Pétition - Santé

Facebook Twitter Google Plus

Pétition : La pilule de 3ème génération : un business lucratif

Signez la pétition

Déjà 2.014 Signatures

Signez la pétition
    Partager sur facebook
Sauvegarde en cours...

Vous rencontrez un problème pour signer ? Contactez nous ici

La pilule de 3ème génération : un business lucratif

Auteur : Camille

Créé le 02/01/2013 - Fin le 01/01/2014

À l'attention : Ministère de la Santé

Les pilules de 3ème et 4ème générations sont aujourd'hui remises en cause suite à l'accusation d'une jeune femme victime d'un AVC.

Nous souhaitons dénoncer la prescription de ces pilules, qui ne l'oublions pas, sont des médicaments !

Ces contraceptifs ont largement rempli les poches des laboratoires depuis leur mise sur le marché dans les années 90 avec un risque pour la santé des femmes.

Beaucoup trop de femmes ne sont pas suivies correctement par un gynécologue, capable de les écouter pour choisir avec elles le moyen de contraception qui leur convient le mieux.

La France est de plus en plus en pénurie de gynécologues alors que les femmes ont besoin d'un suivi régulier, professionnel et adapté à chacune d'elle. Ce scandale des pilules de 3ème et 4ème générations vient soutenir le fait qu'aujourd'hui la santé de femmes est réellement en danger !

Nous demandons que la prescriptions de ces pilules soit davantage réglementée, que les laboratoires pharmaceutiques soient davantage contrôlés et que le gouvernement mette en place un réel dispositif pour accompagner les femmes dans leurs soins médicaux tout au long de leur vie.

Mobilisons-nous !

Signez la pétition Voir toutes les signatures
Signez avec facebook
  • Clothilde

    Le 04/08/2014 à 14:44:54

    une amie de ma fille qui venait d'avoir 20 ans vient de mourir d'une embollie plulmonaire suite à la prise de ce genre de pilule, je suis bouleversée, scandalisée que l'on prenne nos enfants pour des cobayes, dans le but seul d'enrichir les labos qui mettent sur le marché ce genre de produit hyper dangereux sans avoir de recul sur les effets graves qu'ils occasionnent.

  • Frede

    Le 10/04/2013 à 23:57:43

    votre petition m'a scotchée!! il se passe des choses terribles, des scandales à ne plus savoir quoi en faire, des maltraitances en tout genre, et vous, vous venez avec votre petite petition pour ne pas que se séparent deux acteurs (c'est de la fiction je vous le rappelle)!!! votre energie est utile pour de vrais combats (non?).
    mais peut être aviez vous d'autres petitions a mettre en ligne : que joséphine ange gardien arrête de nous faire croire qu'elle peut tout faire en claquant des doigts.... ça ça serait hyper utile!
    bon vent

  • Murielle

    Le 14/03/2013 à 10:16:31

    Si ces pilules sont un danger pour la femme, iL ne suffit pas de les dérembourser, mais tout simplement arrêter de les prescrire et de les fabriquer!!!!!

  • Dominique

    Le 17/02/2013 à 20:31:51

    La pilule contraceptive fut une grande avancée en son temps, sociétale j'entends. Aujourd'hui on en connait les dangers et on devrait l'interdire tout simplement. Bloquer un processus naturel à répétition est nocif, de même vouloir le continuer par des traitements hormonaux substitutifs est criminel. Combien de cancers sont directement imputables à la pilule ! Ne nous voilons pas la face, il existe d'autres moyens de contraception sans danger et efficaces. Non à la pilule, c'est un poison à retardement tout le monde le sait, sans parler du risque avéré d'AVC !
    Un processus naturel tel que l'ovulation doit être respecté, un processus naturel comme la ménopause aussi. La nature fait en général bien les choses, vouloir la contrarier aboutit à des catastrophes sans nom.

  • Alain

    Le 11/02/2013 à 10:57:05

    Les Femmes ont toujours subi... Car se sont toujours les hommes qui ont parlé... choisi pour Elles...et pour cause... Ce sont les hommes qui dirigent, l'état, donc le nombre des gynécologues - entre autres- les labos pharmaceutiques qui font la pluie et le beau temps quant à la santé publique ! En outre, les Femmes qui sont majoritaires à subir des formations légères, donc à vivre la précarité d'emploi et de salaire, souvent avec les enfants à charge après séparation -cf. divorces- ont de plus en plus de difficultés à financer leur santé !... Par contre, elles sont toujours minoritaires à occuper les postes à responsabilité et les emplois les mieux payés... à commencer par la représentation nationale !... donc, les hommes décident de tout, même quand ils n'y connaissent rien !... Que connait un homme des problèmes "féminins" ? A quand la Démocratie, à quand l'Humanité ?