Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Mise à jour de la pétition

INTERDIRE LA VENTE D’ANIMAUX CHEZ NOA ANIMALERIE

Pétition : INTERDIRE LA VENTE D’ANIMAUX CHEZ NOA ANIMALERIE Mise à jour de la pétition

INTERDIRE LA VENTE D’ANIMAUX CHEZ NOA ANIMALERIE

48.625 signatures
Auteur
Auteur(s) :
Pascale P
28/06/2021

Deuxième contact téléphonique

Vendredi 25.06.2021, deuxième échange téléphonique cette fois avec M. Guillaume Dumarché Directeur d’achats, marketing et communication chez Invivo Retail, en voici le résumé sous forme de dialogue.

Je progresse dans la hiérarchie de mes interlocuteurs, raison de l’appel éclaircir certains propos évoqués par le responsable clientèle de Jardiland.

Le début de l’entretien s’est concentré sur la description de l’entreprise, son mode de fonctionnement, sa politique commerciale, ses fournisseurs d’animaux, son personnel et les valeurs concernant une chartre de bien-être animal au sein de l’enseigne NOA, Animalerie.

GD : Les clients peuvent bénéficier d’un diagnostic vétérinaire si un problème de santé survenait dans les 3 jours suivant l’achat de leur animal.

La santé de votre animal est importante. Sur les marques exclusives, Noa s’engage à remplacer ou rembourser sous forme d’un avoir le sac d’alimentation de votre animal s’il n’en est pas satisfait.

PP : Donc pas de produits de mauvaise qualité chez NOA, comme ceux composés également de graisses saturées, de sucre rajouté nocif la santé des Nacs, pas foin non labellisé, aucun mélange de granulés bas gamme, ni de litière parfumée hautement toxique, ni cage pour les lapins, l’enclos étant le mieux adapté et conseillé par de nombreux vétérinaires spécialisés Nacs. 

GD : Le animaux proviennent d’élevages français.

PP : Pas une garantie car l’élevage en batterie est majoritaire en France

GD : Nos éleveurs fournisseurs ne sont pas en région Parisienne, mais pas de transport d’animaux au-delà d’une température à 30° 

PP : Les lapins étant très fragiles à la chaleur, un transport par 30° met leur vie en danger.

GD : Pas d’indication de jour/mois/année de naissance pour les Nacs, pas nécessaire ils sont vendus à partir de 2 semaines.

PP : J’espère que c’est une erreur d’information donnée par téléphone, car pour ex : un lapin est à peine sevré, seulement à partir de 8 semaines, avant ça il ne régule pas sa température a besoin du lait de sa mère sous peine de développer des problèmes de santé, de comportement et risque de mort prématurée, raison pour laquelle sans leur mère derrière la vitrine des animaleries, ils se collent les uns aux autres pour essayer de maintenir leur chaleur corporelle.

Un éleveur incapable de donner la date de naissance de ses animaux n’est un gage de sérieux ni de respect animal.

Sachez qu’il n’y a aucun suivi possible par indentification, cela permet à l’animalerie de dissimuler plus facilement les décès des animaux.

GD : un vétérinaire assure le contrôle des animaux, confirme leur bonne santé et absence de malformation avant la vente à un particulier. 

PP : Certains vétérinaires mandatés et payés par l’animalerie sont parfois peu regardants et signent des certificats sans état d’âme, pour des animaux pas toujours en excellente santé et parfois même avec des malformations pouvant avoir une incidence sur leur futur. Mon expérience personnelle le confirme ainsi que d’autres témoignages. 

 

GD : Il y a des contrôles (Audit) faits chez NOA, Animalerie.

PP : Pas toujours fiable, certains inspecteurs ferment volontairement les yeux au lieu de sanctionner le responsable et s’abstiennent de fermer une animalerie malgré des preuves très accablantes.

GD : Profil vendeur animalerie : Niveau CAP-BEP-Bac pro, expérience dans la vente, aimant l’univers des animaux, idéalement détenteur d’un certificat de capacité.

PP : Certificat de capacité pas nécessaire pour les animaux domestiques : lapin, chinchilla, cochon d’inde, hamster doré, souris. Incidence erreur de sexage fréquent par manque de connaissances.

Certaines animaleries emploient un personnel qui n’est pas bien formé aux soins spécifiques des animaux. Les conseils aux futurs parents d’animaux de compagnie peuvent être irréguliers

Une tromperie fréquente en animalerie consiste à vendre des lapins trop jeunes pour qu’ils aient une apparence plus petite comme celle des lapins nains, car plus ils sont petits mieux ils se vendent, bien sûr ces lapins vont continuer à se développer, peu importe déjà vendus.

GD : Nécessité de vendre des animaux pour répondre à une demande clientèle ex : de plus en plus de vente de poules afin de réaliser son propre composte naturel. Un pourcentage % contribue à payer les employés.

PP : L’habitation principale des Levalloisiens étant des immeubles, difficile d’imaginer des poules sur un balcon pour ceux qui ont la chance d’en avoir un, concernant le % d’une vente attribuée au salaire, je me pose la question suivante :  comment sont réénumérés les employés d’animalerie qui ne vendent pas d’animaux ?

GD : Durant l’entretien M. Dumarché a fait une comparaison sur ma requête d’arrêter le commerce d’animaux avec celle d’arrêter de vendre de l’alcool.

PP : Comment peut-on comparer l’incomparable, un animal être vivant et sensible avec une simple bouteille d’alcool soit une simple marchandise.

100 000 Animaux abandonnés chaque année dont 60 000 en été (chiffre sous-estimé), plus tous les petits mammifères qui finissent eux aussi euthanasiés faute d’assez de places dans les refuges ou abandonnés dans la nature ne leur laissant aucune chance de survie, ne semble pas émouvoir une seule seconde M. Dumarché.

Pour M Guillaume Dumarché seule la vente d’animaux a de l’importance, son intérêt pour l’animal s’arrête aux portes de l’animalerie NOA.

Ce responsable des achats a une représentation très idéalisée de ses clients, tous responsables et bienveillants envers leur animal acheté chez NOA. Aucun animal délaissé, sans aucun soin, jamais constamment enfermé dans sa cage suite au désintérêt très rapide de l’enfant. Aucun lapin abandonné à l’âge de la puberté pour mauvais comportement, guidé par ses hormones faute d’avoir été castré.  

Je vais conclure quand même par une note positive suite à notre échange, nous sommes tous les deux contre la vente d’animaux sur internet. Il serait d’accord pour informer ses clients de la possibilité d’adopter un animal dans le refuge proche de Levallois, à vérifier. Nous avons convenu de nous rencontrer à l’animalerie pas de date de fixée, m’a proposé de visiter l’espace non accessible à la clientèle.   

Il respecte mon point de vue, j’ai plus de mal à partager le sien. Pour moi l’animalerie est un simple intermédiaire entre l’éleveur et le client qui s’enrichit grâce à cette mise en relation sur le dos d’animaux innocents.

 

 

 

 

 

 

48.625 signatures
Signez avec votre email
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
Estelle - Le 28/06/2021 à 19:52:34
Et si notre espèce était, un jour , ÉVOLUÉE ?????!!!

Et si notre espèce commençait à RESPECTER LES AUTRES ESPÈCES ??!!!
16
— 1 réponse de l'auteur
Françoise - Le 28/06/2021 à 20:01:55
Ah le fric passe bien avant l'amour, l'empathie etc.

Honte à toutes ces sociétés qui ne respectent absolument pas les animaux.
13
— 1 réponse de l'auteur
David - Le 28/06/2021 à 19:52:52
Si tu veux faire souffrir des animaux ton pays sera la France
3
— 1 réponse de l'auteur
Voir tous les commentaires
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
— 1 réponse de l'auteur
- Autre(s) Actualité(s) de la pétition -
Voir plus d'actualités