115 642 504 signatures sur MesOpinions.com

OUI au Carnaval à Montluçon (03) MAIS sans éléphant

Sauvegarde en cours...
Pétition : OUI au Carnaval à Montluçon (03) MAIS sans éléphant
Par Association le C.H.A.N.T. (pour une Cohabitation Harmonieuse avec les autres Animaux et la Nature sur Terre

Pétition adressée à Monsieur le maire de Montluçon - Daniel Dugléry - et des services culturels de la ville

Lors de la parade de clôture du carnaval de Montluçon, pour la première fois, des éléphantes étaient exhibées sur des remorques plateaux, des chameaux et des dromadaires circulaient au milieu du public. Ces animaux, accompagnés de leur « dresseur », provenaient d’un cirque présent ce même jour dans l’enceinte de la ville.


La sonorisation des chars, les cris d’une foule en liesse et l’excitation des visiteurs liée à l’évènement étaient incompatibles avec le bien-être et la protection que nous devons à ces animaux qui, de surcroît, n’avaient strictement rien à faire dans cet espace urbain. Captifs, contraints et maltraités 365 jours par an (violences du dressage, stress des représentations publiques, enfermement dans des locaux exigus, itinérance et transports fréquents et inadaptés, etc.), cette parade était une véritable double peine pour eux.


D’après le code rural (articles R214-85 * et R215-9 **), les organisateurs de cette manifestation seraient passibles de poursuites.


En outre, lors de cette parade, la sécurité des Montluçonnais(es) n’était pas assurée. Comme l’attestent certaines photos et vidéos publiées le 3 avril dernier sur le site Internet du quotidien local (http://www.lamontagne.fr/auvergne/actualite/departement/allier/montlucon/2016/04/03/la-grande-parade-du-boeuf-ville-en-image_11854572.html).
Les animaux y étaient accessibles très facilement. S’il en avait eu la volonté, un éléphant aurait, sans aucune difficulté, pu saisir et faire tomber enfants ou adultes avec sa trompe. Ce genre d’accident n’est malheureusement pas exceptionnel. Malgré son apparente placidité, l’éléphant, même « dressé », reste un animal non domestique et dangereux.


Pour mémoire, la municipalité a obligation de faire appliquer la législation en vigueur sur l’ensemble de son territoire. En cas d’accident causé par la présence de ces animaux sur la parade, sa responsabilité aurait donc été engagée (arrêté du 18 mars 2011 ***).


Alors que le public est fidèle et toujours nombreux à ce grand rendez-vous annuel.
Alors que de nombreuses autres parades fonctionnent sans animal autre que l'espèce humaine.
Alors que de nombreuses associations rivalisent d'imagination et de créativité pour présenter des chars extraordinaires dans les parades.
Alors que de nombreux spectateurs ont été outrés par la présence d’animaux dans ce carnaval.


Les organisateurs de cette parade « du bœuf villé » étaient-ils en manque de sensations et d’idées novatrices ?


Etait-il nécessaire de tourmenter des animaux pour satisfaire le public ?


Au 21ème siècle, peut-on toujours se prétendre « civilisé » quand on tourmente des animaux pour se distraire ?


En ce début d’année 2016, c’est-à-dire en seulement trois mois, six communes françaises (Lescar, Lieusaint, La Ciotat, Orgelet, Saint Cergues, Truchtersheim) ont voté l’interdiction de la présence d’animaux dans les cirques. Rejoignant ainsi de nombreuses villes et pays **** du monde, la liste s’allongeant régulièrement.
Quant à elle, la ville de Montluçon n’a pas encore saisi l’opportunité de cet éveil éthique et novateur qui verrait l’abolition d’une forme d’esclavagisme héritée des conquêtes et des violences coloniales du 19ème siècle. Nous sommes maintenant dans la 1ère moitié du 21ème siècle, il n’est pas encore trop tard.



Nous sollicitons Monsieur le Maire de Montluçon pour, dès aujourd’hui et dans les prochaines années, interdire la présence d’animaux lors de parades, pour les raisons éthiques évoquées ci-dessus mais également pour la sécurité des Montluçonnais(es).


Association le « C.H.A.N.T. »


« pour une Cohabitation Harmonieuse avec les autres Animaux et la Nature sur Terre »



 ----


Pour information :


* Article R. 214-85 du code rural : La participation d'animaux à des jeux et attractions pouvant donner lieu à mauvais traitements, dans les foires, fêtes foraines et autres lieux ouverts au public, est interdite sous réserve des dispositions du troisième alinéa de l'article 521-1 du code pénal ;


** Article R. 215-9 du code rural : Est puni de la peine d'amende prévue pour les contraventions de la 4e classe, le fait de faire participer un animal à des jeux ou attractions pouvant donner lieu à mauvais traitements, dans les lieux visés à l'article R. 214-85, sous réserve des dispositions prévues au troisième alinéa de l'article 521-1 du code pénal ;


*** Arrêté du 18 mars 2011 fixant les conditions de détention et d’utilisation des animaux vivants d’espèces non domestiques dans les établissements de spectacles itinérants :


Article 11 – alinéa IV. - Afin d’empêcher tout contact entre le public et les animaux, un espace de sécurité doit séparer les lieux où le public a accès, des enceintes où sont hébergés les animaux d’espèces non domestiques considérées comme dangereuses. La dimension de cet espace tient compte de la nature des risques à prévenir pour la sécurité et la santé des personnes ainsi que des aptitudes des espèces. Dans des conditions normales de visite, la mise en place de barrières ou de tout autre moyen doit empêcher le franchissement de cet espace par le public ;


Article 17 : Les parades ne peuvent être autorisées qu’après accord du maire de la commune où elles se déroulent et qu’à la condition que toutes les mesures prises permettent de garantir la sécurité des personnes. Aucun dispositif de sonorisation ne doit être présent sur les véhicules servant au transport des animaux.


**** Pays ayant totalement interdit la présence d’animaux sauvages ou non dans les cirques : Autriche, Belgique, Bolivie, Bulgarie, Chypre, Costa Rica, Croatie, Danemark, Finlande, Grèce, Hongrie, Inde, Iran, Israël, Lettonie, Liban, Malte, Mexique, Pays-Bas, Pérou, Portugal, Singapour, Slovénie et Suède. De nombreux autres pays l’ont partiellement interdite (Allemagne, Argentine, Australie, Brésil, Canada, Chine, Espagne, Etats-Unis, Pologne, Royaume-Uni, etc.).


« Le jour où les humains comprendront qu’une pensée sans langage existe chez les animaux, nous mourrons de honte de les avoir enfermés dans des zoos et de les avoir humiliés par nos rires… » Boris Cyrulnik (psychiatre et psychanaliste français)


« Le fait d’enfermer dans une cage des animaux libres et fiers est l’un des procédés les plus abominables de la colonisation » Louis Aragon (poète, romancier et journaliste)

35.214 signatures
  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook
Partagez la pétition avec vos amis :

Vous pourriez soutenir aussi

Lancer votre pétition

Lancer ma pétition

Lancez votre pétition pour faire bouger les choses Je lance ma pétition