54 495 584 personnes agissent sur MesOpinions.com

Pétition - Santé

Signez la pétition

Déjà 114 signatures

  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook

Sauvegarde en cours...
Pétition : Pour une consultation infirmière au service de nos concitoyens et de notre système de santé.

Pour une consultation infirmière au service de nos concitoyens et de notre système de santé.

Auteur : Raphaël Dontenville

Créé le 18/05/2017  

À l'attention : de Madame la Ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn.

En 5 ans 1280 infirmières se sont formées à la consultation infirmière (dont certaines par des masters).


Certaines de ces infirmières travaillent au sein de leurs réseaux (programmes ou expérimentations portés par des associations, maison de santé, équipes de soins primaires, ASALEE.)


La consultation est inexistante dans la nomenclature. Les infirmières qui utilisent cet outil sont aujourd’hui démotivées car le parcours permettant de travailler de cette manière est trop flou à l’heure actuelle.


Ces consultations enrichissent le travail en collaboration avec les médecins (comptes rendus de prise en charge, préconisations, apports de données cliniques), tout en restant spécifiquement infirmières. Les quelques médecins libéraux qui ont expérimenté ce type de prise en charge en sont ravis. Ils voient l’impact positif sur :


- leurs patients,


- le travail en équipe avec les infirmières,


- la gestion du parcours de soins.


Les intérêts de la consultation sont aujourd’hui multiples. En voici quelques thématiques :


- éducation thérapeutique individuelle du patient (en complément des programmes existants) avec pour conséquence l’amélioration de la qualité de vie et de l’observance (qui coute 9 Milliard à la Sécurité sociale/an),


- consultations douleurs (en lien étroit avec les consultations des algologues des secteurs concernés),


- consultation plaie et cicatrisation, addictologie, nutrition,


- préventions des chutes du sujet âgé de plus de 65 ans,


- détection de la fragilité et maintien à domicile,


- gestion des parcours de soins complexes en oncologie,


- promotion et aide à la rédaction des directives anticipées,


- consultation per-opératoire pour ambulatoire,


- maltraitance...


Nous sommes 620.000 dont environ 103.000 en libéral, cependant la consultation s’adresse aux infirmières de France formées à la consultation et à leur domaine spécifique (diabétologies, douleurs...). Ce qui est déjà le cas de ces 1280 IDE libérales.


C’est pour toutes ces raisons que nous aimerions, Madame la Ministre des solidarités et de la santé, que la nomenclature générale des actes professionnels prévoit une lettre clé pour la consultation infirmière.

Cela favoriserait sont développement au bénéfice de la santé nos concitoyens et de la réductions des coûts liés à la complexité de certains parcours de soins ainsi que de la non-observance.