56 012 626 personnes agissent sur MesOpinions.com

Pétition - Animaux

Signez la pétition

Déjà 47.266 signatures

  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook

Sauvegarde en cours...
Pétition : Non à la mise en danger de l'arrêté sur les delphinariums !

Non à la mise en danger de l'arrêté sur les delphinariums !

Auteur : Association C'est Assez !

Créé le 12/05/2017  

À l'attention : de Monsieur Rodolphe Delord (président de l'association française des parcs et zoos), ainsi que MM. Kremer, Vigneaud, Böye, Lopez Taracena et Kershaw

Samedi 6 mai la France a fait le choix de dire non à la reproduction des cétacés captifs par la voix de madame la ministre Ségolène Royal. C'est une avancée historique plébiscitée par la majorité de nos concitoyens et saluée dans le monde entier. Nous ne pouvons plus mentir aux enfants à l'heure où les consciences s'éveillent à la souffrance animale.

Quelle image souhaitez vous donner, monsieur Delord en dénonçant cet arrêté et en allant contre l'évolution de la société?

L'espèce Tursiops Truncatus exhibée en bassin n'étant pas en danger d’extinction à l'état sauvage, quel est l'intérêt de continuer à faire se reproduire ces animaux hautement intelligents et sensibles si ce n'est pour le besoin des "collections" et pour faire naître de futurs prisonniers à vie qui seront utilisés comme objets de spectacles. Monsieur Delord savez vous qu'en 1958 il existait encore des zoos humains en Belgique et les visiteurs trouvaient normal de donner des bananes à une petite fille noire derrière des barreaux !

A l'heure actuelle nous trouverions cette situation obscène, indécente et intolérable, nous sommes convaincus qu'il en sera de même pour les cétacés dans les années à venir. En appliquant cet arrêté la France rejoindrait ainsi les nombreux pays européens précurseurs ayant renoncé à la captivité des dauphins sur leur territoire.

La réputation de votre zoo n'a rien à gagner à prôner la poursuite de cette activité, bien au contraire. Il est même fort probable que de nombreuses personnes ne comprendraient pas la position du zoo de Beauval soit disant si attaché au bien-être de ses animaux.

Les autres parcs concernés sortiraient grandis en acceptant cette avancée majeure! Peut-être pourraient-ils mettre le savoir-faire de leurs soigneurs et leurs nombreuses compétences au service de la réhabilitation de leurs dauphins.

Nous espérons vivement que vous ainsi que vos collègues (Nicolas Kremer -directeur général du parc Astérix, Philippe Vigneaud- directeur de Planète Sauvage, Juan José Lopez Taracena-directeur par interim du marineland d'Antibes) saurez prendre la bonne décision.  

Avec nos salutations distinguées

C'est Assez!