Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Blog Témoignages GAFAM : Luc Rubiello, auteur de la pétition pour le Pacte Numérique et l’indépendance internet de la France

GAFAM : Luc Rubiello, auteur de la pétition pour le Pacte Numérique et l’indépendance internet de la France

GAFAM : Luc Rubiello, auteur de la pétition pour le Pacte Numérique et l’indépendance internet de la France

Luc Rubiello, président de l’association Innooo, a lancé une pétition afin de promouvoir un pacte numérique, ayant pour objectif de protéger la France et les données des français contre les GAFAM.

GAFAM est un acronyme utilisé pour désigner les géants américains du web : Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft principalement. Luc nous raconte aujourd’hui sa démarche, et les actions qui ont été mises en œuvre en parallèle de sa pétition pour porter son combat. 


Pouvez-vous nous raconter pourquoi avoir lancé une pétition sur ce sujet ?

Si j’ai lancé une pétition pour contester le pouvoir et l’influence du GAFAM, c’est que j’ai pu en constater un certain nombre d’effets nocifs et délétères, qui sont connus et inacceptables dans notre société : cyberharcèlements, suicides, surexposition aux écrans entraînant des troubles mentaux, exposition facilitée à la pornographie de jeunes enfants, généralisation des fake news et désinformation des citoyens, violations de la vie privée, revente des données personnelles, abus de position dominante entravant l’innovation, publicité non régulée incitant à développer des addictions et à la surconsommation, développement de la haine en ligne… L’action de ces entreprises a un effet catastrophique sur notre société. Quelle est aujourd’hui la responsabilité de ces dernières dans la diffusion de contenus incitant à la haine ou encore dans l’assassinat de Samuel Paty ?

L’association a donc décidé de lancer une pétition en ligne pour faire prendre conscience de cette réalité aux citoyens et aux politiques de tous bords : le Pacte numérique INNOOO pour un internet sans publicités et sans GAFAM rassemble aujourd’hui plus de 108.000 signataires, devenant l’une des premières mobilisations du site MesOpinions, leader français des pétitions en ligne.


Pourquoi avoir choisi MesOpinions pour porter votre combat ?

Rappelons que la Chine et la Russie ont préservé leur indépendance et leur sécurité internet vis à vis des Etats-Unis. Nous ne faisons pas que critiquer l’hégémonie nocive du GAFAM : nous proposons des solutions concrètes. En ce sens, le Pacte numérique INNOOO est l’un des outils choisis pour faciliter la prise de conscience de cette hégémonie délétère pour tout à la fois lutter contre cette dernière, tout en servant de fil directeur aux activités présentes et futures de l'association autour de 4 enjeux de société :

  • « Surexposition aux écrans »
  • « Dangers du GAFAM »
  • « Pollution numérique »
  • « Bonnes pratiques internet »

Nous avons choisi MesOpinions car il n’était pas envisageable pour nous d’opter pour un site de pétition américain du fait de la nature de notre combat contre le GAFAM, pour lutter contre les effets nocifs rappelés ci-dessus et enfin parce que MesOpinions est labellisé par le CESE ce qui est un gage de sérieux.


Vous avez mené un certain nombre d'actions en parallèle de cette pétition pour faire rayonner davantage votre cause, pouvez-vous nous en dire plus à ce sujet ?

En parallèle de la pétition, l’association milite pour un internet français sans publicités et sans GAFAM, reposant sur des outils en ligne, conçus, hébergés et maintenus en France :

  • Un Multimoteur de recherche ouvert retournant les réponses les plus pertinentes sans publicité
  • Les Actualités du jour garanties sans "fake news"
  • Un moteur d'Images pour des recherches mettant l'accent sur la sérendipité (capacité de faire une découverte par hasard)
  • Un Réseau social acentré (sans système centralisé), libre et modéré : https://reseau.innooo.fr/about basé sur des groupes locaux en France mais aussi à terme dans tous les pays francophones

Nous avons également lancé des actions de sensibilisation aux bonnes pratiques internet, comme le jeu des 160 cartes pédagogiques Coquinou, des conférences et tutoriels lancés avec la CNIL, ou encore la publication et l’envoi d’un livret rédigé à l’occasion des 100.000 signatures, aux candidats à l’élection présidentielle 2022 dont le titre est : « INOOO c’est INOUÏ - Se servir du numérique sans être asservi par le GAFAM ».


Quels conseils pourriez-vous donner aux auteurs de pétition qui souhaitent aller plus loin et diffuser plus largement leur combat ?

Sur la base de notre expérience de pétitions à forte audience, 5 conseils peuvent être suggérés pour permettre à une pétition d’avoir plus de signataires :

  • Fixer des objectifs clairs avant le lancement en termes de paliers de nombre de signataires et des moyens associés
  • Faire participer sa communauté à la définition de ces objectifs
  • Organiser un évènement lors du lancement de la pétition et à chacun des paliers
  • Faire une vidéo de chaque évènement de lancement et la diffuser uniquement aux membres de la communauté
  • Rédiger une actualité par semaine jusqu’à l’atteinte du premier palier puis une tous les mois pour les autres paliers

Nous recommandons en outre l’emploi de citations pour faire comprendre et illustrer son combat.

Ainsi dans son discours sur la servitude volontaire, Etienne de la Boétie prévenait "Soyez résolus de ne plus servir et vous serez libres". "Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genou" ce qui s'applique assez bien aux relations des français avec le GAFAM : la France, sous tutelle numérique des Etats-Unis, doit se relever, et nous devons tout faire pour nous extraire de cette hégémonie : c'est un travail collectif impliquant l'Etat, la société civile et les entreprises françaises au titre de leur Responsabilité sociétale.


Quelles sont les prochaines étapes de votre mobilisation pour alerter l'opinion et les décideurs publics ?

Reconnue d’intérêt général par les Finances publiques, l’association Innooo est devenue une alternative crédible et reconnue aux moteurs de recherche et aux réseaux sociaux américains pour tous les français qui veulent accéder à la connaissance sans publicité, arrêter de se faire piller leurs données personnelles et lutter contre les dangers que leur font courir le GAFAM.

L’Internet sans publicité correspond en outre à la culture française et sans doute européenne car la publicité n’a pas sa place dans une école, un collège, un lycée, un hôpital, une caserne, un tribunal et pas non plus sur Internet, car elle nous renvoie d'une société de l'information vers une société de la donnée, ce qui constitue un frein majeur à l'accès à la connaissance, une perte de liberté et la fin de la démocratie. Un choix de civilisation devient dès lors nécessaire entre l’humanisme qui passe par un Internet sans publicité et le transhumanisme de « l’homme augmenté » du GAFAM qui nous promet de « tuer la mort », objectif aussi stérile qu’absurde car tuer la mort reviendrait à tuer la vie.

L’Internet mercantile du GAFAM, mû par une cupidité sans limite, s’est en outre développé avec une telle rapidité qu’il fait plus penser à l’évolution d’un cancer qu’à la croissance d’un être vivant.

L’objectif de l’association et de la communauté INNOOO est de faire prendre conscience des dangers de cette dépendance et de ses conséquences aux citoyens français et de demander aux candidats à l’élection présidentielle 2022 de signer le Pacte numérique Innooo et de s’engager à mettre en œuvre ses sept propositions en cas de victoire aux présidentielles.

L’association INNOOO a ainsi contribué depuis 2010 à la genèse du RGPD et de la taxe GAFA, qui correspondent aux propositions deux et trois de son Pacte numérique. Bien qu’existant juridiquement, ces mesures ne sont que peu ou pas appliqués et nécessitent par la société civile, plus proche du terrain, un suivi opiniâtre en interministériel pour une application effective avec un objectif : stop aux discours et place à l’action.

Si vous partagez les valeurs et les sept propositions du Pacte numérique pour l’indépendance et la sécurité Internet de la France, nous vous invitons à signer mais aussi à faire signer la pétition.

Merci à Luc pour son engagement et la pluralité des actions mises en œuvre en parallèle de sa pétition. Si vous avez une cause à porter, n'hésitez plus et lancez-vous ! 

Je crée ma pétition
Louis
responsable relations publiques et auteurs
D’autres articles peuvent vous intéresser
Accueil Blog Témoignages GAFAM : Luc Rubiello, auteur de la pétition pour le Pacte Numérique et l’indépendance internet de la France