128 804 024 signatures sur MesOpinions.com

Deux grands refuges du Var en péril

Sauvegarde en cours...
Pétition : Deux grands refuges du Var en péril
Auteur : Magali Pongerard

Destinataire(s) : Association Bourdon

DEUX GRANDS REFUGES
DU VAR EN PERIL

Pétition adressée à l’Association Bourdon

Des nouvelles de la pétition de mai 2018 ayant recueilli 58 783 signatures (voir plus bas).
Depuis le mois de janvier 2018, une épée de Damoclès était suspendue au-dessus des deux plus grands refuges du Var :



  • L’Ecole du Chat d’Ollioules, a ouvert ses portes en 1994 sur un terrain acheté par Madame Marcelle et Monsieur Lucien Bourdon, les créateurs généreux de l’Association Bourdon financé par acte passé par devant notaire permettant à celle-ci de fonctionner grâce à un capital plus que substantiel. L’Ecole du Chat, dont l’efficacité et le sérieux n’est plus à démontrer héberge actuellement 220 chats sans compter les 150 en famille d’accueil, stérilise, soigne et réalise l’adoption en moyenne de cinq cents chats et chatons par an.



  • Le refuge Secours aux Animaux Malheureux à Flassans sur Issole, réhabilité en 2003, compte actuellement 70 chiens sur un terrain arboré de 2 hectares, soignés, stérilisés, hébergés en vue de placement dans des familles responsables



Dans ces deux refuges, aucune euthanasie « de confort » n’a jamais été pratiquée ; ils accueillent les chats et les chiens sans discrimination d’âge, de race ou d’état de santé ; pour les animaux malades, un accompagnement de fin de vie le plus efficace et le plus doux possible est mis en place.
Ces deux refuges, malgré le peu d’aide des collectivités locales, ont toujours fonctionné depuis le départ grâce aux subventions mensuelles ratifiées en 2012 par un administrateur judiciaire. Ces versements mensuels représentaient 45% des besoins de financement de l’Ecole du Chat et 70% de ceux du S.A.M.

Aujourd’hui, le couperet vient de tomber brutalement. Au motif que l’association Bourdon n’aurait plus d’argent, les versements mensuels ont donc cessé ainsi que l’avait laissé entendre depuis plus d’un an la seconde Madame Bourdon. Son objectif est désormais atteint puisqu’elle est enfin parvenue à obtenir l’aval du secrétaire son neveu Nicolas Poutignat et du trésorier Monsieur Gérard Charollois laissant les deux refuges varois, leurs pensionnaires, les bénévoles et les six salariés qui y travaillent sans ressources avec, dans le meilleur des cas, une réserve de trésorerie d’un mois au maximum.

ALORS QUE VONT DEVENIR LES CHATS ? QUE VONT DEVENIR LES CHIENS ? POUVONS-NOUS TOLERER QUE VINGT CINQ ANS DE TRAVAIL ASSIDU D’ENTRETIEN ET D’AMELIORATION DES STRUCTURES, D’EMPATHIE ET D’IMPLICATION A L’EGARD DU BIEN ETRE ANIMAL SOIENT TOUT SIMPLEMENT PASSES PAR PERTES ET PROFIT ?

Merci aux signataires de la première pétition, merci aux nouveaux amis de venir nous rejoindre pour manifester votre soutien à ces deux refuges et de ne pas laisser commettre une telle aberration à l’époque où l’humain commence enfin à prendre conscience de ses devoirs envers le vivant.

https://www.mesopinions.com/petition/animaux/450-chats-70-chiens-var-danger/43296
25.142 signatures

Pétition soutenue par un Super contributeur

  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook
Partagez la pétition avec vos amis :

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Lancer votre pétition

Lancer ma pétition

Lancez votre pétition pour faire bouger les choses Je lance ma pétition