Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Blog Tutoriels Comment bien rédiger un communiqué de presse: les règles d’or

Comment bien rédiger un communiqué de presse: les règles d’or

Comment bien rédiger un communiqué de presse:  les règles d’or

Les pétitions rassemblant le plus de signatures chez MesOpinions ont toutes un point commun : elles ont réussi à faire parler d’elles dans les médias. Les médias peuvent être une précieuse aide pour donner de l’ampleur à votre pétition. Que ce soit la presse écrite, un média en ligne ou une chaîne de télévision, le fait qu’ils parlent de votre pétition vous permettra certainement de toucher de nouveaux signataires. Pour réussir à contacter les journalistes et qu'ils deviennent des relais de votre pétition, il vous faudra  rédiger un communiqué de presse. L’exercice peut paraître compliqué mais avec ces quelques conseils pour bien rédiger un communiqué de presse, vous y arriverez facilement ! 


1. Soyez clairs et concis


Quand vous rédigerez un communiqué de presse, gardez à l’esprit que ce sera certainement le dixième que lira le journaliste dans sa journée. Aidez-le à gagner du temps et à rendre la lecture du vôtre agréable.
La première règle est d’être le plus concis possible. Ca peut être frustrant de ne pas pouvoir vous étendre autant que vous le voulez mais l’objectif est de susciter l’intérêt du journaliste pour qu’il vous contacte. Vous pourrez alors lors de cet échange détailler davantage votre combat. 

Allez donc à l’essentiel en expliquant pourquoi  votre combat est important et les solutions que vous souhaitez apporter à la problématique. Mettez également en avant le nombre de signataires que vous avez déjà recueilli, surtout si la mobilisation est importante, ça montrera que votre pétition suscite de l'intérêt et ça donnera surement envie au journaliste d’en parler. Vous pouvez aussi parler des actions que vous avez déjà menées pour que votre pétition parvienne à la victoire s' il y en a. 


2. Utilisez des chiffres et des exemples


En restant dans cette logique d’être le plus intelligible possible, nous vous conseillons d’illustrer votre communiqué avec des chiffres clés et/ou des exemples concrets. Vous pourrez notamment mettre en avant le nombre de personnes concernées par votre combat ou ce que vous dénoncez, le nombre de victimes si il y’en a eu ou encore le nombre d’années depuis lesquelles dure votre action… Dans la présentation de votre communiqué, faites ressortir ces chiffres pour qu’ils soient facilement identifiables. Ainsi, vous ferez gagner du temps au journaliste, qui vous en sera très reconnaissant et sera certainement plus enclin à parler de votre pétition.  ;-) 


3. Passez du temps à choisir le titre


Le choix du titre de votre communiqué de presse est également crucial. Vous devez, grâce à lui, réussir à vous démarquer pour capter l’attention du journaliste. Pour celà, mettez en avant les éléments forts de votre pétition.  Vous pouvez par exemple, dès le titre de votre pétition, afficher le nombre de signatures qu’elle comptabilise (surtout si il est important) de type : “Une pétition contre l'abattage des arbres du bois de Boulogne rassemble 50 000 signatures”. Comme dans cet exemple, essayez d’afficher clairement de quoi traite votre pétition, vous simplifierez la compréhension du journaliste. 


4. Illustrez avec une image ou une vidéo impactante


Nous vous recommandons d’illustrer votre communiqué avec une image. Si vous en êtes satisfait vous pouvez reprendre le visuel présent sur votre pétition, mais ça peut aussi par exemple être une photo illustrant l’avancée de votre combat. Si vous avez remis la pétition en main propre à son destinataire, le visuel du communiqué pourrait tout à fait être une photo de ce moment. De la même manière, si vous avez organisé une manifestation en lien avec votre pétition, une photo de cette mobilisation sera tout à fait appropriée. 

Pour aller encore plus loin, vous pouvez aussi ajouter à votre communiqué une vidéo. Si vous êtes à l’aise face à la caméra, ça peut être une vidéo de vous expliquant votre combat (1-2 minutes suffiront). Vous pouvez aussi filmer des témoignages de personnes partageant votre combat ou encore des courtes prises de paroles de vos soutiens.