjouir que Cheyenne soit aujourd'hui en sécurité. Elle est prise en charge et soignée dans un refuge de Moselle dépendant de la SPA de PARIS.

Encore merci à toutes et à tous, amis de combats, de faire entendre votre voix pour que justice soit rendue à tous les animaux victimes de la cruauté humaine.

Chantal GIROT

Présidente de Défense Animale Belfort - D.A.B.

A l’attention de Monsieur Emmanuel DUPIC, Procureur de la République de Vesoul


« HAUTE-SAONE . A Roye, un chien traîné à l’arrière d’une voiture » titre L’Est Républicain du 17 septembre 2019.


Ce fait sordide s’est déroulé le lundi 16 septembre 2019  un peu avant 20 h. 

« J’ai d’abord pensé que le chien courait après le véhicule » témoigne une jeune femme qui a eu la présence d’esprit de  filmer  la scène pendant un court instant, profondément choquée par cette vision.


Selon les témoignages reçus par Défense Animale Belfort , Cheyenne, une chienne berger allemand attachée avec une corde à l’arrière d’un véhicule, a été traînée par son propriétaire sur une longueur d’environ un kilomètre.


Une voisine nous écrit : « On a hurlé et couru. Il y avait énormément de sang sur la route. Lorsque nous sommes arrivés, le chien était encore attaché à la voiture, mais cet ignoble personnage était rentré dans sa cour. »


Les gendarmes  de Lure, appelés par les riverains interviennent rapidement sur les lieux et transportent Cheyenne, blessée à la mâchoire,  à la hanche droite et aux pattes,  à la clinique vétérinaire de garde. 


Le comportement désinvolte du propriétaire de la chienne et son indifférence face à la souffrance qu’il a fait endurer à son animal ont particulièrement heurté la quinzaine de personnes  présente au moment des faits, et toutes prêtes à apporter leur témoignage pour obtenir justice


Cet acte barbare, banalisé par son auteur, ne doit pas rester impuni.


Défense Animale Belfort  dépose plainte contre le propriétaire de CHEYENNE pour sévices graves et actes de cruauté envers un animal domestique, demande que les sanctions prévues à l’article 521-1 du code pénal soient appliquées , soit deux ans de prison ferme et 30 000 euros d’amende ainsi que l’interdiction à vie de détenir un animal domestique ;


Parce que CHEYENNE est un « être vivant doué de sensibilité » comme le stipule l’article 515-14 du code civil,
Parce que CHEYENNE a le droit au respect et au bien-être,
Parce que CHEYENNE a le droit de vivre dans des conditions dignes,

Nous demandons à Monsieur Emmanuel DUPIC, Procureur de la République de Vesoul de prendre notre plainte en considération afin que justice soit faite.

Chantal GIROT
Présidente de Défense Animale Belfort - D.A.B.

Victoire de la pétition
112.373 signatures
Aidez d’autres auteurs à atteindre la victoire grâce à un accompagnement personnalisé Je soutiens MesOpinions
- Actualité(s) de la pétition -
10.869 commentaires
Jonathan - Le 19/09/2019 à 14:56:32
Un acte abject, j'espère que le coupable va prendre chers...
1
Nellie - Le 19/09/2019 à 16:27:59
Oui, Monsieur le Procureur, (ré-)agissez au nom de tous les défenseurs des animaux victimes de tels actes de barbarie, et prenez des sanctions exemplaires pour punir les auteurs de tels actes, et leur ôter l'envie de recommencer. Et dans ce cas particulier qui nous occupe, interdiction à l'ignoble personnage de récupérer Cheyenne et d'avoir d'autres animaux. Honte à lui, il ne fait pas partie de l'espèce humaine, celle qui a de la fierté et de l'amour-propre.
0
Arlette - Le 10/10/2019 à 14:54:21
Le ou la "propriétaire" de ce pauvre chien devrait être attaché à un élastique au bord d'un gouffre... un élastique en fin de vie évidemment !!
0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs