Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions animaux Abolition de la corrida et la négation de l'article 521-1
Pétition

Abolition de la corrida et la négation de l'article 521-1

Abolition de la corrida et la négation de l'article 521-1 Pétition
21.964 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
Lysiane COILLET-MATILLON Présidente de l'Association Nationale PAR AMOUR DES CHATS
Destinataire(s) :
citoyennes et citoyens français
La pétition

Le fait, publiquement ou non, d'exercer des sévices graves, ou de nature sexuelle, ou de commettre un acte de cruauté envers un animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité, est puni de deux ans d'emprisonnement et de 30 000 euros d'amende.


Mais, depuis cinquante ans, il est dans la législation française une loi injuste, en contradiction avec le principe même de la République « Une et indivisible ». Il s’agit de la loi Ramarony-Sourbet du 24 avril 1951 qui pose une exception à ce principe.


L’alinéa 7 (anciennement alinéa 3) de ce même article 521-1 du Code pénal dispose dès lors que « les dispositions du présent article ne sont pas applicables aux courses de taureaux lorsqu’une tradition locale ininterrompue peut être établie ».


Ainsi, la corrida est caractérisée par le Code pénal comme étant illégale et relevant d’un délit réprimé partout sur le territoire national, à l’exception de onze départements du sud du pays où ce délit est exempté de peine. D’un point de vue juridique, il s’agit d’une immunité, au même titre que celles dont jouissent les députés ou le président de la République, sauf que pour eux, l’immunité tombe quand ils perdent leur mandat.


Parallèlement, la même exception est posée s’agissant de l’exercice volontaire de mauvais traitements sans nécessité, article R. 654-1, et lorsque la mort est donnée volontairement sans nécessité, article R. 655-1.


Une législation très ambiguë et des juges aficionados !

L’utilisation abusive de cette « tolérance » par les pro-corridas, ainsi que son interprétation exagérément extensive par de nombreux magistrats (souvent juge et partie) font que les organisateurs de ces spectacles peuvent tout se permettre et ce, en dépit de la condamnation formelle des actes de cruauté et des sévices graves envers les animaux mentionnée à l’alinéa. Cette contradiction législative est une iniquité qu’un pays profondément démocratique comme le nôtre se doit d’abolir. Il nous paraît donc essentiel et urgent de voir nos députés se pencher sur ce cas et œuvrer dans le sens d’une abrogation de l’alinéa 7 de l’article 521-1 du code pénal.

21.964 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
912 commentaires
Jeanne - Le 05/06/2018 à 19:36:25
une honte, halte à la barbarie !
0
Delphine - Le 13/06/2018 à 12:52:07
Stop à la corrida
0
Le 13/06/2018 à 13:01:59
Abolition des corrida obligatoire
0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions animaux Abolition de la corrida et la négation de l'article 521-1