Pétition - Politique

Facebook Twitter Google Plus

Pétition : Pour un vrai 5ème risque : accompagner la

Signez la pétition

Déjà 2.038 Signatures

Signez la pétition
    Partager sur facebook
Sauvegarde en cours...

Vous rencontrez un problème pour signer ? Contactez nous ici

Pour un vrai 5ème risque : accompagner la "dépendance" (Prestation Sociale Universelle d'aide à l'Autonomie)

Auteur : Collectif pour un vrai 5ème risque

Créé le 20/02/2011 - Fin le 13/05/2012

Lire le message de l'auteur

À l'attention : Monsieur le Président de la République

Le 12 mai 2009, Monsieur le Président de la République, vous avez annoncé un projet de loi sur la création d’un « cinquième risque » afin de prendre en charge la « dépendance ». Le 16 novembre 2010, vous réitérez votre volonté de promulguer une loi avant fin 2011.
Ainsi vous avez fait naître l’espoir que les personnes en situation de handicap quel que soit leur âge bénéficieraient enfin du droit commun en matière de protection sociale.
Devant l’absence de compensation des handicaps par la sécurité sociale, l'Etat avait en effet créé en 1975 une allocation compensatrice (ACTP) permettant de financer l’aide apportée par une tierce personne aux personnes handicapées quel que soit leur âge et l’origine du handicap. L’augmentation du coût de ces allocations du fait du vieillissement démographique a conduit, en 1997, à séparer les personnes handicapées de moins de 60 ans des personnes de 60 ans et plus qualifiées de « dépendantes ». Cela a donné naissance à deux dispositifs aujourd’hui très inégalitaires : la prestation de compensation du handicap (PCH) pour les premières et l’allocation pour l’autonomie (APA) pour les secondes.
Actuellement, les propositions avancées par le gouvernement maintiennent cette barrière d’âge.
Or, celle ou celui que la maladie, l’accident, le vieillissement, ont placé en situation de perte d’autonomie, partielle ou totale, temporairement ou définitivement, quel que soit son âge, est un citoyen de plein droit.
Il requiert de la Nation, comme toute autre personne, une égale place dans la société, dans tous les domaines et tout au long de sa vie.
Les valeurs que nous défendons sont celles d’une République solidaire qui met toute personne au cœur de sa législation et de ses efforts financiers, sociaux, culturels…
Le nombre de personnes en situation de handicap touchant une allocation (ACTP, PCH, APA), s’élève actuellement à plus de 1,5 million. Il devrait progresser en raison de l’allongement de l’espérance de vie dans les décennies à venir.
L’accompagnement des personnes concernées est une nécessité absolue, afin de préserver le plus longtemps possible leur autonomie à domicile comme en établissement.
De nombreux rapports ont montré les limites et les inégalités des dispositifs de compensation actuels tant dans leur organisation que dans leur financement.
La meilleure façon d’aider à l’autonomie est la création d’une nouvelle couverture de protection sociale ou « cinquième risque ». Celui-ci s’ajoutera à ceux qui concernent la maladie, la famille, les accidents du travail et les retraites.
Cette création constitue un enjeu majeur de solidarité.
Pour télécharger l'ensemble du manifeste du collectif pour le 5ème risque : http://www.lamaisondelautonomie.com/index.php/Dernieres-news/manifeste-collectif.html

Signez la pétition Voir toutes les signatures
Signez avec facebook
  • Noëlle

    Le 04/05/2012 à 16:00:54

    Avec l'aide à ceux qui ont besoin d'aide, nous sommes au cœur de ce qui fait l'Humain !

  • Veronique

    Le 17/03/2012 à 19:29:58

    tous unis battons nous

  • Brigitte

    Le 05/02/2012 à 18:46:30

    Parce que nous sommes tous concernés nous nous devons de solliciter plus de solidarité et plus d'attention au plus faibles

  • Michèle

    Le 04/02/2012 à 18:45:44

    Peut-être, serait il temps de penser aussi aussi au parent aidant son enfant adulte handicapé + ou = à 80% et ayant abandonné une activité professionnelle pour être tierce personne

  • Stephane

    Le 13/10/2011 à 20:56:32

    Merci pour tout ce que vous avez fait durant toutes ces années.