Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires COVID-19 Lancer une pétition
Pétition

Pour que les actes de cruauté envers les animaux soient considérés comme un crime

Pétition

Pour que les actes de cruauté envers les animaux soient considérés comme un crime

159.346 signatures
Pétition soutenue par un Super contributeur
Auteur(s) :
Gabrielle Paillot, citoyenne militante pour les droits des animaux
Destinataire(s) :
Nicole Belloubet (Ministre de la Justice)
Emmanuel Macron, Président de la république , Loic Dombreval en charge du groupe condition animale à l’assemblée nationale
La pétition
Mises à jour
Madame la Ministre de la Justice, Monsieur le Président de la République,

Il est inadmissible de constater que des actes de cruauté envers les animaux ne soient considérés que comme des "infractions" (relevant du tribunal civil) et de temps en temps comme un délit (à condition que mort s'en suive).

Ainsi, des individus qui défenestrent des chiens et les rendent handicapés ne se voient passibles que d'une simple amende, de même pour des gens qui torturent des chevaux, incendient des chats ou autre.

Nous passons pour un pays très en retard et sans aucune empathie vis-à-vis de la barbarie sur les animaux, voire complices. 

Récemment, une étude sérieuse menée par des psychiatres américains a démontré que 70% des individus qui commettent des meurtres sur les humains se sont "exercés" sur des animaux. Si tous ces criminels étaient jugés pour crimes contre les animaux, il n'y aurait pas de "récidive" sur les humains!

Nous demandons par conséquent une loi uniforme et unique pour les animaux (et pas de distinction entre maltraitance et cruauté). 

Un seul terme pour les auteurs de ces actes : LE CRIME qui relèvera des mêmes peines que pour les crimes envers les personnes physiques .

Cliquez ici pour voir un exemple de cruauté animale avec peine dérisoire à Laon le 20 juin 2016 

Lire l'article de 20 minutes
Lire l'article de Nice Matin

Je remercie la page facebook " Anti-discrimination envers les animaux" qui relaye souvent mes pétitions et qui fait un joli travail d'information pour tous les cas de cruauté envers nos amis les animaux  
Lire ici :

En espérant que nos voix seront entendues pour une évolution de la société.

Recevez Madame la Ministre de la Justice, Monsieur le Président, l'expression de ma haute considération.

Le 10/05/2020

Bonjour à tous (tes) :

Avant tout je tiens à vous remercier pour votre soutien dans ce combat le plus ardu à travers cette pétition ...

Pour nous, défenseurs des droits des animaux, cela sonne comme une évidence... mais pas pour les autorités... J'ai donc  envoyé à Madame Belloubet, ministre de la justice un nouveau courriel auprès de son cabinet le 10 Mai 2020 afin de relancer le débat.... Nous devons absolument perséverer dans le bon sens, ne pas baisser les bras, jamais ! Voici donc la copie de ce courrier : 

"Gabrielle PAILLOT"    à "Belloubet ministre de la justice" <

Madame la ministre :

je  fais de nouveau appel à vous concernant les crimes contre les animaux dans notre pays qui deviennent hebdomadaires : comme vous le savez, seul l'article 521-1 du code de procédure pénal mentionne que les auteurs peuvent être passibles de maximum 2 ans de prison ferme en cas d'actes de cruauté sur les animaux.  

Je pense sincèrement qu'il est temps de s'aligner sur les Etats Unis et l' Angleterre qui ont compris que quiconque tue un animal est capable de tuer un être humain.

Ainsi ces pays sanctionnent les individus qui commettent des actes de cruauté sur les animaux de la façon suivante : 7 ans ferme pour les USA et 5 ans ferme pour l' Angleterre. Vous voyez donc que nous sommes très très en retard au niveau de la protection juridique des animaux.

Considérés comme des êtres sensibles dans le code civil depuis février 2015, certes, mais jugés comme de simples meubles auprès des tribunaux. Il est nécessaire de rétablir une cohérence juridique en matière de droits des animaux en France. 

Grâce aux pétitions auprès des parquets de toute la France, nous avançons un peu mais pas suffisamment . Les peines prononcées sont en général de quelques mois fermes mais plus souvent du sursis ou de simples amendes. Ceci est inacceptable. J'aimerais aussi que l'on cesse de jouer sur les mots " maltraitance, cruauté, atteinte à l'intégrité des animaux "... Qu'il s'agisse  de cas fréquents de chiens, chats, chevaux , moutons, chèvres , lapins poignardés, défenestrés, fusillés ,  le résultat s' appelle bel et bien UN CRIME  volontaire et délibéré .

Agissez donc s'il vous plaît pour faire cesser cette barbarie dans notre beau pays.  

Je vous demande de prendre en compte les plus de 158 000 signataires de ma pétition de fond visant à faire reconnaître le crime contre les animaux dans le code pénal et à augmenter les peines de prison entre 5 et 10 ans . 

Avec tout mon respect et mes sincères salutations : Gabrielle Paillot , militante pour les droits des animaux. 

Lien de ma pétition ici  

Chers signataires : je ne manquerai pas de vous informer lorsque j'aurai une réponse du côté du ministère de la justice. 

A très bientôt pour tous les autres combats : Gabrielle Paillot 

                                ( https://www.facebook.com/gabrielle.paillot )


Le 18/02/2020

Bonjour à tous (tes) : voici pour information le nouveau courriel envoyé à Monsieur le président de la république le 18 février 2020 :

                             -- - - - - - -  - - - - - -- -- - - - - 

Votre identité :
Madame
PAILLOT
Gabrielle

Votre sujet :
Faire une demande à caractère personnel

Votre message :
Monsieur le président de la république : comme vous les savez, je me bats depuis plus de 5 ans pour faire reconnaître le crime contre les animaux dans le code pénal... je me suis rapprochée de vous à plusieurs reprises. Je vous invite à écouter le podcast dans lequel je me suis exprimée ( affaire du chiot tué à coups de fusil par un chasseur volontairement car il aboyait et risquait de faire fui le gibier ). Tous les prétextes sont bons en France pour assassiner les animaux de compagnie , vous le savez. Aux USA , depuis le 25 novembre 2019 : le crime contre les animaux est reconnu avec à la clé : 7 ans de prison ferme ... Alignez vous sur cet exemple Monsieur le président , je vous en supplie : chaque semaine ce sont des chiens, des chats, des chevaux etc qui subissent ces actes de barbarie qui pour la plupart restent quasi impunis devant les tribunaux de France... J'en suis à plus de 40 pétitions auprès des procureurs afin de leur demander d'appliquer l'article 521-1 du code pénal... Il est temps d'agir, grand temps : introduisez cette notion de CRIME contre les animaux dans le code pénal avec 7 ans ferme maxi... et passage devant des tribunaux d'assises pour les considérer non plus comme des délinquants mais comme de véritables criminels. Je me permets également de vous envoyer le lien de ma page facebook avec tous mes combats pour les " sans voix"...  Avec mon plus profond respect :  Gabrielle Paillot; militante bénévole et indépendante pour faire appliquer et évoluer les droits des animaux en France .

Podcast du dauphiné ici :   https://www.ledauphine.com/faits-divers-justice/2020/02/12/chiot-tue-a-la-carabine-en-ardeche-une-petition-recueille-plus-de-100-000-signatures?fbclid=IwAR3De5E4AdrR121yrEs7BFW1ezhkylxFoGdeoMA67bdyxk8fUJvL7Oe36es


Ma page facebook   :  https://www.facebook.com/gabrielle.paillot


Le 10/01/2020

Pour information , voici le nouveau courriel envoyé à Monsieur le président de la république ce 10 janvier 2020 ainsi qu'une copie à Monsieur Loic Dombreval en charge du groupe condition animale à l'assemblée nationale : 

Madame, Monsieur,

Nous vous informons de la bonne réception de votre message.
Toutefois, pour que l’envoi à la Présidence de la République soit effectif, vous devez
L’outil Ecrire au Président
Présidence de la République

=========================================================================================================

Voici, pour votre information, le contenu du message que vous avez saisi (validation impérative via le lien ci-dessus) :

Votre identité :
Madame
PAILLOT
Gabrielle


Votre message :
Monsieur le président : j'ai lancé cette nouvelle pétition hier suite à l'horreur de Saint-Amand : un petit chien a été poignardé et défenestré par sa maîtresse : ces crimes deviennent quotidiens en France !!!  

https://www.mesopinions.com/petition/animaux/justice-yorkshire-poignarde-defenestre-saint-amand/78873

Il y a quelques jours c'était le tour de la pauvre petite Nala :

https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/bouches-du-rhone/marseille/marseille-ivre-coke-homme-jette-chien-fenetre-tue-1769423.html


Sommes nous plus en retard que les USA qui ont reconnu le crime contre les animaux depuis le 25 novembre 2019 avec peines pouvant aller jusque  7 ans ferme ?

Les abus d'alcool, de drogues, de disputes conjugales ne doivent plus être considérés comme des prétextes mais comme des circonstances aggravantes.  Je vous en prie, lisez les commentaires dans la pétition : les citoyens n'en peuvent plus de voir autant de laxisme et de non application de l'article 521-1  du code pénal.

Certains procureurs sont sensibles aux pétitions , d'autres s'en moquent et ne réquisitionnent que du sursis ou des amendes auprès des juges... ces sanctions dérisoires sont la porte ouverte aux récidives sur animaux ou êtres humains.

Il est grand temps de faire évoluer les droits des animaux dans notre pays...
Bien cordialement : Gabrielle Paillot

Le 29/11/2019

Bonjour à tous(tes) 

Pour information, voici mon dernier courriel envoyé à Madame la ministre de la justice :

 ma pétition en est à plus de 156 700 SIGNATURES : pour MADAME Belloubet

Madame la ministre de la justice : je me permets de vous renvoyer ma pétition en ligne dont les signatures ne cessent de grimper. En effet comme vous pouvez le lire quotidiennement dans la presse, les crimes contre les animaux notamment ceux de compagnie prennent une ampleur effrayante ... Les signataires et moi même vous demandons de considérer avec intérêt cette évolution du code pénal : en commençant par inscrire dans le code pénal " le crime contre les animaux de compagnie" avec peines beaucoup plus lourdes : de 5 à 10 ans. Les USA viennent de franchir le pas le 25 novembre 2019 . Montrons nous aussi  exemplaires de ce côté là  afin de faire diminuer ces actes de barbarie dans notre pays. Je vous rappelle que 70% des tueurs en série s'exercent sur des animaux. 

 Nous ne comptons plus les chiens, chats, chevaux, poneys, phoques, ours etc victimes de ces crimes : défenestrés, noyés, incendiés vivants, égorgés, tués à coups de pieds etc. 

Bien respectueusement : Gabrielle Paillot, militante pour les droits des animaux.

 

Lien de la pétition ici :  https://www.mesopinions.com/petition/animaux/actes-cruaute-envers-animaux-soient-consideres/20525

 

https://www.facebook.com/gabrielle.paillot

   

Le 17/11/2019

Bonjour à tous (tes):

Je vous invite à lire cet article France 3 centre Val de Loire  paru le 15 novembre 2019 relatif à mon combat pour faire reconnaitre les actes de maltraitances comme des crimes et plus particulièrement le cas de l'ours " Mischa" et celui de ses compagnons qui sont toujours détenus dans des conditions infernales. La phrase de Victor Hugo " l'enfer n'existe pas pour les animaux, ils y sont déjà. " prend tout son sens : https://www.facebook.com/gabrielle.paillot

https://france3-regions.francetvinfo.fr/centre-val-de-loire/loir-cher/blois/maltraitance-animale-petition-sauver-ours-du-cirque-polikov-atteint-65-000-signatures-1749969.html?fbclid=IwAR2Lnm9DYNA-lFMJleQGvKlsOrgR8kUZPE5WXwYCw8ZmRn8kT3iXABEr2fk

A bientôt : Gabrielle

 

 

 


Le 23/09/2019

Bonjour à tous (tes) ,

Voici le courriel envoyé aujourd'hui à Madame la ministre de la justice et la copie transmise à Monsieur le président de la république ainsi qu' à Monsieur Loic Dombreval :

à "Belloubet ministre de la justice" <secretariat-chefcab.cab@justice.gouv.fr>
date 23/09/19 14:02

objet : Mon message vidéo à l'intention de Madame la ministre de la justice : faire reconnaître le crime contre les animaux dans le code pénal : URGENT

Madame la ministre : les crimes contre les animaux de compagnie et autres ( phoque assassiné à coups de pieds à Dunkerque) m'obligent à insister sur le fait qu'il faille absolument faire reconnaître le crime envers les animaux dans le Code pénal et faire passer les assassins devant des cours d' assises. On ne peut plus les nommer " délinquants" et dire qu'ils commettent de simples délits. Retirez les termes " actes de cruauté " et " atteinte à l'intégrité d'un animal" une bonne fois pour toutes et remplacez les dans le code pénal par " crimes contre les animaux" avec passage systématiques devant des tribunaux d'assises. Je vous envoie le film tourné par l'équipe de mes Opinions.com relatif à ma pétition qui en est déjà à plus de 152 000 signataires. Ecoutez le cri des citoyens français qui n'en peuvent plus de lire tous les jours des horreurs dans les journaux. Bien cordialement : Gabrielle Paillot, militante pour les droits des animaux en France.

 

https://youtu.be/xaMFpPp2F6o

 

 Alerte facebook de mon message ici :  


Le 09/09/2019

Bonjour à tous(tes),

Je vous remercie pour me soutenir dans LE combat du siècle qui est de criminaliser les actes de cruauté envers les animaux. Je vous envoie le film réalisé par l' équipe de mes opinions afin que ma  voix ait plus de poids.

Je vous demande d'envoyer le film à Madame la ministre de la justice (  https://twitter.com/NBelloubet ) , à Monsieur Loic Dombreval en message sur sa page : ( https://www.facebook.com/LoicDombreval/ ) et à Monsieur le président de la République par ce formulaire :(  https://www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique/ )

Restons mobilisé(e)s tous(tes) ensemble pour enfin faire passer tous ces assassins devant une cour d'assises de façon systématique . https://www.facebook.com/gabrielle.paillot

Lien du film ici : Cliquez ici

Le 11/07/2019 :

Bonjour à tous (tes)

Comme vous le savez  mon " cheval de bataille" depuis plus de 5 ans est de vouloir " criminaliser" les actes de cruauté envers les animaux. A ce sujet j'interpelle souvent les gens qui nous gouvernent.

Je vous demande de votre côté de continuer à envoyer cette pétition sans relâche auprès du président de la république, du premier ministre, de Madame la ministre de la justice , de Monsieur Loic Dombreval.

Vous pouvez le faire par twitter , par les formulaires électroniques , par courrier papier. En effet la pétition comptera bientôt 150 000 signatures et nous devons tous(tes) ensemble nous faire entendre auprès des parlementaires. 

Je vous remercie pur cette mobilisation essentielle et vous transmets la copie de mon nouveau courrier envoyé à l' Elysée le 8 juillet 2019 :
cliquez ici

Pour celles et ceux qui n' ont pas de compte facebook voici mon courrier.

Bien cordialement à tout le monde : Gabrielle Paillot 

Voici, pour votre information, le contenu du message que vous avez saisi (validation impérative via le lien ci-dessus) :

Votre identité :
Madame 
PAILLOT
Gabrielle

Vos coordonnées :
x x x x x x x x x x x x 
02000 LAON
France

Vous êtes un particulier

Votre sujet :
Faire une demande à caractère personnel

Votre message :
Monsieur le président : Militante bénévole et indépendante pour faire appliquer et surtout évoluer les droits des animaux en France, je me permets d'insister sur le fait qu'il faut absolument " criminaliser" les actes de cruauté envers les animaux et faire passer les tortionnaires devant des cours d'assises avec peines encourues de 5 à 10 ans ferme. Tolstoi écrivait : " de l'assassinat d'un animal à celui d'un homme, il n'y a qu'un pas" et il avait raison : une récente étude psychologique américaine a démontré que 70% des tueurs en série se sont "exercés" sur des animaux de compagnie. J 'en suis déjà à plus de 30 pétitions pour défendre les chiens, chats, chevaux victimes depuis 2015.

Je vous en prie, ces actes deviennent quotidiens dans notre pays et nous passons aux yeux des USA, de la Norvège, de la Belgique pour des " arriérés" sans aucune empathie envers les animaux. Ma pétition a bientôt atteint 150 000 signatures : Madame la ministre de la justice , Monsieur le premier ministre, Monsieur Loic Dombreval en charge d'un groupe d' étude " condition animale" à l'assemblée nationale en ont connaissance. Si ces tortionnaires d'animaux de compagnie passent devant des tribunaux d'assises, il y aura beaucoup moins de récidives sur les êtres humains et sur d'autres animaux. C'est pourtant très logique. Commençons à faire progresser le code pénal dans ce sens : faites prononcer un décret national par Monsieur le premier ministre pour changer le " délit de cruauté envers les animaux " en " crime contre les animaux" avec non plus passage en correctionnel mais en cour d'assises. C'est en prenant conscience qu' ils (elles) sont criminel(les) et non " primo délinquant (e)s" que ces personnes perverses et cruelles cesseront de martyriser les animaux : on en a assez, vraiment assez de lire quotidiennement dans les journaux ces " meurtres" : chiens , chats , chevaux massacrés , incendiés vivants, traînés derrière des véhicules, tués à coups de couteau, de hache, de marteau, jetés par les fenêtres ( très " classique") , brûlés à la cigarette, au taser, étranglés, fusillés , violés ( https://www.mesopinions.com/…/justice-mya-victime-actes-zoo…barbarie/68111 ). Les cas sont si nombreux.... si horribles... comment peut-on les qualifier autrement que des CRIMES ?????????? La déclaration de Toulon du 29 Mars 2019 stipule que l'animal est une personne au sens juridique . De ce fait : la personne physique non humaine qu'est l'animal doit , en tant qu' être vivant et sensible retrouver une place cohérente dans le code pénal avec la création de cette 4ième catégorie de crime : celui contre les animaux. ( https://youtu.be/QzaDxVVxQ74 )

Voici le lien de ma pétition qui atteindra bientôt 150 000 signatures :

https://www.mesopinions.com/…/actes-cruaute-envers-a…/20525…

Je vous prie de croire, Monsieur le Président de la République, en l'expression de ma haute considération :
Gabrielle Paillot 



Le 06/05/2019


Bonjour à tous (tes).

Je vous remercie pour votre soutien de plus en plus solide sur cette et sur toutes mes autres pétitions. Faire reconnaître le crime contre les animaux dans le code pénal est ma priorité. Pour cette raison , je vous demande un geste de votre côté  : envoyer cet article :    http://www.courrier-picard.fr/130173/article/2018-08-16/pour-que-la-maltraitance-animale-devienne-un-crime?fbclid=IwAR2rzWO_UgTOtGQYPjjEhL9xY2GBXtRY0zg9sSev354mE66IXEyf3UaWO-g

1 °) Auprès de Monsieur le premier ministre  par ce formulaire  :  https://www.gouvernement.fr/contact/ecrire-au-premier-ministre
2° ) Auprès de Monsieur le président de la république par ce formulaire :  https://www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique/
3° ) Auprès de Madame la ministre de la justice par cette adresse mail :  secretariat-chefcab.cab@justice.gouv.fr 

Voir également ma requête ici : https://www.facebook.com/plugins/post.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fgabrielle.paillot%2Fposts%2F10216866989218849&width=500

Je vous souhaite un joli moi de mai rempli de Bonheur et espère autant que vous,  lire de moins en moins dans les journaux tant de haine et d'atrocités   envers  les animaux. A bientôt  : Gabrielle Paillot 

Le 12/02/2019 :

Bonjour à tous (te)s,

Je vous invite à signer ma pétition concernant la biche assassinée devant une école à Saint -Gobain (aisne) :     
Sanction exemplaire pour le(s) chasseur(s) ayant assassiné une biche devant l'école Jean Moulin de Saint-Gobain (Aisne) et également de considérer le crime contre les loups comme illégal ( convention de Berne du 19 septembre 1979 les protège)

Je vous demande donc d'envoyer un mail à François de Rugi à cette adresse afin de contester cette violation des droits des loups : francois.derugy@ecologique-solidaire.gouv.fr
Voici donc les deux alertes qui vont vous motiver concernant ces crimes contre les animaux :  

Lire ici

Je compte sur vous et espère que cette quatrième catégorie de crime sera introduite dans le code pénal le plus vite possible. 
A bientôt
Gabrielle PAILLOT


Le 31/12/2018 :
Bonjour à tous (te)s,

Je vous informe que je viens d'envoyer un nouveau courrier à L'Elysée concernant cette pétition et celle "pour la création d'un numéro d'urgence unique contre la maltraitance animale ".

Veuillez trouver ici la copie détaillée de mon courrier.
Passez une bonne fin d'année et souhaitons que nos combats évoluent de façon significative.

Bien respectueusement à vous
Gabrielle Paillot 

Lire ici

Le 21/12/2018 :
Bonjour à tous (tes),

À l'heure où nous désirons enfin faire reconnaître le crime contre les animaux dans le code pénal, je suis consternée d'apprendre que les écoles privées de tauromachie ( qui reçoivent des subventions de l'argent public via les collectivités territoriales )  incitent des enfants au crime dès l 'âge de 5 ans !

Oui : cela se passe aujourd'hui à : Nîmes, Béziers, Arles .... Des enfants s'exercent à l'arme blanche sur des veaux de moins de 2 ans ! 

C'est juste insupportable d'imaginer une telle souffrance et d'inciter la jeunesse à devenir criminelle à l' âge adulte !  Monsieur Loic Dombreval a interpellé Didier Guillaume dans un communiqué.

De votre côté je vous demande de faire ce geste :  écrivez une petite lettre  pour contester cette pratique barbare  dans les écoles de tauromachie , en envoi simple que vous enverrez à cette  adresse :
Didier Guillaume Ministère de l'agriculture Hôtel de Villeroy
78 rue de Varenne
75349 Paris SP 07 

 Merci à tous (tes) de faire ce geste pour ces pauvres petits veaux et pour que les enfants  gardent leur âme d'enfant !   

A bientôt

Respectueusement

Gabrielle Paillot 
Lire sur Facebook l'alerte

Le 10/12/2018 :


Bonjour à tous (tes)

Je partage avec vous le texte des droits des animaux que peu de gens connaissent et qui avait été prononcé le 15 octobre 1978 à l'UNESCO : sachez que l'on parlait déjà du "crime contre les animaux" dans l'un des articles.

Même s'il ne s'agit pas d'éléments juridiques, mais philosophiques, je pense que ces articles doivent être diffusés partout où vous le pouvez et notamment dans les écoles : voyez avec tous les gens que vous  fréquentez  au sein de l'éducation pour l'afficher et surtout le partager sur les réseaux sociaux.
Merci d'avance.

Gabrielle Paillot :  

La déclaration des droits de l'animal est formée d'un préambule et de 10 articles. On retrouve par exemple des principes comme :

- L'animal a droit au respect.

- L'animal ne doit pas faire l'objet de mauvais traitements

- L’animal sauvage a le droit de vivre libre dans son milieu naturel, et de s’y reproduire.
La privation prolongée de sa liberté, la chasse et la pêche de loisir, ainsi que toute utilisation de
l’animal sauvage à d’autres fins que vitales, sont contraires à ce droit.

- L'animal domestique doit être entretenu par son maître.

- Les activités comme l'élevage ou l'utilisation des animaux pour des spectacles doivent être réglementées et encadrées.

- Les expérimentations scientifiques sur les animaux sont contraires aux droits de l'animal.

- La mise en danger d'une espèce, le massacre d'animaux sauvages, la pollution ou la destruction des biotopes sont considérés comme des génocides.

- Tout acte impliquant sans nécessité la mort d’un animal et toute décision conduisant à un tel acte constituent un crime contre la vie.

- L’éducation et l’instruction publique doivent conduire l’homme, dès son enfance, à observer, à comprendre, et à respecter les animaux.

Lire ici

12/102018 :

Bonjour à tous (tes),

Un nouveau code de l'animal, outil pratique  comme vous le savez , résume les lois déjà existantes mais ne fait pas du tout avancer les droits des animaux en France. Je vous demande donc de m"épauler plus que jamais dans ce combat en faisant chacun(e) un geste. Cliquez ci-dessous

Tous(tes) ensemble nous allons arriver à faire reconnaître cette quatrième catégorie de crime dans le code pénal ... 

Merci pour vos messages de soutien sur ma page. 
A bientôt !

Gabrielle Paillot 

Le 01/10/2018 :
Bonjour à tous (tes),

Un nouveau crime contre un chien ayant eu lieu sur la place publique de Tarbes, je vous demande de faire le geste citoyen auprès de Monsieur le président de la république  afin de tenter de faire reconnaître le crime contre les animaux dans le code pénal et réclamer une sanction exemplaire à l'encontre de l'individu ayant commis ce nouvel acte de barbarie.

Lire ici ma requête et l' article BFM TV  : cliquez ici

Lire ici une citation de Margaret Mead qui doit nous donner confiance dans l' aboutissement de cette pétition.

Bien cordialement 
Gabrielle Paillot 

Le 23/09/2018 :

Je vous informe avoir de nouveau envoyé cette pétition à Loic Dombreval , chargé d'un groupe sur la condition animale à l'assemblée nationale.

La France avance doucement puisque des caméras vont être installées bientôt dans les abattoirs avec un lanceur d'alerte qui déclenchera des plaintes pénales pour " actes de cruauté " ( et les conséquences qui en découlent : notamment peines plus longues puisque le doublement est prévu )

Je vous envoie le lien de son dernier discours au sénat , occasion aussi pour moi de calmer les vegans extrémistes dans cette mise au point. 

En effet, ce n'est surtout pas en cassant les boutiques ( y compris les fromageries) que nous ferons avancer les droits des animaux quels qu'ils soient !  Soyez intelligents et patients et vous arriverez à ce que vous voulez. 
Merci à tous (tes) :
Gabrielle Paillot
Lire ici le discours de Loic Dombreval :ici

Le 19/09/2018 :
Bonjour à tous (te)s

Suite à ce nouveau crime contre un chien abattu par son maître d'une balle dans la tête à Solesmes (59), j'ai lancé une nouvelle pétition et j'ai de nouveau interpellé Madame la ministre de la justice et Monsieur le président de la république.
(voir la pétition Peine exemplaire avec prison ferme pour l'individu ayant assassiné son chien d'une balle dans la tête à Solesmes ( 59 )

J'espère " taper fort" pour faire évoluer les droits des animaux dans notre pays et que la quatrième catégorie de crime manquante dans le code pénal soit enfin reconnue ! 

Merci à tous (tes) pour votre soutien dans ce combat. 
Lire ici

Voir le message vidéo de Gabrielle

Cordialement : Gabrielle Paillot 

Le 05/09/2018 :
Chers signataires et ami(e)s,

Merci pour votre mobilisation et notamment toutes les cartes envoyées auprès de Madame Belloubet afin de soutenir d'une façon plus réelle cette pétition : voir ici un autre exemple très pertinent :   
Lire ici

Sachez que je suis très préoccupée par le verdict de " Fudji" qui devrait avoir lieu en principe ce lundi 3 Septembre... La peine maximale prévue par la loi étant de 2 ans ferme, j'ai demandé  à Monsieur le procureur de Chalon-sur-Saône, dans un courrier de 4 pages accompagnant ma pétition , d' être aussi exemplaire que l 'a été Madame Klein-Donati, procureur de Bobigny pour le chiot " Attila" .... 
Pour celles et ceux qui ne seraient pas encore informé(e)s : j 'ai reçu un courrier de la présidence de la République le 27 août 2018 qui me donne de l 'espoir quant à une évolution des droits des animaux en France :
Lire ici 

Il est prévu en effet une extension du délit de maltraitance aux animaux d'élevage et un doublement des peines dans le code pénal. De plus les caméras dans les abattoirs vont être installées...... Avec le dialogue et des courriers motivés, je pense que l'on peut arriver à beaucoup de choses : insulter, polémiquer sans cesse n'est pas la solution : nous devons agir  doucement mais sûrement afin de faire  reconnaître le crime contre les animaux dans le code pénal. Vos cartes envoyées à Madame la ministre de la justice sont donc très précieuses ! Continuez comme ça...

Quant à la chasse : j' enverrai  un autre courrier à Monsieur le président de la république afin de lui prouver qu'il s'agit là aussi d'un crime contre les animaux et tenter une ouverture vers une évolution des droits des animaux dits "  sauvages "...

D'autres solutions sont en effet possible : comme la stérilisation des sangliers et des cerfs afin d'enrayer une surpopulation ( sans parler de l'interdiction  d' élevages d'animaux sauvages afin de les relâcher dans la nature pour satisfaire la soif de sang des chasseurs )  ... 

La mise à mort n'est pas la  solution comme ils tentent de nous l' imposer... ( mais ne vous inquiétez pas, je vais  encore le persuader . ) En attendant , je pense qu'il faut continuer à faire obstacle aux chasseurs directement sur le terrain en faisant en sorte de faire fuir les animaux et que les armes ne les atteignent pas ... 

Le chemin va être long pour que l'on puisse enrayer cette pratique abominable.  Mais vous le savez, mon but ultime est de faire reconnaître LE CRIME CONTRE LES ANIMAUX ( quels qu'ils soient ) 
Lire ici 

Voilà : je vous remercie pour votre soutien et vos encouragement de plus en plus gentils sur ma page : Voir le profil

Bien respectueuse ment à vous tous (tes) 
Gabrielle Paillot 

Le 20/08/2018 :
Bonjour à tous (tes)

Tout d'abord, je tiens à féliciter toutes les personnes qui s'investissent dans cette pétition en signant, partageant, en envoyant des cartes auprès de Madame Belloubet, ministre de la justice. 

Suite à un tout nouveau crime contre un chiot pinscher à Abbeville ( Somme) , jeté du quatrième étage le 7 août 2018 une journaliste du "  Courrier Picard" a lancé une interview pour parler de mes combats afin de faire évoluer les droits des animaux en France. Je la remercie car elle y mentionne cette pétition qui est mon " cheval de bataille" principal : LE combat du siècle à mes yeux.
 
Pour en revenir au tortionnaire d'Abbeville : celui -ci étant passé en comparution immédiate hier, je n'ai pas eu le temps de lancer une nouvelle pétition : il a donc écopé uniquement de 2 mois de prison ferme : la vie d'un petit être sensible et sans défense ne vaut-elle que cette misérable sanction ??
Nous allons donc continuer à nous battre " bec et ongles" pour faire plus que jamais , RECONNAITRE LE CRIME CONTRE LES ANIMAUX DANS LE CODE PENAL , afin que les tortionnaires relèvent d'une cour d'assises et non plus d'un tribunal correctionnel . 

MERCI à tout le monde , je vous laisse lire cette interview ici et vous adresse mes sentiments les plus respectueux : Gabrielle Paillot 

Pour que la maltraitance animale devienne un crime

Voir mon profil

Le 15/08/2018 :
Bonjour à tous (tes) 

Comme vous le savez, j'avais reçu en février 2018 un courrier de la direction des affaires criminelles et des grâces en réponse à cette pétition, courrier qui ne faisait que rappeler les principes généraux de la protection animale : notamment l 'article 521-1 du code pénal punissant les actes de cruauté de 2 ans de prison ferme et 30 000 euros d'amende

Ce courrier mentionnait : " Le dispositif pénal en vigueur est régulièrement rappelé aux parquets et le cadre procédural précisé, pour leur permettre d'apporter une réponse répressive efficace et dissuasive aux différentes atteintes portées aux animaux. " 

Cette réponse ne me satisfait nullement car si certains parquets sont intransigeants comme à Bobigny (cas de la petite chienne bébé " Attila" dont la pétition a abouti à 2 ans de prison ferme) , ce n'est pas les cas de la majorité : comme vous le savez, le berger allemand retrouvé pattes fracturées et corps incendié à Equihen-Plage n'aura pas la justice avec lui puisque le procureur de Boulogne-sur-Mer a classé le dossier " sans suite"...

Je remercie au passage toutes les personnes qui font des courriers au ministère pour que ce pauvre chien ait droit à une justice légale : ( voir mise à jour du 30 juillet ) 
https://www.mesopinions.com/petition/animaux/justice-berger-allemand-retrouve-calcine-pattes/44158

Mais bien plus que ce geste, je demande à tous les signataires , comme vous le faites si bien pour "Cacahuète" tué à coups de marteau à Grasse, d 'envoyer des cartes avec animaux sans enveloppe avec le message de fond  suivant auprès du ministère de la Justice :    

POUR L'INTRODUCTION D'UNE NOUVELLE  CATEGORIE DE CRIME DANS LE CODE PENAL  :  LE CRIME CONTRE LES ANIMAUX : nous soutenons la pétition de Gabrielle Paillot 


Envoyez cette carte ici :   Madame Belloubet , Ministre de la justice : 13 Place Vendôme  75042  Paris Cedex 1
Lien facebook de ma demande  en haut du mur : https://www.facebook.com/gabrielle.paillot

Avec mes remerciements et mes sincères salutations à tous (tes) et un gros MERCI pour vos encouragements qui me touchent....
                                                                                                                                                      Gabrielle 

Le 13/07/2018 :
Chers signataires : voici la relance envoyée à Madame Belloubet, ministre de la justice, à ce jour :

Madame la ministre de la justice :

Le délibéré  concernant la petite chienne Nikita traînée sur 25 kms derrière un véhicule à Montauban sera rendu le 31 août prochain : malgré la pétition qui a recueilli plus de 100 300 signatures et des associations présentes: les auteurs de l 'acte de barbarie n'auront qu'une amende de 500 euros pour abandon de cadavre : ceci est une insulte à la mémoire de cette pauvre petite chienne qui est morte dans des souffrances abominables. 

Je vous demande donc de faire revoir le procès en correctionnel auprès de Madame le procureur de Montauban et de faire appliquer l 'article 521-1 du code pénal pour actes de cruauté ayant entrainé la mort de la chienne.

Voici le lien de ma pétition pour Nikita où vous pourrez lire l'indignation dans les commentaires :

https://www.mesopinions.com/petition/animaux/justice-nikita-morte-assassinee-trainee-25km/40218

D'autre part, je pense de tout mon coeur  et avec conviction qu'il est temps de faire reconnaître le crime contre les animaux dans le code pénal afin que les individus passent  devant une cour d'assises : prison ferme systématique à la clé avec des peines qui pourraient aller de 2 ans à 10 ans ferme) ... Madame Klein- Donati, procureur exemplaire de Bobigny a bel et bien fait condamner le bourreau de la chienne " Attila" à 2 ans ferme et interdiction définitive de détenir des animaux alors les autres doivent suivre son exemple...   https://www.mesopinions.com/petition/victoire/prison-ferme-bourreau-attila-martyrisee-jetee/41632

 Comme je vous l'avais déjà expliqué dans un courrier recommandé, les assassins s'exercent dans 75 % des cas sur des animaux de compagnie avant de s'attaquer à des humains ( récente étude psychologique des américains) :  lorsque les meurtriers  de la chienne " Nikita" traîneront un enfant sur 25 kms derrière un véhicule : là il y aura de la place en prison non ?? Alors n'attendez pas pour que l'on en arrive là : revoyez ce procès digne d'une parodie et surtout faites reconnaître le crime contre les animaux dans le code pénal : revoici le lien de la pétition référente : avec l 'expression de ma haute considération : Gabrielle Paillot :  

https://www.mesopinions.com/petition/animaux/actes-cruaute-envers-animaux-soient-consideres/20525



Le 10/06/2018 :

Chers signataires , voici pourquoi le crime contre les animaux doit absolument être reconnu dans le code pénal , je viens d'assister ce jeudi 7 juin à une véritable parodie de justice concernant l'individu ayant fusillé ses 4 chiens et 2 chats à Crépy 02000  : VERDICT : 6 mois avec sursis, mise à l 'épreuve pendant 2 ans avec obligation de soins et interdiction de détenir des armes ( y compris les armes de chasse)... 

Par contre on ne l'interdit pas de détenir des animaux de compagnie, ce qui est purement SCANDALEUX !!!!
Les 5 associations de défense des animaux que j' avais fait venir auront droit à 100 euros chacune pour les 6 animaux de compagnie lâchement assassinés ( mais son avocat a insisté sur le fait qu 'il les avait tués (je cite ) : " avec les yeux de l 'amour et non avec les yeux de la haine " ) !!!! En bref : il aurait voulu les éliminer un par un froidement pour se suicider 10 kms plus loin chez son ex amie... (sauf qu'il l ' a prévenue auparavant de 2 coups de téléphone avec menaces d'atteinte à la vie de cette femme !!!!!! ) : donc quand on veut se suicider on le fait sur un coup de tête et on ne menace pas son ex amie de mort !!!!! Encore une très belle parodie de Justice à Laon ! ... 

Après "Thomson" le chien défenestré et les 135 euros d'amende pour sanction, nous voici avec un assassin d'animaux qui les tue " PAR AMOUR " !!!!! Comble de cette triste affaire : cet individu était " famille d'accueil" de la SPA de LAON et pour " désengorger le refuge" prenait parfois 9 pauvres chiens à son domicile !

 Le compte rendu de ce jugement va être envoyé de mon coté à Madame Belloubet, ministre de la justice ainsi qu'à l avocat de l 'association Stéphane Lamart qui revient au TGI de Laon pour cette affaire mi octobre . Je vais bien entendu continuer à défendre les pauvres loulous avec passion grâce à mes pétitions qui sont de plus en plus entendues par des tribunaux qui prennent au sérieux LE CRIME contre les animaux de compagnie. Reposez en paix : il y aura aussi une justice divine pour votre assassin...

159.346 signatures
Signez avec votre email
Pétition soutenue par un Super contributeur
Partager avec vos amis Facebook
Partagez la pétition avec vos amis :
Pétition soutenue par un Super contributeur
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Partagez cette pétition avec vos amis
Je signe avec un autre email
14.619 commentaires
Marie - Le 25/06/2017 à 16:40:28
Que le gouvernement bouge pour tout ces actes de cruauté
17
Le 13/06/2017 à 19:23:35
Inadmissible autant de laxisme en cas de tortures et maltraitances
17
Célia - Le 15/06/2017 à 15:12:41
Combien de temps encore serons nous à la traine en matière d'évolution. Au EU ces crimes sont reconnus et condamnés. En France, ce n'est pas si grave. Pourquoi ???
17
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs