Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

Continuons le combat pour Milly

Pétition : Continuons le combat pour Milly Pétition

Continuons le combat pour Milly

44.340 signatures
Pétition soutenue par un Super contributeur
Auteur :
Auteur(s) :
Morgane Rouault
Destinataire(s) :
Monsieur le Procureur
La pétition
Mon conjoint et moi sommes propriétaires de Milly, une chienne Cane Corso pure race née le 14 février 2016.
Nous l’avons adoptée alors qu’elle avait un peu plus de 3 mois (le 21 mai 2016).
C’est un amour de chienne, très câline, qui adore les enfants et qui les protège.
Elle est très peureuse et ne se laisse pas approcher par des gens qu’elle ne connait pas.

Pour nous, elle est notre enfant, notre bébé d’amour.
Mais voilà... Ce mardi (le 09 octobre 2018), à 12h, un de nos voisin a décidé de lui ôter la vie et de nous priver d’elle...

J’étais seule à la maison, mon conjoint et mon ami étaient tous les deux au travail.

Milly et la chienne de notre ami, chez qui nous sommes logés (une chienne malinois pure race) sont sorties du jardin sans que je ne m’en aperçoive. Je les ai retrouvées à quelques mètres de la maison dans notre village, devant un enclos de 3 chèvres avec lesquelles elles jouaient à travers la clôture (elles n’aboyaient pas et ne cherchaient pas à entrer, c’était vraiment du jeu).

Évidemment, elles s’amusaient trop bien pour avoir envie de rentrer...

Je suis donc allée chercher le harnais de Milly (celui-ci étant synonyme de promenade pour elle, je savais qu’il la ferait revenir à moi). 
Je me suis donc absentée 2 minutes à peine, le temps de rentrer, prendre le harnais, et ressortir ; tout ça en laissant la porte ouverte.
Au moment où je suis ressortie de la maison, j’ai entendu un coup de feu... Puis ma chienne pleurer...
Je me suis donc précipitée afin de retrouver les 2 chiennes et m’assurer que ce coup de feu ne leur était pas destiné et que les pleurs n’étaient pas les leurs.

Je ne les trouvais pas et elles n’étaient plus devant l’enclos des chèvres ; elles ne venaient pas vers moi lorsque je les appelais, il y avait un grand silence autour de moi...

J’ai continué à faire le tour du village puis une voisine s’est présentée à moi me confirmant qu’elle avait bien entendu un coup de feu.
Nous avons donc continué à chercher ensemble les chiennes.
C’est à ce moment-là que j’ai aperçu Milly, le long d’une haie, au bord de la route.
Elle ne respirait déjà plus...

J’ai hurlé, je me sentais désemparée, on venait de m’arracher une partie de moi !
QUI ? POURQUOI ? Comment peut-on faire ça ?
Je voulais me réveiller et que tout ça ne soit qu’un cauchemar... Mais malheureusement c’était bien réel...

Le voisin est venu vers nous et nous a dit, le plus calmement du monde « Oui c’est moi qui ai tiré, ma compagne a eu peur des chiens... »  .

D’après lui, les 2 chiennes sont arrivées vers eux en courant et en aboyant (ce à quoi j’ai du mal a croire étant donné que je n’ai pas entendu d’aboiement avant le coup de feu, et que connaissant le caractère de ma chienne je ne peux pas imaginer qu’elle soit allée vers eux en courant...).

Je l’ai insulté, lui ai dit que « j’avais envie de lui casser la gueule ! » ; lui m’a regardé avec un sourire narquois et m’a dit « bah vas-y, essaye ».

La colère est montée en moi, mais je savais qu’il ne fallait pas que je règle ça moi-même.
J’ai donc contacté la gendarmerie, qui est venue sur les lieux. 

Ils sont allés voir le voisin, lui demander pourquoi il avait fait ça.
Pourquoi n’avait-il pas tiré en l’air ? Ou pourquoi ne s’était-il pas enfermé chez lui pour les appeler pour signaler des chiens en divagation ?

Il ne savait pas trop quoi répondre... « J’ai eu peur pour les chèvres... » les gendarmes lui ont demandé si elles étaient à lui « non, elles sont au voisin là-bas... » ; 

Il a fini par dire « J’ai eu peur des chiens !"  puis l’excuse s’est transformée en « ma compagne a eu peur ! », mais évidemment sa compagne était partie au travail... Nous n’avons donc pas pu lui demander confirmation...

Suite à ça les gendarmes lui ont demandé s’il avait une autorisation de détention d’une arme, ce à quoi monsieur répond « Non » ; ils lui ont demandé s’il était chasseur « Non » ; puis ils ont demandé si l’arme était déclarée « Non ».

Je suis repartie à la maison afin de laisser les gendarmes gérer l’affaire du fusil et des papiers.
Ils sont revenus vers moi afin de prendre mon identité et me donner la marche à suivre.
Le lendemain, mercredi 10 octobre 2018, mon conjoint et moi nous sommes rendus à la gendarmerie afin de déposer la plainte pour -Atteinte volontaire à la vie d’un animal domestique, apprivoisé ou tenu en captivité- 

J’ai, par la même occasion, été entendue pour expliquer les faits.
Depuis, nous avons fait appel à certains journaux qui ont fait des articles sur l’affaire et nous avons contacté quelques associations et sommes en attente de réponses.

Il faut que justice soit faite.
Il ne faut pas qu’il reste impuni.

Je fais cette pétition pour que tout le monde puisse se rendre compte qu’il y a des gens sans cœur partout. Ça n’arrive pas qu’aux autres. 

Repose en paix mon bébé d’amour.
44.340 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option
Pétition soutenue par un Super contributeur
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
2.387 commentaires
Klervi - Le 12/10/2018 à 20:36:34
qu'il soit sévèrement puni. que ça serve d exemple. c'est inacceptable ! honteux même !
0
Champion - Le 12/10/2018 à 20:50:01
Repos en paix milly
0
Chloé - Le 12/10/2018 à 20:50:37
Courage à vous ! Je ne comprend toujours pas l'action de ce monsieur elle avait l'air d'être vraiment adorable
0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs