59 516 699 personnes agissent sur MesOpinions.com

Pétition - Animaux

Signez la pétition

Déjà 70.057 signatures

  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook

Sauvegarde en cours...
Pétition : Lettre ouverte à Monsieur Le Foll pour une enquête parlementaire sur les usages en abattoirs.

Lettre ouverte à Monsieur Le Foll pour une enquête parlementaire sur les usages en abattoirs.

Auteur : Christophe Jedele, cadre dans le BTP

Créé le 23/02/2016  

À l'attention : de Messieurs Le Ministre de l'Agriculture, Les Sénateurs, Les parlementaires

Monsieur le Ministre,

Parce qu'on ne peut plus tolérer la souffrance gratuite infligée aux animaux de consommation, parce que votre silence, Monsieur le Ministre, face aux images de l'abattoir de Vigan est insupportable, indigne de votre fonction.

Parce que vous devez condamner ces actes à l'heure où s'ouvre le Salon de l'Agriculture, parce que c'est de la torture gratuite, du sadisme, de la cruauté sans nom !

Je suis consommateur de viande, Monsieur le Ministre. Mais je ne peux cautionner ce genre de pratiques. Vous avez été mandaté, certes indirectement, par chaque consommateur, Monsieur Le Foll, aussi pour garantir que l'ensemble des pratiques autorisées sur notre territoires sont conformes aux règles du respect des "bonnes" pratiques d'abattage.

Parlons-en justement de ces bonnes pratiques à l'heure où chaque mois une vidéo pirate nous rapporte chaque fois des images plus atroces encore ! En attendant qu'une grande enquête parlementaire voie le jour, demandée et relayée par nombre de célébrités et dont j'espère qu'elle aboutira à faire connaître la vérité sur ce qui se passe réellement dans nos abattoirs et prendre la mesure de l'étendue de cette cruauté, vous devez prendre des mesures d'urgence et vous faire l’écho de l'indignation de tous. Ces mesures d'urgence pourraient par exemple consister en l'installation de systèmes vidéo afin de pouvoir poursuivre les criminels mandatés pour torturer nos animaux, qui ont paradoxalement souvent été choyés par des éleveurs qui n'ont d'autre choix que de les y conduire.

Ils n'ont souvent pas le choix de ce lieu et ne sont pas informés de ce qui s'y passe. Ainsi, beaucoup des magnifiques animaux qui vont garnir les rangs du Salon Agricole de Paris finiront traités de la sorte, dans un abattoir incontrôlé, comme celui d'Ales, ou pire celui "bio"de Vigan, qui nous a infligé de plus insoutenables images  encore !

Vous devez garantir à chaque consommateur que chaque animal soit abattu dans le respect de sa dignité, après avoir pris toute mesure nécessaire et utile pour que soit minimisée sa souffrance. Il est une évidence que ces actes cruels et répétés sont une conséquence de la généralisation des abattages rituels qui ont contribué à banaliser cette cruauté, bien à l'abri derrière des murs où personne n'a droit de regard.

J'irai même plus loin dans les mesures à appliquer : chaque association de protection des animaux qui en fait la demande devrait pouvoir constater par elle-même que ces animaux sont traités avec dignité, à n'importe quel moment de l'année.
Que vous n'ayez aucun pouvoir sur Bruxelles, tout le monde le sait. Ne nous laissez pas penser que vous n'avez aucun pouvoir sur ces actes barbares sans nom proférés sur notre territoire.
Pour une fois, faites preuve de courage politique et ordonnez cette grande enquête ! Vite!

Veuillez croire, Monsieur le Ministre, à l'expression des maigres restes de ma considération très indignée.