Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Mise à jour de la pétition

Pour l’abandon du projet de porcherie industrielle hors-sol à Barrais-Bussolles (03 - Allier) et le développement d’alternatives agricoles humaines et écologiques

Mise à jour de la pétition

Pour l’abandon du projet de porcherie industrielle hors-sol à Barrais-Bussolles (03 - Allier) et le développement d’alternatives agricoles humaines et écologiques

105.676 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
C.O.P.I.B.B. - Collectif des Opposants à la Porcherie Industrielle de Barrais-Bussolles
15/10/2020

Barrais-Bussolles fait tristement la Une des médias

Bonjour, depuis le printemps 2019 vous êtes près de 90 000 à avoir signé la pétition pour l'abandon du projet de porcherie industrielle de Barrais-Bussolles, et nous vous remercions encore une fois de votre soutien.

Malgré nos actions, cette porcherie est et reste scandaleusement en activité depuis maintenant plusieurs années.

Ces derniers jours, suite aux images diffusées par L214, de nombreux médias (nationaux et régionaux) nous ont donné de tristes nouvelles de cette usine de production de cochons et de faits qui s'y sont déroulés ces derniers mois :

Afin d'interpeller les élues et élus locaux ainsi que l'administration, vous pouvez demander ce qu'il en est en adressant un court message - voir exemple type ci-dessous auprès de :

- la Maire de Barrais-Bussolles (mairie-barrais-bussolles@orange.fr)

- le Président de la communauté de communes des "Pays de Lapalisse" (contact@cc-paysdelapalisse.fr)

- Bénédicte Peyrol Députée de l'Allier (benedicte.peyrol@assemblee-nationale.fr)

- la Préfète de l'Allier (prefecture@allier.gouv.fr).

Vous pouvez personnaliser ce courrier et (<=choisir la ou le destinataire) à qui vous l'adressez.

Pour ne pas décrédibiliser notre cause et pour rester audibles, il est important que vos messages soient courtois.

N'oublions jamais que ce sont nos choix alimentaires qui conditionnent la façon dont les animaux sont traités.

----------------------------------------

Madame La Préfète de l'Allier/Madame la Maire de Barrais-Bussolles/Monsieur le Président de la Communauté de Communes "Pays de Lapalisse"/Madame Bénédicte Peyrol Députée de l'Allier, (<=choisir la ou le destinataire)

Jeudi 8 octobre 2020, l'association L214 dévoilait des images déplorables d'une usine de production de cochons située à Barrais-Bussolles. Comme vous le savez, celles-ci ont été relayées par de nombreux médias.

Des cochons malades, d'autres morts, certains s'entredévorant à cause de la promiscuité inhérente à ce type d'installation. Si comme moi vous avez vu ces images cauchemardesques, vous n'avez pu rester insensible devant le sort scandaleux réservé à ces animaux dont la courte vie n'est que souffrance.

D'une part, ces installations ont probablement été contrôlées par les services de l'État. Le cas échéant, comment ont-ils pu passer à côté de cette réalité ?

D'autre part, l'impressionnante pharmacopée antibiotique dont dispose cette usine contamine inévitablement non seulement la viande mais aussi la faune sauvage, les cultures, les sols et les milieux aquatiques qu'elle pollue en raison de sa concentration et de sa faible biodégradabilité. À court et moyen terme, elle contribue à l'antibiorésistance déclarée par l'ANSES problème majeur de santé publique concernant aussi bien la médecine humaine que vétérinaire.

D'après le Ministère des Solidarités et de la Santé, mis à jour le 12/09/2019 : "En France, l’antibiorésistance est la cause de 5 543 décès par an chez des patients atteints d’infections à Bactéries Résistantes et 124 806 patients développent une infection liée à une bactérie résistante, selon une étude du centre européen de prévention et contrôle des maladies. A l’échelle mondiale, les résistances microbiennes seraient responsables de 700 000 morts par an. Si rien ne change, les maladies infectieuses d’origine bactériennes pourraient redevenir en 2050 une des premières causes de mortalité dans le monde, en provoquant jusqu’à 10 millions de morts."

Par ailleurs, ce type d'installation malheureusement banalisé favorise les risques de transmission de virus de l'animal à l'homme. Triste illustration, l'actuelle pandémie liée à la COVID-19 a déjà fait plus d'un million de morts dans le monde. Si rien ne change, d'autres suivront inéluctablement.

Comme de trop nombreuses autres usines de production d'animaux disséminées à travers le pays et au-delà, celle de Barrais-Bussolles est un exemple très concret des risques sanitaires que nous font courir ces installations.

En outre, vous n'êtes pas sans savoir que 88% des Français sont opposés aux "élevages" industriels. Pourquoi nous citoyennes et citoyens ne sommes-nous pas entendus ? Et pourquoi persister dans une direction dont on connait les limites et les risques, et qui est contraire à toutes les préconisations sanitaires et environnementales ?

À la lumière des faits révélés par les images diffusées par l'association L214, il me semblerait judicieux de missionner un contrôle sanitaire de ces établissements et, afin de lever un voile, d'informer le public de ses résultats.

Dans tous les cas, je vous saurais gré de porter à ma connaissance, les dispositions que vous comptez prendre à ce sujet.

Dans l'attente de votre réponse, veuillez agréer, Madame La Préfète de l'Allier/Madame la Maire de Barrais-Bussolles/Monsieur le Président de la Communauté de Communes "Pays de Lapalisse"/Madame la Députée de l'Allier, (<=choisir la ou le destinataire) l'expression de ma considération distinguée.

105.676 signatures
Signez avec votre email
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
Danielle - Le 16/10/2020 à 17:30:02
il serait urgent aussi que le fric ne passent pas avant les animaux et les personnes honte a eux mais HELAS ILS NE CONNAISSENT PAS CA SEUL L APPAT DU FRIC LES INTERESSES
1
— 1 réponse de l'auteur
Nicole - Le 16/10/2020 à 13:24:40
c'est une honte de voir comment sont ces cochons et il serait URGENT de FERMER CET ETABLISSEMENT

,car c'est une pompe à fric et çà ne devrait pas être permis ! LES ANIMAUX DOIVENT ETRE RESPECTER .
0
— 1 réponse de l'auteur
Marie helene - Le 13/12/2020 à 13:03:55
Se révolter contre de telles pratiques d'élevage c'est une évidence....Mais changeons aussi nos habitudes alimentaires. Pour ceux qui n'ont pas encore passés le pas du veganisme (manger du cadavre n'a jamais été une nécessité pour vivre bien!), mangez moins de viande, la choisir de bonne qualité (locale et éthique) ça serait déjà une belle avancée
0
— 1 réponse de l'auteur
Voir tous les commentaires
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
— 1 réponse de l'auteur
- Autre(s) Actualité(s) de la pétition -