Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions animaux CHASSE - Les cavaliers ne veulent plus avoir peur !
Pétition

CHASSE - Les cavaliers ne veulent plus avoir peur !

CHASSE - Les cavaliers ne veulent plus avoir peur ! Pétition
56.746 signatures
Pétition soutenue par un Super contributeur
Auteur :
Auteur(s) :
Collectif de Défense des Cavaliers et du Tourisme Equestre
Destinataire(s) :
Emmanuel Macron (Président de la République)
Barbara Pompili (Ministre de la Transition écologique )
Roxana Maracineanu (Ministre auprès du Ministre de l'Education nationale, chargée des Sports, ex Ministre des Sports)
Président de la Fédération Française d'Equitation
La pétition
Actualité(s)

La chasse représente un danger pour cavaliers et chevaux, sur les chemins et jusque dans les centres équestres et les prés.

Il est urgent de protéger les 2,2 millions de cavaliers français et leurs chevaux face à seulement 800 000 chasseurs qui ont (presque) tous les droits en France :



  • Cavaliers blessés suite à des tirs de fusil de chasse à proximité des chevaux (1)
  • Chevaux tués ou blessés chaque année dans leur pré par des balles "perdues" (3)
  • Propriétaires de chevaux menacés et frappés chez eux parce qu'ils veulent protéger leurs chevaux des chasseurs (4)
  • Chasseurs qui viennent tirer jusque dans les prés des chevaux et les centres équestres (5)

Beaucoup de cavaliers ont peur à cause de la chasse et renoncent parfois à pratiquer leur sport pendant plusieurs mois en saison de chasse.

De nombreux professionnels du tourisme équestre témoignent du risque que présente la chasse pour leur activité professionnelle.
Faut-il rappeler que l'équitation représente plus d'1 milliard d'euros chaque année en France ? (6)

Dans de nombreux départements, en particulier dans les 29 départements en ACCA (soit plus de 10 000 communes ou 1/3 du territoire français), la chasse est autorisée :



  • Partout : tous les terrains sont inclus d'office dans le territoire de chasse sans l'accord du propriétaire, y compris les terrains des centres équestres. La chasse est même souvent autorisée par dérogation dans les réserves y compris les RCFS. La procédure pour retirer ses terrains de la zone de chasse est longue et complexe, et ne règle pas le problème de la chasse à proximité. (7)
  • 7 jours sur 7 : presque aucun département n'a de jour sans chasse, et s'il y en a un il n'est jamais pendant le weekend. Un cavalier peut croiser un chasseur et ses balles tous les jours, que ce soit en battue ou en chasse individuelle.
  • Jusqu'à 10 mois sur 12 : avec les extensions de saison de chasse accordées par le gouvernement et les préfets pour les sangliers et chevreuils (de début juin à fin mars dans de nombreux départements). (8)

Cette pression permanente est insupportable.

Ce sont les droits fondamentaux des cavaliers et des 13 millions de citoyens non-chasseurs qui vivent dans les zones rurales qui sont bafoués : droit à la sécurité, liberté de circuler sans risquer de se faire tirer dessus, droit de propriété...

En 20 ans, les chasseurs ont tué plus de 410 personnes (9).

Ce nombre élevé d'accidents démontre qu'il est impossible de maîtriser la trajectoire d'une balle de fusil qui reste mortelle à plusieurs kilomètres.
A partir du moment où les ricochets, balles "perdues" et erreurs de manipulation d'armes aboutissent aussi fréquemment à des accidents graves ou mortels, il est du devoir du gouvernement de prendre des mesures de protection des citoyens, qui sont non chasseurs à plus de 98%.

La régulation de la faune sauvage par les chasseurs ne nécessite pas une telle pression sur les citoyens non-chasseurs : 20 à 25% des animaux chassés sont issus d'élevage (10) et les chasseurs maintiennent volontairement le nombre de sangliers à un niveau élevé par diverses pratiques (agrainage, tirs sélectifs...) (11).

Chasser ces animaux est donc inutile pour la régulation de la faune, et fait prendre des risques inutiles aux 98% de citoyens non-chasseurs.

Une régulation par l'OFB, certains jours de semaine avec un impact limité sur la vie des non-chasseurs, serait tout aussi efficace et ne coûterait pas plus cher si on réoriente vers cet organisme ou son équivalent toutes les subventions nationales, régionales, départementales et locales qui sont versées à la chasse.

Nous ne voulons pas en venir là, mais il est indispensable de rééquilibrer l'usage de la nature entre les 800 000 chasseurs et les 66 millions de français non chasseurs.

Nous demandons donc au gouvernement de prendre les mesures suivantes de toute urgence :



  • déclarer le dimanche et le mercredi "jours sans chasse" sur tout le territoire national, pour que les cavaliers, mais aussi les promeneurs, adeptes du VTT, joggeurs... puissent sortir en sécurité.
  • établir un périmètre de sécurité de 500m interdit à la chasse autour des installations équestres et des prés où se trouvent des chevaux et autres animaux domestiques.

Nous demandons à la Fédération Française d'Equitation, dont une des missions est de défendre les intérêts des cavaliers et des professionnels de l'équitation, de mettre tout en oeuvre auprès du Ministère des Sports et du Ministère de la Transition Ecologique pour obtenir l'application de ces mesures.


Ces demandes relèvent du simple bon sens pour préserver la sécurité et la liberté de chacun de pratiquer ses sports et loisirs.

Collectif de Défense des Cavaliers et du Tourisme Equestre


Sources
(1) - Fillette gravement blessée suite à des coups de fusil près d'un centre équestre
(2) - Jeune cavalière avec fémur cassé abandonnée en forêt par un chasseur
(3) - Une jument tuée par des chasseurs qui avaient déjà menacé son propriétaire et dégradé les clôtures (France 3)
       La colère d'une éleveuse après qu'un chasseur a tué un de ses chevaux
       Cheval blessé par un chasseur dans un centre équestre à Anglet
       Jument blessée près de la colonne vertébrale dans un centre équestre de Thoiry
(4) - Vidéo d'une femme agressée par des chasseurs en voulant protéger ses chevaux et son chien chez elle
(5) - Un équipage de chasse à courre pénètre illégalement dans un centre équestre
        Des tirs dans le pré des chevaux et près du manège d'un centre équestre.  
(6) - Economie de la filière équine - IFCE 2018
(7) - La chasse autorisée même dans les réserves naturelles
(8) - Chasse d'été au 1er juin
       Chasse au sanglier jusqu'au 31 mars
(9) - En 20 ans, les chasseurs ont tué plus de 410 personnes
(10) - Les chasseurs régulent-t'ils des animaux d'élevage ?
(11) - Sangliers - Le document qui accable les chasseurs

56.746 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option
Pétition soutenue par un Super contributeur
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
- Actualité(s) de la pétition -
2.435 commentaires
Sabine - Le 08/02/2021 à 12:11:29
Insupportable de ne pas pouvoir sortir à cheval en sécurité !
Professionnelle du tourisme équestre, il y a 2 mois, je me suis retrouvée avec ma fille entre 2 lignes de battues, signalées sur les routes mais pas sur les chemins, ni sur les applications sensées lister les battues en cours. Nous avions pourtant reporté notre sortie au dimanche car il y avait déjà des battues signalées le samedi. Nous avons dû hurler pour que les chasseurs cessent de tirer, et nous avons dû nous réfugier au centre du village pendant une heure car les chasseurs occupaient les 2 routes de retour aux écuries.
65
Sophie - Le 08/02/2021 à 12:32:13
Je suis concernée
2
Sylvia - Le 08/02/2021 à 12:35:03
Parce que je veux pouvoir sortir avec mon cheval en me sentant en sécurité etbparce que j'aimerais que lui-même soit plus en sécurité dans son prė
4
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions animaux CHASSE - Les cavaliers ne veulent plus avoir peur !