50 753 673 personnes agissent sur MesOpinions.com

Pétition - Santé

Signez la pétition

Déjà 32.262 signatures

  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook

Sauvegarde en cours...
Pétition : Contre la disparition du psychomotricien, acteur de soin !

Contre la disparition du psychomotricien, acteur de soin !

Auteur : Professionnels psychomotriciens et enseignants dans le bachelier paramédical en psychomotricité

Créé le 21/06/2016  

Mise à jour de la pétition

À l'attention : de Madame Deblock, de Monsieur Marcourt, de Monsieur Prévot et de Madame Gréoli

Indien u deze petitie wenst te lezen in het Nederlands, klik dan op deze link

Pétition en Français :

Dans le courrier du 20 juin 2016, nous apprenons par le Ministre Marcourt que le Conseil National des Professions Paramédicales a émis, sans concertation de référent psychomotricien, un avis négatif sur la possibilité d'inscrire la profession de psychomotricien dans la liste des professions paramédicales actées par la Ministre fédérale de la santé, Mme Maggie de Block.


Dans la foulée, un pas de plus est franchi! En effet, dans le même courrier, le Ministre Marcourt stipule que toute personne non-inscrite dans cette liste (à savoir kinésithérapeutes, ergothérapeutes, orthoptistes, logopèdes ou médecins) et accomplissant des interventions ou traitements thérapeutiques en psychomotricité serait considérée comme relevant de l'exercice illégal d'une profession paramédicale.


Et donc, que fait-on :


- des étudiants bachelier paramédical en psychomotricité diplômés en 2015, 2016 ?
- des étudiants en cours de cursus dans ce même bachelier ?
- des équipes enseignantes engagées et investies dans cette formation ?
- des professionnels de terrain qui œuvrent dans des institutions ou comme indépendants depuis de nombreuses années ? 
des bénéficiaires bébés, enfants, adolescents, adultes, personnes âgées qui sollicitent l'intervention spécifique des psychomotriciens comme acteurs de soins.

Pétition en Néerlandais :

Tegen de verdwijning van de psychomotorische therapeut en zijn doorslaggevende rol in de paramedische sector

Ter attentie van: Mevrouw De Block, de Heer Marcourt, de Heer Prévot en Mevrouw Gréoli

In de boodschap van 20 juni 2016, vernemen we van Minister Marcourt dat de Nationale Raad voor de paramedische beroepen, zonder overleg van de referentiepersoon in de psychomotoriek, een negatief advies heeft geleverd over de mogelijkheid het beroep van de psychomotorische therapeut te laten erkennen binnen de bestaande lijst van paramedische beroepen, verklaard door de federale Minister van de volksgezondheid, Mevrouw Maggie De Block.

Hiermee wordt een grens overschreden!

Inderdaad, want in dezelfde brief bepaalt Minister Marcourt dat iedere persoon die zich niet bevindt in deze lijst (waaronder de beroepen vallen van kinesitherapeuten, ergotherapeuten, orthoptisten, logopedisten of dokters) en die interventies of therapeutische behandelingen uitvoert in de sector van psychomotoriek, beschouwd zou worden als een illegale beoefenaar van een paramedisch beroep.

Wij vragen ons af, wat gebeurt er nu met:

- De afgestudeerde studenten in de (paramedische) psychomotorische bachelor in 2015 en 2016?
- De studenten die de opleiding volgen in diezelfde bachelor?
- De leerkrachten die aangenomen en begaan zijn met deze opleiding?
- De professionelen op het terrein die al gedurende vele jaren in instellingen of als zelfstandige werken? - De betrokkenen personen, namelijk baby’s, kinderen, pubers, volwassenen en ouderen die nood hebben aan een specifieke interventie verricht door de psychomotorische therapeuten die een belangrijke invloed hebben in de gezondheidssector?