128 807 258 signatures sur MesOpinions.com

Laissez-nous Jahan notre bébé!

Sauvegarde en cours...
Pétition : Laissez-nous Jahan notre bébé!
Auteur : Jenifer Meyer

Destinataire(s) : tout le monde

L'histoire :

En 2014, mon compagnon et moi décidons de réaliser un de mes rêves: avoir un chien-loup.

Naturellement, nous nous sommes renseignés sur les spécificités de ces races parfois dites "primitives" et sur les contraintes qu'imposent la possession d'une boule de poils bien musclée pouvant dépasser facilement les 40 Kgs et dont la mâchoire peut aussi bien porter un œuf sans le briser que broyer un os sans gros effort. Plus nous en apprenions, plus notre idée se confirmait, d'autant que nous allions bientôt déménager dans un village au milieu de champs et de forêts, ce serait donc l'idéal pour de longues promenades.

C'était donc décidé, nous allions prendre un chien-loup!

Après la fausse couche malheureuse de notre premier choix (un Chien-Loup Tchécoslovaque, CLT), une amie nous informe qu'une portée de Chiens-Loups Américains serait disponible en juin chez un éleveur de sa connaissance.

Théoriquement plus sociable que le CLT, il présente des couleurs de pelage qu'on ne retrouve pas chez le chien-loup européen et dès les premières photos des chiots, nous sommes tombés sous le charme...Fin juin 2014, nous avons donc fait le voyage de la frontière Allemande jusqu'à Bordeaux où nous avons fait l'acquisition de notre chien avec tous ses papiers en règles:

- Certificat vétérinaire de bonne santé
- Carnet de vaccination à jour
- Certificat d'identification par puce auprès de l'I-CAD
- Contrat de cession

Nous avons donc accueilli notre nouveau compagnon et l'avons nommé Jahan, mot Lakota signifiant grondement ou hurlement.
Nous l'élevons aussi correctement que possible, il a été socialisé en club canin, adore jouer avec les autres chiens, reste très timide vis-à-vis de l'humain mais parvient à surmonter cette timidité (commune à tous les chiens-loups) si on lui en laisse le temps.

Il est très affectueux avec sa meute (nos chats et nous) ainsi qu'avec notre famille et nos amis.

Il n'a jamais eu de comportement agressif, n'a jamais montré les crocs.

Le temps passant, des rumeurs ont commencé à tourner sur l'éleveur, selon lesquelles il posséderait -en toute illégalité- une louve. Mais la mère de notre Jahan étant une Saarloos croisée Tchèque (nous l'avons constaté de visu), nous n'avons pas spécialement réagi.

Les ennuis


Un matin de Novembre 2015, un escadron de 5 hommes de l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage vint sonner chez nous, nous affirmant que nous possédons un hybride de loup, et demandant à voir la «Bête»!

Passée notre réticence à laisser entrer la maréchaussée sans mandat, nous décidons de coopérer et de les laisser voir que Jahan se porte bien.

Nous apprenons alors que le père de notre compagnon serait un "pur loup", ce qui ferait de Jahan un hybride, soumis à une législation particulière.

En effet, un citoyen ne peut détenir un loup ou «un hybride dont l'ascendance récente comporte un loup» sans certificat de capacité.

Immédiatement, notre compagnon est alors mis sous saisie administrative (en d'autre termes, la justice nous en confisque la propriété), et nous sommes désignés gardiens en attendant la suite de l'affaire.

Notez au passage qu'aucune preuve génétique ne nous a été présentée, aucun prélèvement n'a été effectué sur Jahan, et que la nature d'hybride ne repose -à ce que l'on nous en a dit- que sur une généalogie supposée.

Afin de régler tout cela, nous décidons que, puisque nous sommes supposés être hors la loi, le mieux est encore de nous mettre en règles.

Nous prenons donc contact avec la Préfecture qui, pleine de bonne volonté, examine notre cas mais se trouve face à un dilemme:
- Soit notre animal est effectivement un hybride et dans ce cas, il est possible d'obtenir un Certificat de Capacité.

- Soit il ne s'agit pas d'un hybride et dans ce cas il n'y a rien à faire et l'action légale n'a pas lieu d'être.

Le problème est que nous n'avons aucune preuve indiquant que Jahan soit un hybride!

Et naturellement, la Préfecture ne peut en aucun cas instruire une demande de certificat de capacité aux espèces "non domestiques" pour un chien.

Pourquoi cette campagne?

Parce que nous ne voulons pas qu'on nous prenne notre chien!

C'est notre compagnon, notre bébé, un membre à part entière de notre famille!

Sachant que si on nous le confisque, il n'est pas exclu qu'il soit euthanasié (ou pire, placé en parc avec des loups où il serait massacré, n'ayant pas les codes de comportement adéquats), nous épuiserons tous les recours possibles, de la négociation amiable à la Cour Européenne s'il le faut!

Pour le moment, il nous faut avant tout un avocat pour cette rencontre avec le substitut du procureur.

Grâce à une famille formidable qui sait ce que c'est que de se battre pour un compagnon à quatre pattes, nous avons pris contact avec un grand avocat, spécialisé dans le droit animalier: Maître Patrice Grillon.

Le revers de la médaille est qu'il faut y mettre le prix: nous budgétisons 1 500 euros pour cette première procédure (ce qui signifie qu'en cas d'échec, nous referons une cagnotte, jusqu'à ce que la justice accepte de laisser Jahan vivre avec sa famille humaine).

Je touche l'AAH et mon compagnon, travailleur indépendant, gagne à peine plus que le RSA. Nous n'avons donc pas les moyens financiers d'assurer correctement notre défense.

L'aide juridictionnelle n'est -apparemment- pas envisageable dans un délai si court et aucune assurance ne propose d’assistance juridique pour notre cas.

VOUS pouvez aider Jahan à rester heureux dans sa famille!

S'il vous plait aidez nous ! Signez cette pétition !
43.491 signatures

Pétition soutenue par un Super contributeur

  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook
Partagez la pétition avec vos amis :

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Lancer votre pétition

Lancer ma pétition

Lancez votre pétition pour faire bouger les choses Je lance ma pétition