Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Mise à jour de la pétition

LA FERME DE L'HORREUR

Pétition : LA FERME DE L'HORREUR Mise à jour de la pétition

LA FERME DE L'HORREUR

125.929 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
Marion Pécher, École du Chat de Marcq-en-Barœul
25/01/2021

COUP DE GUEULE DESESPERE

« Bonjour Marion,
Encore une nuit sans sommeil ! Finalement dans cette histoire sordide les animaux sont et seront encore les grands perdants. On nous pousse avec les animaux dans le précipice. (…) Seuls, nous sommes seuls ici, avec derrière nous tous nos soutiens, en espérant qu’à l’arrivée ils ne seront pas déçus… Mais nous, Marion, pauvres pantins, serons détruits. »

Ce message tout en émotions est celui que j’ai reçu de notre Présidente de l’École des Chats hier matin. En le retranscrivant pour vous ici, chers signataires qui êtes notre principal et primordial appui, les larmes coulent…

On ne va pas se raconter d’histoires, nous sommes DÉSESPERÉES de ce qui se passe et de la façon dont tourne cette affaire.

Nous n’avons fait que ce pour quoi une association est faite : aider, agir, et en fin de compte, alerter puisque c’était de pire en pire et qu’aucune cession du troupeau ne se profilait. Nous avons alors fait ce qu’ordonne la loi : se comporter en citoyens, en cohérence avec notre mission d’Association de défense de la cause animale.

Il nous a été renvoyé une fin de non-recevoir !

Sauf qu’il ne s’agit pas ici d’objets inanimés mais d’être vivants…

Comment renoncerions-nous à sauver ces animaux à qui, pendant plus d’un mois, nous donnions des quignons de pain ! Un samedi matin, j’ai même arraché des touffes d’herbes par poignées pour les donner au taureau gris et j’ai eu des échardes plein les mains ! On devenait fou, à les voir souffrir !

Que nos adversaires se rassurent : nous sommes tellement BOUFFÉS PAR CETTE HISTOIRE que nous aimerions pouvoir lâcher ! Mais ON NE LE PEUT PAS !!

_______________________________

Mme le Procureur a pris l’affaire au sérieux, nous dit M. Leux, Chargé de mission  à la Ville. Mais alors, comment se fait-il que la visite du 8, effectuée à sa demande, selon M. Leux, ait été effectuée par une DDPP mise en cause (de fait, juge et partie) ? Une DDPP qui a reconnu dans la presse que depuis une quinzaine de jours, elle aménageait le site de telle manière que « l’inspection puisse se dérouler dans de bonnes conditions » (!)

Comment se fait-il que depuis le 8 janvier, on ait laissé tous ces animaux sur place ? Pourquoi n’ont-ils pas été saisis, comme le permet l’article 521-1 du Code de Procédure pénale ? Pourquoi M. Leux cite-t-il le Code rural aux signataires qui écrivent, alors que notre plainte est pénale ?

Nous sommes très inquiets, très, très inquiets !!

Je me suis rendue sur les lieux mardi parce qu’on m’avait dit qu’il n’y avait plus aucun animal dehors, ce qui est vrai ; et on n’entend plus rien ! J’aimerais me dire que c’est parce qu’ils sont actuellement à l’abri, avec plein de fourrage… Mais est-ce le cas ? Et pour combien de temps ?!

COMMENT ONT-ILS PU RENTRER TOUS LES ANIMAUX, DONT 10 TAUREAUX, DANS DE BONNES CONDITIONS ?!

Les taureaux sont-ils liés court, comme B. m’a dit qu’ils devraient l’être s’il les rentrait cet hiver, et comme sur les photos de maltraitance que m’a montrées devant témoins un technicien de la DDPP le 2 décembre (lors de la seule réunion à laquelle ait été conviée l’association) ?

Une partie du troupeau aurait-elle déjà été envoyée à l’abattoir ?!!

NOUS AVONS TELLEMENT PEUR QUE CES ANIMAUX SOIENT EN SOUFFRANCE !!

-----------------------------------------------------------------------------------------------

À ce sauvetage de bovins très compliqué et très inquiétant, nous faisons face également à l’empêchement d’un sauvetage de chats du fait du comportement de M. le Maire de Wambrechies qui refuse d’intervenir, malgré la demande d’une Élue de sa ville. Il répond en disant que les frères P. en ont gardé trois dans leur ferme, et que ce sont les seuls qui restent ! Il fait encore confiance aux frères P. !

Sans compter que ces trois chats, on peut aussi se demander ce qu’il en est de leur situation ! Le site de nourrissage est situé juste devant la ferme, sur les pavés qui jouxtent le bord de la route. Comment les frères font-ils pour les garder à l’intérieur, puisqu’ils disent eux-mêmes ne pas les nourrir pour qu’ils chassent leurs rats ? Nous sommes donc très inquiets pour ces trois chats.

Dès le début, les frères P. nous ont dit en poussant les hauts-cris, je cite : « C’est pas nos cats ! C’est pas nos cats ! » Devant témoin et ce qui a été confirmé par les nourrisseurs. Ils ont même précisé que des gens abandonnaient leurs propres chats sur le site, ce que nous avons effectivement constaté.

Ces chats ne sont évidemment pas identifiés ! Comment donc peuvent-ils dire aujourd’hui qu’ils les gardent, et donc se les approprier, sans être en infraction ??  

Le travail de l’association est justement de les identifier et de les stériliser avant de leur donner la chance de trouver un foyer.

Ce qu’elle a fait, à ses frais, pour 26 d’entre eux malgré les dettes importantes chez nos vétérinaires partenaires.

26 !! Sans aide d’aucune fondation !

Mais nous n’avons pas pu terminer ce travail de sauvetage.

Or, le site est dangereux car il jouxte la route (de nombreux coqs et 4 chats de la colonie ayant été vus se faire écraser par des automobilistes peu scrupuleux de réduire leur vitesse).

Il reste aujourd’hui à sauver :

  • Une chatte tricolore dominante blanche
  • Une femelle blanche de 6 mois avec des taches noires qui a été vue en train d’être saillie
  • Une tigrée et blanche GESTANTE
  • 1 mâle noir
  • 1 mâle tigré et blanc avec une queue cassée
  • 1 mâle tigré et blanc à poils longs.

Or M. le Maire, qui ne semble pas suffisamment conscient des enjeux sanitaires en plus de la souffrance animale, nous refuse la protection nécessaire aux trappages du fait des relations difficiles avec les frères P. !

QUE VONT DEVENIR CES CHATS, SI M. le MAIRE CONTINUE DE SE COMPORTER EN « SHÉRIF » INTRAITABLE VIS-À-VIS DE L’ASSOCIATION ?? ET SI LES FRÈRES P. CONTINUENT À FAIRE LA LOI À WAMBRECHIES ??

Sans cette protection, le sauvetage est  impossible !

Mardi soir, quand je suis passée en voiture devant la ferme, par malchance l’un des frères était présent. Il m’a montrée du doigt à ses amis (qui passent désormais leur temps devant la ferme) en criant : « C’est elle ! C’est elle » ! » comme si j’étais la sorcière du village ! Heureusement, je n’étais pas seule et l’ami présent à mes côtés m’a incitée à continuer notre route.

On veut les faire passer pour de pauvres petites choses, certains croyaient même qu’il s’agissait qu'ils se déplaçaient en déambulateur. Mais il ne faut pas croire ! Les deux frères sont grands et costauds ! Et peuvent tout-à-fait nous balancer à l’autre bout de la pâture s’il leur « prend un verticot », comme on dit par chez nous !

Les frères P. peuvent avoir la justice expéditive… Surtout depuis qu’ils savent qu’ils ont le soutien inconditionnel des administrations et du shérif de « Wambrechies-city » !

Wambrechies… Une si jolie ville… Comment en est-on arrivé là…

Bref…

Comme beaucoup d’entre vous nous demandent des nouvelles, nous nous devions de vous informer que ça n’a pas avancé d’un iota depuis que les services préfectoraux ont décidé de favoriser « le dialogue avec les éleveurs » au mépris de nos signalements, de la législation et des préconisations ministérielles. Comme depuis 20 ans. Ignorant la solution de sauvetage que nous leur proposons.

Oui, nous sommes inquiets, désespérés. Et pour certains, nous avons des idées noires.

Comment accepter un tel monde.
Comment accepter de n’être pas entendus.

Nous avons trop souvent pleuré devant les souffrances infligées à tous ces êtres innocents pour accepter cette situation absurde. Une « histoire sordide » comme dit notre chère présidente.

Une dame merveilleuse de 71 ans extrêmement courageuse,
qui va au charbon tous les jours pour sauver des animaux,
qui apporte des invendus de nourriture aux familles d’accueil qui n’ont pas les moyens de se nourrir convenablement !

Je l’ai même vue donner aux frères P. des pâtisseries par pure et réelle gentillesse !

COMMENT PEUT-ON LA TRAITER AINSI ?! COMMENT PEUT-ON NE PAS LUI APPORTER LA PROTECTION DONT ELLE A BESOIN POUR FAIRE CE QU’ELLE A TOUJOURS FAIT ?!!!

Comment peut-on tous NOUS traiter ainsi, les animaux et leurs défenseurs ? Avec ce mépris et ce cynisme ? Et ne pas entendre plus de 100.000 voix qui s’élèvent pour demander que JUSTICE SOIT FAITE ET DE MANIÈRE IMPARTIALE, SANS COUPS FOURRÉS !! EN URGENCE !!

125.929 signatures
Signez avec votre email
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
Patricia - Le 25/01/2021 à 11:18:31
Que ces fainéants se bougent attendre toujours attendre et pendant ce temps les animaux souffrent HONTE à eux cette lenteur et tout ce blabla est INACCEPTABLE
42
— 1 réponse de l'auteur
Marie - Le 25/01/2021 à 11:13:58
soutien encore et toujours !!
35
— 1 réponse de l'auteur
Estelle - Le 25/01/2021 à 11:15:51
HONTEUX !

SCANDALEUX !
32
— 1 réponse de l'auteur
Voir tous les commentaires
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
— 1 réponse de l'auteur
- Autre(s) Actualité(s) de la pétition -
Voir plus d'actualités