54 479 411 personnes agissent sur MesOpinions.com

Pétition - Politique

Signez la pétition

Déjà 5.833 signatures

  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook

Sauvegarde en cours...
Pétition : Travail, Ecole, Culture : la casse a commencé !

Travail, Ecole, Culture : la casse a commencé !

Auteur : Un militant

Créé le 06/06/2017  

À l'attention : de Emmanuel Macron, Président de la République et Edouard Philippe, Premier Ministre de la République

Citoyens, citoyennes

Le contexte actuel appelle à une prise de conscience de chacun. Les élections législatives sont un moment démocratique où le peuple doit parler, au risque d’un verrouillage complet des institutions de la République par un clan bien identifié.

Les déclarations publiques du nouveau Président, avant et après son élection, ainsi que les premières nominations ministérielles sont une remise en cause des fondements de la République, en particulier le droit du travail, la liberté de conscience et l’école.

En effet, le gouvernement ne cache pas sa volonté de casser le droit du travail par la voie d’ordonnances, sans concertation complète de partenaires sociaux pourtant légitimes. La loi El Khomri, adoptée par le coup de force du 49.3, n’était finalement qu’un amuse-gueule en comparaison de ce qui nous attend.

La casse sociale que nous promet le gouvernement va se traduire par une baisse généralisée du pouvoir d’achat, la fin de notre système de retraite et le chômage de masse (jeunes, femmes, banlieues).

Il en va de même de l’école de la République, sacrifiée au nom de fumeuses « expérimentations », soit disant modernes mais qui ne vont qu’accroître la fracture entre les territoires. Le technocrate Jean-Michel Blanquer, jusque-là directeur de l’ESSEC, l’école de la grande bourgeoisie, va renforcer les ghettos des riches au détriment du peuple. L’autonomie des écoles n’est qu’une manière de les délaisser !

Dans son œuvre de propagande et de remise en cause des fondements républicains, le président « jupitérien » a aussi placé au ministère de la « culture » Françoise Nyssen, une adepte d’une secte pourtant surveillée depuis plus de 20 ans par les autorités garantes de la laïcité.

L’anthroposophie, cette secte aussi dangereuse que la scientologie, s’immisce dans tous les rouages de l’Etat, ainsi que dans de nombreux domaines essentiels au bien commun (école, médecine, agroécologie…). Pire que cela, son fondateur, et ses principaux disciples, ont allègrement nourri la pensée nazie : race, espace vital, extermination des « peuples inférieurs »…

Citoyens, citoyennes, ne laissez pas ce gouvernement commettre l’irréparable en démolissant les fondements de notre République, fruit des luttes sociales !

Signez sans attendre cette pétition et votez pour les candidats du vrai progrès, lors des élections législatives !