128 808 246 signatures sur MesOpinions.com

Non à l'exploitation de l'ours Valentin au Puy-en-Velay les 19, 20 et 21 septembre 2019

Sauvegarde en cours...
Pétition : Non à l'exploitation de l'ours Valentin au Puy-en-Velay les 19, 20 et 21 septembre 2019
Auteur : AVES France et Paris Animaux Zoopolis

Destinataire(s) : Association du Roi de l'Oiseau et ses partenaires

Jeudi 19 septembre, vendredi 20 septembre et samedi 21 septembre, le montreur d'ours Frédéric Chesneau se produira avec son Ours Valentin au Puy-en-Velay (43). L'ours devra parcourir 880 Km (A/R) dans sa remorque climatisée pour assurer 6 représentations lors de la 34ème Fête Renaissance du Roi de l'Oiseau. 

Sur le programme, on peut lire que "Cette rencontre à visée éducative et pédagogique montre une complicité rarissime entre un homme et un ours que des circonstances inhabituelles ont réunis". Pourtant, nos associations, qui ont assisté à plusieurs représentations, considèrent, tout comme le Ministère de la transition écologique et solidaire, que ces spectacles ne sont ni pédagogiques ni artistiques : "l'utilisation de ces animaux dans un tel contexte n'est souvent pas justifiée sur le plan pédagogique, ni artistique et donc non conforme à l'article 3-II de l'arrêté du 18 mars 2011". En ce qui concerne les "circonstances inhabituelles" qui ont réunies le dresseur et son ours, il n'y a aucun mystère. Le dresseur a simplement acheté l'ours Valentin à un zoo Texan afin de le dresser. 

Toujours sur le programme, on peut lire que "chaque représentation 2019 de Valentin fera l'objet d'un don aux refuges pour animaux sauvages de la SPA (en France et en Belgique)." La SPA de France étant opposée à ces spectacles, puisqu'ils étaient à nos côtés dans la Mission ministérielle sur le bien-être animal pendant laquelle nous avons demandé l'interdiction de ces spectacles, nous les avons contactés. Après vérification, il s'avère que le dresseur n'apparaît pas dans la liste de leurs donateurs. 

AVES France et Paris Animaux Zoopolis demandent aux responsables de l'Association du Roi de l'Oiseau et ses partenaires d’annuler ce spectacle d'ours

Nous dénonçons l’exploitation des ours dans les spectacles et demandons l’interdiction de ces pratiques héritées du moyen-âge. En 2018, pour les seuls spectacles recensés par notre association, l’ours Valentin a parcouru plus de 17.000 kilomètres ! 

Si ces spectacles sont encore légaux en France, ils sont interdits dans plusieurs pays d’Europe. La fédération des vétérinaires européens recommande depuis 2015 à toutes les autorités compétentes européennes et nationales d’interdire l’utilisation de mammifères sauvages dans les cirques itinérants en Europe. 67% des Français sont favorables à l’interdiction des animaux sauvages dans les cirques (source IFOP 2019 pour 30 Millions d’Amis).


Les spectacles de montreurs d’ours doivent être interdits, compte tenu de l’impossibilité absolue de répondre de façon adéquate aux besoins physiologiques, mentaux et sociaux des animaux. Un spectacle d’ours représente toujours un danger pour le public, les conditions de représentation risquant de troubler la quiétude de l’animal et de le rendre potentiellement dangereux.


La législation actuelle ne prend pas en compte le bien-être des animaux, l’arrêté du 18 mars 2011 permettant aux dresseurs de maintenir leurs animaux jusqu’à quatre jours dans un van, une camionnette ou une remorque. 


Actuellement en France, une petite dizaine d’ours sont exploités dans les spectacles. AVES France, qui a participé à la mission ministérielle sur le bien-être animal lancée par le ministère de la transition écologique et solidaire aux côtés d’autres associations (Paris Animaux Zoopolis, Fondation Brigitte Bardot, SPA…), demande l’interdiction de ces spectacles. Une proposition de loi visant à l’interdiction de tout spectacle itinérant ou fixe ayant recours à des ours ou des loups a également été déposée le 22 mai 2019 pour encadrer la fin de cette pratique moyen-âgeuse : http://www2.assemblee-nationale.fr/documents/notice/15/propositions/pion1969/(index)/propositions-loi



Nous demandons également aux partenaires de ces festivités (Michelin, la Région Auvergne-Rhônes-Alpes, le Département Haute-Loire, la ville et l'agglomération le Puy-en-Velay, la Banque populaire Auvergne Rhône Alpes, Engue Cofely, Enedis, LA lentille verte du Puy AOP) de ne plus subventionner à l'avenir de fêtes ayant recours à des animaux sauvages. 

Vous pouvez, si vous le souhaitez, écrire courtoisement à la mairie : http://www.lepuyenvelay.fr/contact.php, aux organisateurs : https://www.roideloiseau.com/formulaire-de-contact/ ou laisser un message sur leur page facebook : https://www.facebook.com/events/171345630423560/
18.952 signatures

Pétition soutenue par un Super contributeur

  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook
Partagez la pétition avec vos amis :

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Lancer votre pétition

Lancer ma pétition

Lancez votre pétition pour faire bouger les choses Je lance ma pétition