Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions animaux 450 chats et 70 chiens, dans le Var, en danger par arrêt arbitraire de subvention
Pétition

450 chats et 70 chiens, dans le Var, en danger par arrêt arbitraire de subvention

450 chats et 70 chiens, dans le Var, en danger par arrêt arbitraire de subvention Pétition
59.206 signatures
Pétition soutenue par un Super contributeur
Auteur
Auteur(s) :
Magali Pongerard
Destinataire(s) :
Madame Poutignat Bourdon, Présidente de l’Association Bourdon
La pétition

DEUX GRANDS REFUGES DU VAR EN PERIL


Pétition adressée à Madame Poutignat  Bourdon, Présidente de l’Association Bourdon à Paris


Madame la Présidente,


Vous avez décidé depuis le mois de janvier 2018,  de votre propre chef, sans accord ni de l’assemblée générale, ni du conseil d’administration et contrairement aux avis de tous les administrateurs, sans aucun avertissement préalable, de suspendre les subventions dont bénéficiaient L’Ecole du Chat d’Ollioules créée en 1994 (450 chats avec les familles d’accueil), du vivant de Marcelle et Lucien Bourdon, fondateurs de l’association portant leur nom et le refuge du SAM (Secours aux Animaux Malheureux – 70 chiens) à Flassans réhabilité en 2003.


Bien entendu, vous n’êtes pas sans savoir qu’en agissant ainsi de manière illégale, vous étouffez ces deux structures bien connues dans la région Paca et dont l’organisation et l’efficacité n’est plus à démontrer, et que vous prenez donc l’initiative de les obliger à fermer !  

Que par conséquent vous condamnez ainsi les animaux qui y sont recueillis !
Au fil des années, vous avez bradé les différents refuges qui dépendaient de l’association ce qui n’est un secret pour personne.
En sera-t-il de même pour L’école du Chat et le Sam ?
Prendrez-vous de nouveau la responsabilité d’annihiler les efforts de tant de bénévoles dévoués à la cause animale ?
Les rapports moraux de l’année écoulée que vous avez en main prouvent combien ces deux refuges sont indispensables et combien doit être respecté le travail déjà accompli.


Comment la présidente d’une association de « protection animale (!!!) » et de quel droit  peut-elle envisager une nouvelle fois de décider de manière purement autocratique de réduire à néant 24 ans de « bons et loyaux services » au service de ceux dont ils se sont fait les porte-parole ?


Entendrez-vous enfin leurs voix ?
Allez-vous enfin respecter les statuts et règles voulus par les fondateurs donateurs et enregistrés devant notaire. Nous  vous demandons en conséquence et avec la plus grande insistance, de rétablir dans les meilleurs délais l'aide mensuelle de l'Association Bourdon aux deux refuges telle qu'elle a été définie par l’administration judiciaire en 2013.                                  

59.206 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option

Vous êtes sûr ? Votre mobilisation est importante pour que les pétitions atteignent la victoire !
Sachez que vous pouvez vous désinscrire dès que vous le souhaitez.

Pétition soutenue par un Super contributeur
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
3.480 commentaires
Nicole - Le 15/05/2018 à 20:08:26
Par amour pour les animaux abandonnés et par respect pour ceux qui oeuvrent afin de leur assurer une vie correste.
0 0
Jocelyne - Le 15/05/2018 à 22:34:33
Pitié pour ces animaux et pour ceux qui ont donné tabt d'années....c'est horrible pour eux ausdi, aidons les ..
0 0
Eliane - Le 16/05/2018 à 14:28:28
Le comportement de cette femme est inhumain et elle devrait être destituée de son titre qu'elle ne mérite pas!
Les animaux sont importants et il faut les protéger ils n'ont pas demandé à venir , aussi il faut les protéger.
0 0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions animaux 450 chats et 70 chiens, dans le Var, en danger par arrêt arbitraire de subvention