63 131 944 personnes agissent sur MesOpinions.com

Pétition - Animaux

Signez la pétition

Déjà 35.853 signatures

  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook

Sauvegarde en cours...
Pétition : Fin des contrats aidés = euthanasie

Fin des contrats aidés = euthanasie

Auteur : Hude-Bouillaud

Créé le 11/11/2017  

Mise à jour

À l'attention : de Monsieur le Président de la République, Emmanuel Macron.

Bénévole depuis plus de 3 ans au refuge SPA de l'Angoumois situé à Mornac, je viens d'avoir la confirmation par la presse (voir l'article Charente libre) que le refuge est en danger suite à la décision de la suppression des contrats aidés, la souffrance animale n'étant pas une priorité du gouvernement.
Que cache cette décision ? Cliquez sur le lien ci-après, vous comprendrez les conséquences insoutenables de cette fin annoncée ! 

Comme l'explique Sophie Barrière, présidente du refuge, outre la mise au chômage du personnel de l'association, ce sont 200 chiens et 200 chats qui risquent d'être euthanasiés ! 200 chats et 200 chiens dont s'occupent salariés et  bénévoles chaque jour, toutes les semaines, durant toute l'année. 200 chiens, 200 chats qu'ils soignent avec amour, car on ne vient pas au refuge si on n'aime pas les animaux, c'est une passion qui permet de donner le meilleur de soi-même à ceux qui ont tout perdu -abandonnés, maltraités, rejetés, mal aimés- ou qui n'ont jamais connu la douceur d'une caresse comme les trop nombreux chatons qui ont été recueillis cette année.
200 chiens et 200 chats qui attendent tout de l'Homme, mais certainement pas une mort programmée. On euthanasie un animal qui souffre physiquement et pour lequel aucune guérison n'est prévue. Mais dans le cas du refuge, ce sont 200 chats et 200 chiens en bonne santé, que l'on a sauvés parfois de blessures graves, qui devraient être euthanasiés ? Je dis NON, NON, NON ! Ce n'est pas possible ! On ne peut pas laisser faire cela.

Transférez les animaux ailleurs, dans d'autres refuges ? Monsieur le Président, vous savez bien qu'ils sont tous en accueil maximal et ne peuvent qu'assurer les abandons ou les cas de maltraitances, mais en aucun cas supporter 400 animaux supplémentaires !
Choisir les animaux les plus âgés et les euthanasier en priorité ? Monsieur le Président, vous n'avez pas croisé le regard de vieux chiens qui se retrouvent au refuge et qui ne comprennent pas ce qu'ils font là ! Vous n'avez pas  caressé un vieux chat qui, méfiant vis à vis de l'Homme, ne se met à ronronner que lorsqu'il sent que vous l'aimez !

La France est un pays européen qui a le plus grand nombre d'animaux domestiques, il est aussi celui qui est le plus performant dans les abandons et maltraitances de tous genres ! 

La loi reconnaît l'animal comme être sensible, un long chemin reste encore à parcourir pour qu'il soit aussi protégé, défendu.
Alors Monsieur le Président, quand il trouve refuge dans un lieu où il est nourri, soigné, protégé et aimé, faites en sorte qu'il puisse y rester, jusqu'à ce qu'il trouve un foyer qui l'accueillera et le gardera jusqu'à sa mort.

Monsieur le Président, un dernier mot : "Comment va le chien que vous avez adopté dans un refuge ? "