153 278 698 signatures sur MesOpinions.com

Pour vous, les chiens créoles et les Royal Bourbon ne valent-ils pas un rond ?

Sauvegarde en cours...
Pétition : Pour vous, les chiens créoles et les Royal Bourbon ne valent-ils pas un rond ?

Auteur : Alain LAMBERT, adhérent de la SPA, rédacteur au Journal de la Protection Animale

Destinataire(s) : Jacques Charles Fombonne, Président de la SPA de Paris

Mon général,


 Lorsque nous nous sommes rencontrés la première fois le 18 septembre 2018, je vous ai fait part de ce que j’avais constaté dans les différents refuges (de la SPA ou non) que j’avais visité. J’ai insisté, en parlant de l’évolution de la pratique de l’adoption, sur le côté extrêmement positif qu’apportaient aux refuges de métropole les chiots et chiens provenant de la Réunion, de Martinique, de Guadeloupe et de Guyane, les animaux que nous appelons des chiens créoles.


 Pour exemple, voici ce que dit Jeannette Bosquet, la Présidente du refuge “Pas si bêtes” en Seine-et-Marne: « Les chiens créoles sont une bouffée d’oxygène pour les refuges de métropole qui placent facilement et rapidement ces animaux, pour la plupart, jeunes, sociables et d’un format parfaitement adapté au milieu urbain. Ils permettent de financer la garde de chiens et de chats beaucoup plus difficiles à placer qui peuvent rester des mois voire des années dans nos associations. Le moins que l’on puisse faire envers les associations locales de Martinique, Guyane, Guadeloupe ou de la Réunion est de les rétribuer dignement en leur attribuant une partie conséquente des frais d’adoption et une participation au fret pour les animaux identifiés, vaccinés et parfois stérilisés qu’ils nous envoient. » Pour mémoire, le “Refuge Pas si bêtes” paie le fret et une participation de 100 euros à l’association partenaire qui lui envoie un chien ou un chiot.


 Comment expliquez vous que la SPA de Paris ait fait adopter des centaines de chiots et des milliers de chiens créoles en 2018 et 2019 sans pour autant rétrocéder des frais d’adoption pour certaines associations de terrain qui ont récupéré, soigné, identifié et vacciné ces animaux en Guyane, Martinique ou à la Réunion. Pour vous, les chiens créoles et les Royal Bourbon ne valent-ils pas un rond ?


 Pour exemple, la SPA a fait adopter en 2018 et 2019, 508 chiots, 255 chiens et 136 chats envoyés par l’association SOS animaux de compagnie de Martinique. Pas un euro, pas la moindre aide ou contribution n’a été versé à cette association qui vous a fourni ces 899 animaux. Compte tenu que les frais d’adoption de 300 euros pour un chiot, 250 pour un chien, et 150 pour un chat perçus par la SPA correspondent à la participation pour l’identification et la vaccination, parfois la stérilisation de ces animaux adoptés et que ces actes ont été pris en charge par SOS animaux de compagnie, est-il normal que la SPA ne contribue absolument pas à son financement ?


 En 2018, à eux seuls, les animaux fournis par l’association SOS animaux de compagnie ont permis à la SPA d’encaisser 104 700 euros presque autant d’argent que l’ensemble des aides données aux associations aidées par la SPA (131 mille euros) alors que pendant cette même année la SPA a dépensé 8 millions d’euros dans la com et le marketing. N’y-a-t’il pas quelque chose d’indécent dans le fait d’utiliser tant d’argent pour la com et rien ou si peu pour les associations qui vous fournissent des animaux?


 Ne serait-il pas temps de créer un véritable système coopératif avec les petites et moyennes associations de protection animale comme je vous en parlais déjà en septembre 2018 ?

30.089 signatures

Pétition soutenue par un Super contributeur

  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook
Partagez la pétition avec vos amis :

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Lancer votre pétition

Lancer ma pétition

Lancez votre pétition pour faire bouger les choses Je lance ma pétition