Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

Empêchons l'exportation frauduleuse de la faune sauvage d’Afrique centrale vers les zoos chinois !

Pétition : Empêchons l'exportation frauduleuse de la faune sauvage d’Afrique centrale vers les zoos chinois ! Pétition

Empêchons l'exportation frauduleuse de la faune sauvage d’Afrique centrale vers les zoos chinois !

51.914 signatures
Pétition soutenue par un Super contributeur
Auteur
Auteur(s) :
Mission Française de Protection pour Singes Danger
Destinataire(s) :
la Cour internationale de Justice
La pétition
Actualité(s)

Empêchons l'exportation frauduleuse de la faune sauvage d’Afrique centrale vers les zoos chinois !

21 mai 2020


Les faits


Déjà en juillet 2018, plusieurs espèces d'animaux sauvages hautement menacées d’extinction ont été expédiées en Chine depuis la République Démocratique du Congo. Il s'agissait de Gorilles de montagne (Gorille beringei beringei), 8 Bonobos (Pan paniscus), 8 Chimpanzés (Pan troglodytes), 4 Lamantins (Trichechus senegalensis, et 10 Okapis (Okapa Johnstoni).

Ces espèces animales sauvages protégées se retrouvent à présent détenues captives pour les besoins cupides des zoos de Taiyuan et d’Anji Zhongnan en Chine https://www.digitalcongo.net/article/5b30c7f7754d05000474179b/

La lettre éloquente du Ministère de l’Environnement congolais datée du 8 juin 2018 donnant suite à la demande chinoise ► https://savevirunga.com/2018/06/25/dites-au-gouvernement-congolais-et-a-cites-de-ne-pas-exporter-les-gorilles-et-la-faune-des-virunga-en-chine/#jp-carousel-8415

Cette demande d’importation entrait dans le cadre d’un fumeux accord bilatéral entre le gouvernement congolais et les zoos chinois :
Suite à la l’offre financière conséquente de la filiale chinoise Tianjin Juheng International Trade Corporation (1) d'importer ces animaux, le gouvernement congolais avait annoncé à l’époque l'arrivée en Chine d'une équipe d’experts congolais, ayant pour mission d'assurer un prétendu meilleur accueil et une prétendue meilleure conservation de ces différentes espèces animales sauvages dans ces zoos.
(1) Tianjin Juheng International Trade Corporation, maison mère spécialisée dans les tapis de bain ► https://translate.google.com/translate?hl=fr&sl=en&u=https://exportpages.com/comp/138904&prev=search

L'accord stipulait que toute progéniture de ces animaux devra être réintroduite dans son habitat naturel en RDC, ce qui est peu probable en raison de nombreux défis :



  • Principalement, le manque criant de ressources humaines et financières de l'État congolais pour réaliser un tel projet ;

  • Sachant en outre, que le protocole de remise en liberté d’animaux sauvages nés en captivité reste extrêmement décourageant, puisque les résultats dans le monde montrent que seuls 5% d’entre eux parviennent à survivre à un relâchement dans la nature.


Même si le processus est censé être « légal », personne ne sait réellement ce que le gouvernement de la RDC a obtenu en échange de ces précieuses espèces animales sauvages menacées d'extinction.

De plus, en juillet 2019, un sombre mystère entourait une nouvelle exportation de Chimpanzés vers la Chine depuis l’Afrique du Sud : 18 Chimpanzés, dont des mères gestantes, avaient été exportés vers la Chine. Les hommes d’affaires travaillant pour les autorités chinoises possédaient portant des documents CITES, mais ceux-ci montrèrent par la suite des non-conformités importantes avec le règlement CITES d’Afrique du Sud ► https://www.cites.org/fra/disc/what.phphttps://www.cites.org/fra/disc/what.php

Lire l'article « Mystère entourant l'exportation de Chimpanzés vers la Chine » ► https://zoonewsdigest.blogspot.com/2020/

Rappelons, qu’aucune espèce endémique chinoise n'est présente en Afrique centrale. Les « experts » chinois ne se sont jamais impliqués dans la protection et la conservation de la flore et de la faune sauvages en RDC, ni même d'ailleurs dans aucun autre pays du monde. Bien au contraire, soulignons qu’en février 2018, deux firmes industrielles chinoises avait pu acheter trois concessions de la taille de la France dans la région du bassin du Congo qui abrite le Parc National de la Salonga, le dernier refuge de la faune et de la flore sauvages d’Afrique centrale. Depuis, leur mise en exploitation, non seulement détruit les forêts primaires africaines mais augmente également considérablement les émissions de CO² https://www.lefigaro.fr/sciences/2018/02/20/01008-20180220ARTFIG00342-la-rdc-vend-650000-hectares-de-forets-a-des-entreprises-chinoises.php

Des bruits de scie à chaîne et de bulldozers peuvent être encore entendus à des kilomètres de distance, rongeant les forêts qui possèdent une biodiversité exceptionnelle, un tissu écologique précieux pour de nombreuses espèces animales et végétales d’Afrique centrale, un site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Consulter l'article consacré à la déforestation du Congo « EXPORTER LE CHAOS », par Greenpeace
https://agriculture.gouv.fr/sites/minagri/files/gp.exporterlechaos.pdf

Parmi les nombreuses inquiétudes exprimées par les ONG mondiales faces à ces agissements irresponsables de la part des gouvernements congolais et chinois, reste les conséquences dramatiques causées par ces tractations obscures pour de nombreux villages africains dont les habitants et les paysans se voient de plus en plus expulser de leur maison et de leur terre pour laisser place à la cupidité de ceux-là mêmes qui mènent l’humanité au chaos.

Ainsi, ces villageois africains, comme en France où certaines ligues de chasseurs dictent aux Préfets de région leur loi, feront-ils encore et toujours partie de la vente du patrimoine mondial de l’humanité aux groupes industriels mondiaux ?

Par ces faits, nous demandons aux gouvernements congolais et chinois de mettre fin instamment à ces marchés frauduleux et extrêmement néfastes pour l’humanité. Nous réclamons à la Cour internationale de Justice de condamner fermement ces deux gouvernements pour éco-génocide contre le berceau de l’Humanité !


Joachim Younès, président de la Mission Française de Protection pour Singes en Danger



À propos de nous
La MFP est une organisation européenne dédiée aux premiers secours et à l’accueil des primates non-humains en danger. Sa mission est d’enrayer puis d’inverser le processus de dégradation des espèces de primates menacés dans le monde : par le braconnage, le trafic illicite, l’expérimentation animale, l’exploitation animale sous toutes ses formes.

Forte de son expérience de premiers secours, notre association indépendante dispose d’un réseau opérationnel dans de nombreux pays aux programmes dédiés à la protection de la nature. Ses compétences dans le domaine de la primatologie sont reconnues.

La philosophie de la MFP est fondée sur le dialogue. Son objectif est de rechercher, dans le monde entier, la concertation pour la mise en œuvre de solutions concrètes et durables.

+ d’informations sur notre travail ► https://mfpfrance3.blogspot.com/


Liste pétitionnaire - Contacts & Agréments

MFP Mission Française de Protection pour Singes Danger
Centre de soins et de sauvegarde pour Primates Non Humains
Agréments & Accréditations
Association loi 1901 reconnue d’intérêt général
Inscription au secrétariat de la CITES - DREAL Grand Est, n° d’agrément FR00063539
Déclaration en Préfecture - RNA W751181172
Siren n° 882444730 - Siret n° 882 444 730 00015
Autorisation administrative d’ouverture d’établissement pour l’élevage d’animaux d’espèces non domestiques (PNH Primates Non Humains)
Arrêté Préfectoral n° 2012221-0003 délivré par la Préfecture de l’Aube
Certificat de capacité pour l’élevage d’animaux d’espèces non domestiques (Primates Non Humains) n° 2013-07
Tél.: +33 7 49 26 01 69
Adresse postale : 10, rue Antonin Blondin 10160 Aix-Villemaur-Pâlis, France
e-m@il : mfpfrance3@gmail.com
Site Web : https://mfpfrance3.blogspot.com/
Notre page Facebook https://www.facebook.com/MfpMissionFrancaiseDeProtectionPourSingesEnDanger


 

Le 04/06/2020

Chers amis,

Vous avez été nombreux à signer la pétition pour marquer votre fort mécontentement face à ce trafic d’animaux sauvages menacés d’extinction, et au nom de tous ces animaux qui n’ont plus que nous je vous en remercie du fond du cœur.

Cette première partie de ce combat que nous menons ensemble pour faire comprendre à l’humanité la nécessité de la survie ces spécimens sauvages, a ouvert la voie de notre avancée sur celui-ci. Et nous nous devons de redoubler d’efforts pour espérer la victoire !

Cela requière bien évidemment toute notre mobilisation vers ce combat contre cette problématique silencieuse.

En tout état de cause, et parce que nous ne pouvons plus accepter que bons nombres d’animaux sauvages fassent toujours l’objet d’un tel trafic, POURSUIVONS ENSEMBLE notre action en partageant massivement la pétition pour soutenir notre requête auprès du bureau de la CITES pour que justice leur soit rendue.

Consulter les grandes lignes de notre requête auprès du bureau de la CITES des États-Unis d’Amérique avant la saisine de la Cour Internationale de Justicehttps://drive.google.com/file/d/1INt6AyWJ-aMm1NXuleo0LscUIY3dJRzy/view?usp=sharing

En effet, vous l’avez compris sans vous et nous rien ne se fera face à un défi pareil, une situation immensément dramatique, tragique qui ne doit plus passer sous silence sous quelque prétexte que ce soit !

ALORS POURSUIVONS ENSEMBLE ce combat, cette merveilleuse aventure qu’est la protection des animaux, notre raison d’être, nourrie des valeurs que l’on souhaite transmettre aux personnes que l’on aime et aux générations futures !

VOUS SOUHAITEZ SOUTENIR NOS MISSIONS DE PREMIERS SECOURS EN FAVEUR DES ANIMAUX MENACÉS par le trafic illicite, les laboratoires d'expérimentation animale et leur exploitation sous toutes ses formes ?

FAITES UN DON URGENT - VOTRE SOUTIEN COIMPTE !

Merci pour Eux ! Merci pour votre générosité qui va directement contribuer à une indispensable amélioration des conditions de nos enquêtrices et enquêteurs, de notre personnel animalier, ainsi qu’à une meilleure organisation des soins et prise en charge des animaux actuellement en péril majeur !

Nous vous rappelons que vos dons sont déductibles à 66 % de votre impôt sur le revenu. (un reçu fiscal vous sera délivré automatiquement pour tout don égal ou supérieur à 50€. Pour toute autre somme, nous vous l'envoyons sur simple demande)

JE FAIS UN DON

■ Par carte bancaire, avec ou sans compte PayPal (paiement sécurisé) ► https://www.paypal.com/cgi-bin/webscr?cmd=_s-xclick&hosted_button_id=3U9NWDCA2KM3S&source=url

■ Par chèque ► Libellez votre chèque à l’ordre de ► CELLULE D'URGENCE Covid-19/MFP

Adresse postale ► Association MFP - Cellule d'urgence Covid-19/MFP : 10, rue Antonin Blondin 10160 Aix-Villemaur-Pâlis, France

■ Par virement bancaire ► https://drive.google.com/file/d/1SwUfWuiOXq3n8UvozwHRjCIaozYfHYys/view?usp=sharing

Pour tout renseignement complémentaire, nous contacter :

Par téléphone ► + 33 7 49 26 01 69

Par e-mail ► mfpfrance3@gmail.com

Par voie postale ► Association MFP - Cellule d'urgence Covid-19/MFP : 10, rue Antonin Blondin 10160 Aix-Villemaur-Pâlis, France

Notre site web : http://www.mfpfrance3.blogspot.fr

Au nom de l’équipe de la MFP, je remercie chacune et à chacun de poursuivre à nos côtés ce combat, merci pour l’attention que vous avez bien voulu porter à notre appel, ainsi que pour votre générosité !

Joachim Younès, président de la Mission Française de Protection

 

Liste pétitionnaire-Contacts & Agréments

MFP Mission Française de Protection

Centre de soins et de sauvegarde

Agréments & Accréditations

Association loi 1901 reconnue d’intérêt général

Inscription au secrétariat de la CITES - DREAL Grand Est,

n° d’agrément FR00063539

Déclaration en préfecture - RNA W751181172

Siren n° 882444730

Siret n° 882 444 730 00015

Autorisation administrative d’ouverture d’établissement pour l’élevage d’animaux d’espèces non domestiques (PNH)

Arrêté Préfectoral n° 2012221-0003 délivré par la Préfecture de l’Aube.

Certificat de capacité pour l’élevage d’animaux d’espèces non domestiques (PNH) n° 2013-07

Accueil

Établissement non-ouvert au public

Ouvert 7/7jrs, Week End et jours fériés, de 8h30 à 20h00.

Renseignements

Tél. : +33 7 49 26 01 69

24/24h urgences uniquement

Tél. : +33 7 49 26 01 69

Adresse postale : 10, rue Antonin Blondin 10160 Aix-Villemaur-Pâlis, France

e-mail mfpfrance3@gmail.com

Notre site web : http://www.mfpfrance3.blogspot.fr

Notre page Facebook https://www.facebook.com/MfpMissionFrancaiseDeProtectionPourSingesEnDanger

 

 

 

 

 

 

51.914 signatures
Signez avec votre email
Pétition soutenue par un Super contributeur
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
- Actualité(s) de la pétition -
966 commentaires
Le 23/05/2020 à 18:31:47
Rien que de lire le mot "chinois" j'en ai la chair de poule / des monstres de cruauté envers les animaux, une race en qui je n'ai aucune confiance. Ils ne respectent ni la flore ni la faune. Quand je pense que des gens s'émerveillent devant ce pays de tarés, ils font exprès de ne rien voir ou bien sont tout aussi pourris. Cette pétition fait peur à tous points de vue. L'argent toujours l'argent ! Plus rien ne les arrête ! A cause de leur cupidité et le laxisme des autres un avenir bien noir se prépare. Fabienne B
42
Evelyne - Le 21/05/2020 à 22:57:35
JE SIGNE POUR TOUS LES ANIMAUX EN SOUFFRANCE ET POUR LA CONDAMNATION DE CES 2 PAYS. ILS N'ONT, DE TOUTE FACON, PAS DE LOIS CONCERNANT LES ANIMAUX. POUR EUX, CE SONT DES OBJETS.
18
Sarah - Le 21/05/2020 à 18:00:00
Ça me révulse que des animaux soient encore enfermer dans des zoos pour le plaisir de nos yeux, je vais vous dire, c’est quelque chose qui pour moi ne devrait pas exister. C’est honteux, je ne vois pas quel plaisir il y’a à voir des an’imaux dans des enclos ou cages pouvant à peine bouger et se dégourdir, c’est dégoûtant. Je voudrait bien vous y voir vous, si on vous mettais en prison a peine grande pour se mettre debout pour faire un musé vivant.
15
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs