Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

Contre l'impunité des violences de circassiens

Pétition : Contre l'impunité des violences de circassiens Pétition

Contre l'impunité des violences de circassiens

38.606 signatures
Pétition soutenue par un Super contributeur
Auteur :
Auteur(s) :
Collectif d'associations de protection animale
Destinataire(s) :
Madame Nicole Belloubet ministre de la Justice, Monsieur Christophe Castaner ministre de l’Intérieur, Monsieur le procureur de la République auprès du tribunal de grande instance de Paris,
La pétition
Actualité(s)

Pour que la justice fasse son travail ! Nous exigeons que les autorités mettent un terme à l’impunité du circassien qui harcèle et menace de mort depuis des semaines Amandine Sanvisens, présidente de l’association Paris Animaux Zoopolis


Madame la ministre de la Justice,


Monsieur le ministre de l’Intérieur,


Monsieur le procureur de la République près le tribunal de grande instance de Paris,


Aujourd’hui, 9 Français sur 10 considèrent que la protection animale est une cause importante(1). Ils sont par ailleurs 7 sur 10 à considérer que les animaux sont mal défendus par les politiques(2). Mais il semble que défendre les animaux ne permette pas non plus de bénéficier de la protection que toute personne est pourtant en droit d’attendre de la part des autorités. Le média d’infotainment Konbini News(3) vient de révéler que la présidente de l’association Paris Animaux Zoopolis, Amandine Sanvisens, est menacée de mort pour son combat, largement soutenu par nos concitoyen·ne·s(4), contre l’exploitation animale dans les cirques. Depuis le mois d’avril et dans le cadre de travaux interministériels sur les cirques avec animaux, elle subit un harcèlement particulièrement violent et préoccupant de la part d’un directeur de cirque tout à fait identifié des pouvoirs publics, mais qui agit sans être aucunement inquiété.


Les preuves ne manquent pas, puisque les propos de cet individu ont pu être enregistrés. Avec un parfait sentiment d’impunité, il déclare : « Je te mets un avertissement et je t’en ferai pas d’autre. Tu vas te retrouver handicapée toute ta vie. Ne joue pas à ce petit jeu avec moi. Tu es sur la ligne de mire. C’est mon travail, et je le ferai bien. Tu sais, c’est comme la mafia, hein. Je t’ai suivie, je sais où tu es, je sais quand je peux t’attraper. Une voiture, ça roule très vite ! » C’est toutefois insuffisant pour que le parquet de Paris fasse procéder à son interpellation. Il est permis de se demander si l’on cherche à enterrer l’affaire, et si ce directeur de cirque, subventionné par le ministre de la culture, ne jouirait pas d’un passe-droit. Lorsque, pour des dégradations sur des boucheries, certains militants antispécistes sont interpellés, poursuivis et condamnés avec la plus grande fermeté(5), le cas d’Amandine Sanvisens, autrement plus grave puisque c’est sa vie qui est menacée, laisse le goût amer et inquiétant d’un deux poids, deux mesures.


Les autorités de l’État et le gouvernement ont-ils uniquement à cœur de défendre les biens des bouchers, des éleveurs ou des chasseurs ? La sécurité d’une militante animaliste n’est-elle pas digne d’intérêt à leurs yeux ? Pire, laisse-t-on sciemment ce genre d’individu menacer les opposants d’une politique très complaisante avec la souffrance animale, pour décourager à bon compte ces gêneurs ?


Nous, cadres de collectifs et d’associations, militant·e·s et sympathisant·e·s de la cause animale ou simple citoyen·ne·s indigné·e·s par ces agissements intolérables, demandons que ce harceleur soit interpellé dans les plus brefs délais, car la vie d’une femme est en jeu, fût-elle celle d’une militante pour les droits des animaux.

Nous exigeons que l’État cesse de faire preuve de passivité et donc de partialité dans ce dossier comme dans bien d’autres.

Nous ne fermerons pas les yeux sur cette violence et serons très attentifs aux suites, ou à l’absence de suites données à cette affaire.


(1) Sondage IFOP pour le Collectif Animal Politique (2019) sur l’importance accordée par les Français à la condition animale.


(2) Sondage IFOP pour 30 Millions d’Amis (2018).


(3) https://twitter.com/konbininews/status/1138751249615130624


(4) https://www.30millionsdamis.fr/la-fondation/nos-combats/cirques-avec-animaux/


(5) http://www.leparisien.fr/faits-divers/lille-deux-activistes-antispecistes-condamnes-a-10-et-6-mois-de-prison-ferme-08-04-2019-8048796.php



Signataires :

Élodie Vieille Blanchard, Association végétarienne de France


Stan Broniszewski, AVA


Nicolas Bureau, Convergence Animaux Politique


Gérard Charollois, Convention Vie et Nature


David Chauvet, Droits des animaux


Christophe Coret, Aves France


Catherine Dehay, Association Chats des Rues


Nicolas Duhamel, Animalter


Neves Gorete, Collectif Chats Stérilisation Obligatoire


Brigitte Gothière, L214


Thierry Hély, FLAC


Roger Lahana, No Corrida


Christophe Marie, Fondation Brigitte Bardot


Lucille Peget, La Nuit Avec un Moustique


Nelly Pernin, Guadeloupe animaux


Fabienne Roumet, Évolution Condition Animale


Mata’i Souchon, Réseau Sentience


Benoît Thomé, Animal Cross


Marc Vallaud, CCE²A


Isabelle Vieira, SEEVAD


38.606 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option
Pétition soutenue par un Super contributeur
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
- Actualité(s) de la pétition -
990 commentaires
Le 20/06/2019 à 19:38:17
Non mais justice pour cette personne qui défend les animaux innocents
0
Le 20/06/2019 à 20:09:47
Les circassiens sont trop violents. Stop
0
Myriam - Le 20/06/2019 à 20:16:28
Il serait temps,et plus que temps, que le gouvernement axe une réelle protection des animaux domestiques et sauvages. De même,le gouvernement au lieu de diviser par deux le prix des permis de chasse à vue électorale et de caresser les différents lobbyistes dans le sens du poil,devrait faire et faire appliquer des lois bien plus strictes,sur tout ce qui est braconnage,maltraitance,violence et acte de barbarie envers un animal domestique/sauvage...les peines de 1e symbolique sont là pour dire "regardez on a fait quelque chose", le sursis pareil. Ça suffit autant de complaisance envers ces actes imprescriptibles
0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs