52 397 458 personnes agissent sur MesOpinions.com

Pétition - Social

Signez la pétition

Déjà 118 signatures

  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook

Sauvegarde en cours...
Pétition : Urgent : le collège Gambetta demande plus de surveillants

Urgent : le collège Gambetta demande plus de surveillants

Auteur : Equipe éducative du collège Gambetta

Créé le 16/05/2017  

À l'attention : du Rectorat de Lyon

Depuis plusieurs années, nous constatons au collège Gambetta une dégradation des conditions de travail et des conditions de vie pour nos collégiens et pour l’ensemble de l’équipe éducative. Cette détérioration est la conséquence de dysfonctionnements multiples et récurrents qui nuisent sensiblement à la sérénité de notre établissement.


Nous constatons cette année une recrudescence des actes de violence physique (bagarres au sein des classes et dans la cour, bousculades dans les couloirs) et verbale (banalisation des insultes entre élèves et envers des adultes) auxquels s’ajoutent des actes de vandalisme (portes et vitres cassées, détérioration des faux-plafonds, toilettes détériorées). Malgré les efforts conjoints de la vie scolaire, des professeurs et de l’administration, les couloirs sont désormais le théâtre de conflits incessants et d’incivilités en tout genre.


Il convient par ailleurs de rappeler que notre collège rencontre des difficultés d’abord liées à la structure du bâtiment: un collège de centre-ville de trois étages, resserré sur lui-même, aux couloirs étroits et nombreux. Le manque d’espace y est manifeste et la surveillance particulièrement difficile. Cette configuration problématique a rendu nécessaire la création cette année d’une nouvelle cour réservée aux élèves de 6e. Si nous nous réjouissons de la création de cette seconde cour indispensable à la sécurité et au bien-être de nos élèves, nous déplorons néanmoins que cette extension de l’espace, impliquant une mobilisation systématique de plusieurs de nos AED, ait accru les difficultés liées à la surveillance. Au vu de l’espace et du nombre d’élèves rassemblés aux heures de récréation, la cour principale est désormais moins efficacement surveillée et les AED, constamment en sous-nombre. En outre, la réquisition systématique de deux AED nécessitée par l’accompagnement au gymnase et au conservatoire à l’extérieur du collège ne font qu’amplifier les problèmes précédemment décrits. Ces problèmes s’étendent même régulièrement aux abords de l’ établissement et dans les rues avoisinantes, malgré l’intervention et le soutien aujourd’hui régulier de la police et d’une équipe de la mairie. Nos AED sont constamment à flux tendu. De leur propre aveu, leurs conditions de travail leur sont devenues proprement insupportables, ce qui se traduit par un mal être manifeste et la frustration amère de ne pas pouvoir honorer correctement leur mission.


A ces problèmes structurels s’ajoutent celui des effectifs croissants: nous rappelons que depuis plusieurs années déjà, nos effectifs augmentent, pour atteindre aujourd’hui 740 élèves. La reclassification de notre établissement en tant que REP nous a permis d’obtenir quelques moyens supplémentaires, moyens qui s’avèrent malheureusement insuffisants aujourd’hui, au vu du défi permanent auquel nous confronte cette situation.


Pour toutes ces raisons, et parce que notre inquiétude, largement et légitimement partagée par les parents d’élèves, est grandissante, nous vous demandons une aide, devenue cruciale. Nous souhaiterions une prise en compte de cette situation alarmante par l’obtention de nouveaux postes d’AED. Il nous semble que trois postes supplémentaires sont désormais nécessaires.

Sachez que nous sommes déterminés à nous faire entendre afin de retrouver un climat scolaire normal et une prise en charge décente de nos élèves à la rentrée de 2017.

Nous vous remercions par avance pour l'attention que vous voudrez bien accorder à notre requête.